3 aliments insolites « bons pour l’acné »

Le saviez-vous ?

3 aliments « insolites » peuvent avoir un grand intérêt en cas d’acné, c’est pourquoi je les conseille souvent à ma clientèle !

Les Noix du brésil

Vous les trouverez en vrac le plus souvent en magasin biologique, ou dans certaines épiceries exotiques. Ces noix délicieuses sont incroyablement riches en sélénium.

Le sélénium est un oligo-élément qui joue un double rôle contre l’acné.

  • Tout d’abord, il contribue au bon fonctionnement de la glande thyroïde (1). Or, comme je l’évoquais dans cet article, une glande thyroïde un peu « paresseuse » peut facilement contribuer à de l’acné.
  • De plus, le sélénium joue un rôle anti-oxydant majeur. En cas d’acné, plus on a d’anti-oxydants, mieux c’est : ils entravent l’oxydation du sébum (le « gras » de la peau), c’est à dire sa transformation en points noirs ou boutons.

Une alimentation riche en fruits et légumes fournit de nombreux anti-oxydants, donc c’est toujours par là qu’il faut commencer. Mais 3 à 4 noix du Brésil un jour sur deux* en complément, cela peut s’avérer fort utile. C’est un de mes snacks préférés…

Les Huitres

C’est un des aliments les plus riches en zinc (20 mg de zinc pour 100 g !).

Le zinc est l’ami de l’acné :

  • Il prévient l’inflammation et réduit la production de kératine, ce qui empêche les pores de se boucher.
  • Il joue même un rôle protecteur contre les excès de testostérone, une des hormones intervenant dans la formation de l’acné.

Bref, pour l’acné, les huitres ont tout bon… Alors quand c’est la saison, il serait dommage de s’en priver. Quand hélas ce n’est pas le cas, il reste à se consoler avec les lentilles, les œufs, le pain complet et l’avoine…

Le Foie

Ce n’est plus un aliment à la mode… pourtant consommer du foie vous permet d’obtenir du rétinol, c’est à dire de la vitamine A sous sa forme active.

Cette forme de vitamine A est très précieuse pour la peau :

  • Elle permet d’empêcher les cellules mortes de boucher les pores, ce qui marque souvent le début de la formation d’un bouton.
  • Elle contribue surtout à réduire la formation du sébum, vous rendant ainsi moins susceptible d’avoir de l’acné (2).

Comme je l’expliquais dans cet article, le beta-carotène, contenu dans les carottes, n’aura pas la même action sur la peau. En matière d’acné, c’est le rétinol, directement assimilable, qui compte. Or le foie en est pourvu de manière extraordinaire :  sa valeur en U.I. (unités internationales) pour 100 grammes est la suivante : Foie de canard : 40,000 – Foie de veau : 35,000.

C’est pourquoi si mes clients en aiment le goût, je les encourage à manger du foie une fois par semaine*.

*Attention aux excès :

L’excès de sélénium : le sélénium peut entraîner un vieillissement prématuré ainsi qu’une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires s’il est ingéré en excès pendant des mois. Il est préférable de ne pas dépasser une dose 400 mcg par jour si on en mange tous les jours. En pratique, cela équivaut à 8/9 noix du brésil à ne pas dépasser au cours d’une journée, si on en mange tous les jours. Personnellement, j’en prends sous forme de snack, tous les deux jours, et à raison de 3/4 noix… 

L’excès de vitamine A peut être toxique. Une hypervitaminose (excès) en vitamine A peut devenir à priori toxique lorsqu’elle est ingérée à raison de plus de 50 000 UI / jour, soit 10 fois plus que les AJR (apports journaliers recommandés), pendant des mois. Il y a donc peu de risque qu’un excès de ce type se produise, mais on ne sait jamais : si vous aviez envie de manger du foie tous les jours, pendant des mois, ce ne serait pas du tout une bonne idée… 

En conclusion :

Que ce soit pour l’acné ou pour la cicatrisation, les apports en sélénium, zinc et vitamine A sont très importants. Vous en trouverez de manière importante dans les noix du Brésil, les huitres et le foie. Alors pensez y quand vous faites vos courses !

