3 aliments pourtant « sains » à éviter si on cherche à tomber enceinte

Parfois, le mieux peut être l’ennemi du bien. Si vous essayez de tomber enceinte, certains aliments pourtant considérés « sains » peuvent ne pas être appropriés, surtout en quantité importante. Je voulais relayer l’information, pour celles qui désirent être prudentes.

  • La stevia. Vous l’utilisez peut-être à la place du sucre, parce que son index glycémique est modéré. Cependant, dans certaines études auprès de rats, il a été prouvé qu’elle faisait baisser la fertilité chez les mâles, et agissait comme contraceptif auprès des femelles. Mon conseil ? Pensez plutôt au sucre de coco, qui n’aura pas ces inconvénients.
  • Le curcuma. Promu souvent pour ses propriétés anti-cancer et anti-inflammatoires, le curcuma pourrait ne pas être idéal pour un couple cherchant à procréer. Une seule étude a été conduite sur le sujet, mais elle fait réfléchir. Effectuée sur des rats, elle a conclu que sa consommation pouvait affecter la mobilité du sperme chez les mâles. Chez les femelles, la fertilité baissait de 65 à 70% (2). Ces effets étaient stoppés dès l’arrêt de la prise, mais il y a de quoi inciter à adopter un principe de prudence, si on recherche une grossesse, non ?
  • L’huile de foie de morue. Très riche en vitamine A, l’huile de foie de morue est utile contre les cicatrices et les signes de l’âge. C’est pourquoi j’en parle souvent. Pendant la grossesse cependant, il faut en limiter la consommation. Cette fois-ci, l’excès de vitamine A est bien étudié. Il peut être toxique pour la maman et le foetus (3). Aussi faut-il bien suivre les recommandations du fabricant si on est enceinte ou cherchant à le devenir.

(1) Planas GMKucacute J. Contraceptive Properties of Stevia rebaudiana.  1968 Nov 29;162(3857):1007.

(2) Naz RK Can curcumin provide an ideal contraceptive?

 2011 Feb;78(2):116-23. doi: 10.1002/mrd.21276.

(3) Horne-Lyman A.L et Fawzi, W.W. (2012). Vitamin A and carotenoids during pregnancy and maternal, neonatal and infant health outcomes: a systematic review and meta-analysis. Pediatric and Perinatal Epidemiology, 26(Suppl. 1), 36-54.

A propos Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure. Elle est l'auteur de la méthode gratuite "Vers une Peau sans Acné en 7 étapes" et de la méthode avancée "Méthode Peau-Zéro-Défaut", pour les peaux à problèmes. Diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle partage au fil des articles sa philosophie et ses astuces pour une peau magnifique. Vous trouverez également dans son e-boutique, beaute-pure-boutique.com, une sélection de ses produits de beauté préférés, adaptés aux peaux à problèmes, et des compléments alimentaires brevetés.
  • Heim Chloé dit :

    Bonjour, pour la Stevia cela compte aussi pour les dérivés type Truvia ou Purevia? je suis OPK et cherche à tomber enceinte j’ai fais deux cycles sous injection mais pour l’instant pas de bébé ! J’adore mettre du Purevia le matin sur mes galettes (œufs avoine fruits) merci d’avance de votre réponse

    • Bonjour Chloé, il n’est pas sûr que ce soit l’unique origine du souci bien sûr, mais en un mot : oui, Purevia, c’est de la stevia, et il vaut certainement mieux en limiter les quantités en ce moment…. Le sucre de coco, qui est délicieux, est certainement une meilleure option.

  • Benedicte dit :

    Bonjour Emmanuelle,

    J’ai 40 ans et j’ai le SOPK:
    – Echographie à l’appui avec 11 follicules sur chaque ovaire
    – suite à des analyses faites avec mon endocrinologue un taux de testostérone très élevé : 2,2
    – Un taux de cortisol élevé
    – chute de cheveux
    – en revanche des cycles réguliers entre 28 et 30 jours

    Les tests ont été fait à l’hopital à jeun puis injection d’un produit et à nouveau prise de sang. Mais tous les résultats ci dessus sont ressortis de la prise de sang avant l’injection.