 

(1) https://www.lanutrition.fr/les-news/probleme-de-thyroide-pensez-au-selenium-et-au-zinc

(2) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/6453848

 

 

A propos Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure. Elle est l'auteur de la méthode gratuite "Vers une Peau sans Acné en 7 étapes" et de la méthode avancée "Méthode Peau-Zéro-Défaut", pour les peaux à problèmes. Diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle partage au fil des articles sa philosophie et ses astuces pour une peau magnifique. Vous trouverez également dans son e-boutique, beaute-pure-boutique.com, une sélection de ses produits de beauté préférés, adaptés aux peaux à problèmes, et des compléments alimentaires brevetés.

16 Responses to 3 aliments insolites « bons pour l’acné »

  1. Jolie Fleur 31 Mai, 2017 à 10:07 #

    Bonjour Emmanuelle!
    Vu le prix très bas dans mon centre commercial, j’ai acheter les fameuses noix de brésil ainsi que des noix de cajoux, des raisins secs et des graines de chia pour faire mon « granola maison » mais oups elles ne sont pas d’origine biologique. Est-ce que je risque d’ingérer beaucoup de pesticides? Merci.

    • Emanuelle Haudegond 01 Juin, 2017 à 8:38 #

      Oui… beaucoup d’oléagineux/fruits secs « conventionnels » sont pulvérisés d’une quantité impressionnantes de pesticides/conservateurs variés. Je vous encourage la prochaine fois à les acheter BIO. Quand ils sont vendus en « vrac », leur prix devient plus raisonnable, et c’est une meilleure option.

  2. Joanne 25 Avr, 2017 à 10:34 #

    Bonjour Emanuelle,

    En parlant de vitamine A, que pensez-vous de son application en gel ( trétinoïne) ? Mon médecin vient de m’en prescrire. Je suis belge, et en Belgique il n’existe pas de gel dont la substance active est uniquement la trétinoine. Mon médecin vient de me prescrire un gel qui combine trétinoine et clindamycine. Si les effets positifs décrits sont tentant, les effets secondaires le sont moins (dépassant de loin le seul domaine de la peau). Or, je me soigne naturellement depuis un moment après avoir essuyé de nombreux échecs avec la médecine traditionnelle sans parler des effets indésirables. Je suis donc un peu frileuse.
    Il y a de nombreuses années (j’ai 32 ans et cela va faire 20 ans que je vis avec ce fléau, autant dire que j’ai tout essayé…) j’ai pris du Ruaccutane et j’ai fini à l’hôpital déshydratée et sans pouvoir marcher pendant 10 jours (d’après les médecins ce médicament avait provoqué de manière impressionnante la projection des cristaux sur l’oreille interne). Or, l’isotrétinoïne (substance active du Ruaccutane) est directement apparenté à la trétinoine.
    Pensez-vous qu’il y a un risque d’appliquer ce gel à base de trétinoine et clindamycine ? Ou avez-vous une alternative naturelle à conseiller?

    Je précise que je mange extrêmement sainement et que j’ai fait tous les tests possibles avec un excellent endocrinien, gynéco, etc., pour trouver la cause de cette acné et que pour finir seule la « chimie de ma peau » serait en cause… )

    Merci d’avance, et merci déjà pour ce site très utile.

    • Emanuelle Haudegond 11 Mai, 2017 à 7:58 #

      Bonjour Joanne,

      pour trouver la cause de cette acné et que pour finir seule la “chimie de ma peau” serait en cause… )

      Bon, ça, pour moi, cela n’existe pas. Il n’y a pas une « chimie de la peau » qui fonctionnerait toute seule, sans rapport avec le reste du système. L’acné est toujours au niveau de la peau, une kératinisation, une infection à la P acne bacteria et une inflammation, mais ces phénomènes sont toujours dus à une cascade d’évènements avant. Oui, il y a bien un terrain génétique à l’acné, mais les gènes peuvent ou pas se « déclencher ». Chez vous, manifestement, quelque chose a déclenché les gènes très tôt. De plus, la (fausse) prise en charge par Roaccutane ne peut dans ces moments-là qu’aggraver le phénomène, car elle peut s’avérer dommageable pour le foie et l’éco-système de la peau. Donc pour moi, à 32 ans, il est beaucoup trop tôt pour se résigner et accepter un « verdict » auquel je ne crois pas, Joanne. Il faut reprendre le baton de pélerin et chercher les/la raison(s)-racine(ce) du problème en adoptant des modifications de style de vie. Et vous semblez dans la bonne voie, donc bravo !
      Pour la combo trétinoine et clindamycine, personnellement je ne suis pas « fan ». D’abord parce que je n’aime pas trop les antibiotiques, même en local (ça aide temporairement quand une crise est violente, mais ne résout rien à la racine et peut perturber l’éco-système de la peau). La trétinoïne est potentiellement très irritante, donc si on l’emploie, cela doit être sous guidance. Elle sera agressive, surtout combinée à un antibiotique. Elle demande une protection solaire. Les risques d’accumulation interne ne sont pas à exclure, donc après roacc et dans votre démarche, c’est à vous de voir, mais ça ne parait pas logique…
      En espérant avoir aidé !

  3. Maud 04 Avr, 2017 à 8:00 #

    Bonjour,

    je mange beaucoup de clémentine environ 6 par jour pensez-vous que cela pourrait-être la cause de quelques boutons ?

    • Emanuelle Haudegond 04 Avr, 2017 à 11:33 #

      Il est improbable que cela soit uniquement cela, Maud, mais de manière à avoir un maximum d’apports, il serait bien certainement de varier le type de fruits, et de ne pas en manger plus d’un en même temps, et de le comptabiliser dans l’ensemble des sucres pris pendant un repas.

  4. Isis 25 Mar, 2017 à 9:25 #

    Bonjour Emmanuelle !

    Pourriez-vous faire un article sur votre routine beauté ? Est-ce que vous appliquez toujours la « méthode » où est-ce que votre routine diffère selon les mois/ saisons ?
    Vous avez l’air d’avoir une peau radieuse !
    Merci pour votre blog toujours intéressant et si utile.

    • Emanuelle Haudegond 27 Mar, 2017 à 9:52 #

      Bonjour Isis,

      En effet, ma routine beauté dépend des besoins de ma peau et de la saison. J’accentue l’exfoliation (et donc le renouvellement cellulaire) en hiver et cible les anti-oxydants et la protection en été. Je ne manquerai pas d’en reparler plus en détail, promis !

  5. Jessica 25 Mar, 2017 à 7:38 #

    Bonjour Emmanuelle,

    Intéressée par votre conseil de réaliser une cure d’huile de foie de morue fermentée, j’ai voulu en commander sur votre site, mais vous ne semblez plus en vendre. puis-je savoir pour quelle raison ?

    • Emanuelle Haudegond 27 Mar, 2017 à 9:53 #

      C’est essentiellement une décision économique, Jessica. L’importateur européen a augmenté ses prix de 30% l’année dernière, je n’ai pas voulu répercuter cela sur mes clients…

  6. Love 24 Mar, 2017 à 10:27 #

    Houlà, et moi qui finis un sachet de 200g de noix de brésil en deux jours. Je ne savais pas que ce n’était pas conseillé. Merci beaucoup. Je grignote beaucoup et depuis que j’ai arrêté avec les sucreries grâce à vos conseils, je me suis jetée sur les noix (amandes, noix du brésil, chocolat Noir etc.) et apres lecture je ne sais plus trop quoi faire, 8 noix du brésil par jour c’est pas beaucoup à mon avis. Avez-vous des Conseils pour grignoter sans culpabilité? Merci beaucoup pour votre aide.