    J’ai démarré depuis Mi Juillet des tisanes dépuratives pour la peau + achillee millefeuille
    Avec des gélules de Sabal
    Mais rien ne change, ça évolue voire même ça augmente!
    Je suis au bout du rouleau et mon herboriste me propose de rajouter du gattilier de J12 jusqu’à mes règles.
    Qu’en pensez vous?
    D’autre part puis je prendre un rdv avec vous?
    Je vous remercie beaucoup de votre aide et de tous vos articles.

    • Bonjour Bénédicte, je suis vraiment désolée : je ne peux plus prendre de nouveaux clients pour l’instant. Je garde cependant votre demande en attente, au cas où j’aurais un désistement. La première chose à se demander, après le diagnostic, c’est : « Suis-je insulino-résistante » ? Aussi ce serait la première chose à vérifier, en demandant à votre médecin des tests plus poussés à ce sujet (tests différents de la glycémie à jeun, dits « d’hyper-insulinie provoquée »). Pour le gattilier, tout dépend de votre taux de LH par rapport à la FSH. J’en parlais ici. Cependant, un taux de cortisol élevé indique vraisemblablement que le stress est impliqué dans votre condition. Ce n’est pas une information à négliger, car le cortisol est fabriqué à partir du même « matériau » de base que la progestérone. Donc si le cortisol est élevé, la progestérone est basse. Or la progestérone (naturelle, celle que l’on fabrique) joue un rôle modérateur sur l’acné. En clair, il faut de toute façon, quelque soit votre situation par rapport à la L.H. et l’insuline, tenter de diminuer le cortisol. Je vous engage à entamer une réflexion sur votre stress et sur les moyens de l’appréhender autrement. Cela n’est pas toujours facile, mais tout effort en la matière devrait vous être bénéfique, et va augmenter les résultats des autres stratégies…

      • Benedicte dit :

        Merci beaucoup de votre réponse.
        Une dernière précision avant de démarrer ou pas le gattilier :
        Taux LH 7,3 UI/L
        Taux FSH 6,3 UI/L
        Analyse faite à J10

        Et oui si vous avez un désistement, je me rends disponible tout de suite! Ce serait un immense soulagement car les médecins ne croyant pas aux méthodes naturelles, c’est difficile de faire des choix. On se sent vraiment seule….
        Merci encore
        Bénédicte

  • Laetitia dit :

    Bonjour,

    Dans un article précédent, vous préconisiez de faire un masque avec du curcuma pendant la grossesse.
    (https://www.beaute-pure.com/acne-pendant-la-grossesse-des-remedes-naturels-fantastiques/)

    Le curcuma n’a pas d’effets néfaste en externe pendant la grossesse?

    Merci.

    • Bonjour Laeticia, l’étude en question (et, encore une fois, nous n’avons qu’une étude sur le sujet, donc c’est à prendre avec recul) conclut à une action contraceptive avec une prise de curcuma régulière en interne. Je pense qu’un masque occasionnel au curcuma est, lui, bénin…

  • Malie dit :

    Bonjour Emmanuelle,
    Merci pour cet article qui m’inquiète tout de même un peu.
    Ma question rejoint le commentaire précédent. Je bois quotidiennement du jus de citron avec du gingembre et du curcuma que je râpe et cela depuis plusieurs années.
    Je ne cherche pas à tomber immédiatement enceinte mais y pense.
    Es-ce que les effets sur la fertilité sont « irrémédiables » selon l’étude?
    Merci.

    • Non, pas du tout, Malie, ne vous inquiétez âs. Dans cette étude, les effets du curcuma étaient étudiés pour leur capacité à agir en tant que contraceptif, et étaient stoppés dès qu’on arrêtait la prise. Je vais de ce pas le préciser dans l’article.

  • Sam dit :

    Bonjour Emmanuelle, pensez vous que ça vaut également pour le curcuma en tisane ?
    Merci,
    Sam

    • Bonjour Sam, je pense que c’est essentiellement une question de dose. Si vous vous faites une tisane de curcuma tous les deux jours, je ne pense pas que cela ait une incidence. Les études portent sur des quantités importantes…

  • >