    • Emanuelle Haudegond 27 Mar, 2017 à 10:38 #

      Bonjour Love, et bravo d’abord d’avoir restreint le sucre, c’est un grand pas dans la bonne direction ! La restriction de 8 noix du Brésil, c’est un conseil pour ces noix-là uniquement, à cause de leur teneur en sélénium. Maintenant, il est vrai qu’il vaut mieux ne pas non plus trop se jeter sur les noix d’un autre type (noisettes, amandes, etc) car si on en mange de trop, on risque d’avoir beaucoup d’omega 6 et pas assez d’omega 3 pour compenser. Cela expose à plus d’inflammation, ce qui n’est pas bon pour l’acné. Avez-vous un problème avec des snacks salés ? Une des possibilités, c’est de craquer sur un demi-avocat, des crevettes, un morceau de poulet froid, etc… Tous ces aliments contiennent peu ou pas de glucides, et n’élèvent donc pas la glycémie. Nous donnons des idées de snacks dans la méthode avancée. Si vous sentez qu’être plus accompagnée rendrait les choses plus faciles, n’hésitez pas à vous inscrire sur la liste d’attente, pour recevoir plus d’infos en temps voulu. Nous devrions organiser une session avant cet été.

  7. Jolie Fleur 23 Mar, 2017 à 5:24 #

    Bonjour Emmanuelle!
    Combien de temps faut-il laisser tremper les noix du brésil avant de les manger?
    Après le trempage, les noix sonts- elles toujours croquantes?
    Je fais mon lait végétal moi-même avec le super »chufamix ». Si vous pourriez nous donner vos recettes préférées pour la « pâte d’oléagineux » qui reste car je ne sais pas comment l’utiliser. Merci pour ces articles très instructif pour moi !

    • Emanuelle Haudegond 23 Mar, 2017 à 5:14 #

      Bonjour Jolie Fleur,

      Contente que l’article ait été utile…
      A vrai dire, les noix du Brésil sont les seules que je mange uniquement en snack ! Je ne les convertis pas en lait végétal et ne les fais pas tremper, donc je « sèche ». En revanche, pas de soucis pour des recettes avec la pulpe, j’en ai plein, et je ne manquerai pas d’en poster.

      • Jolie Fleur 29 Mar, 2017 à 4:48 #

        Bonjour Emmnuelle!
        Je voudrais un petit éclairage. Si on mange les oléagineux(amandes, noix de cajou etc) sous forme de snak il n’y a pas besoin de les tremper. Et lorsqu’on les préparent en lait, il faut les mettre dans l’eau au préalable.
        Non….?
        Merci.

        Merci

        • Emanuelle Haudegond 29 Mar, 2017 à 7:23 #

          Bonjour Jolie Fleur,

          Non… il est préférable de tremper dans tous les cas, pour deux raisons. Premièrement, les oléagineux contiennent des inhibiteurs d’enzymes qui interfèrent avec la digestion et bloquent l’absorption de certains nutriments par l’organisme. En les faisant tremper, on élimine ces inhibiteurs. Deuxièmement, on augmente la valeur nutritionnelle des oléagineux, car on commence le processus de germination. C’est donc très recommandé. Je copie-colle le temps recommandé de trempage selon l’oléagineux, OK ? Amandes : 8 à 12 heures
          Noix du Brésil : 3 heures
          Noix de cajou : 2 à 3 heures
          Lin : 8 heures
          Noix : 4 heures
          Noisettes : 8 à 12 heures
          Noix de Macadamia : 2 heures
          Noix de Pécan : 6 heures
          Sésame: 8 heures
          Graines de tournesol: 2 heures
          Graines de courge : 3 heures

          Pour les noix du Brésil, personnellement je laisse tremper la veille, mais 3 h est certainement très suffisant.

Laisser un commentaire