3 huiles essentielles et vos hormones vous disent merci…

Saviez-vous que les huiles essentielles ne sont pas seulement utiles à notre beauté, mais qu'elles peuvent parfois favoriser l'équilibre hormonal féminin ?  Voici 3 huiles essentielles que j'utilise beaucoup en clientèle, en aide ponctuelle, et dont j'apprécie l'efficacité :

Attention cependant :

Les informations relatives à l'usage des huiles essentielles mentionnées sur ce site sont délivrées à titre informatif et de partage. Elles ne sauraient en aucun cas se substituer aux conseils et aux ordonnances délivrés par un médecin. Seul un médecin est habilité à délivrer le traitement thérapeutique qui vous sera le plus adéquat. Avant de décider d'utiliser une huile essentielle, assurez-vous qu'elle convient à votre situation particulière. Il est par ailleurs important de toujours procéder à des tests d'allergie 48h à l'avance. Faites particulièrement attention si vous êtes enceinte, allaitante, ou proche d'enfants jeunes. Le site beaute-pure.com décline toute responsabilité en cas d'accident, de lésion ou de préjudice subi par quiconque pratiquerait une automédication sur la base des informations données sur ce site.

1. L'huile essentielle d'encens oliban

En externe, l'huile essentielle d'encens oliban favorise la cicatrisation et la régénération de la peau.

C'est donc mon huile essentielle de choix en cas de cicatrices d'acné et pour les peaux matures. Je l'utilise toujours diluée dans une huile végétale (j'utilise 1 goutte d'HE d'encens oliban pour 6 gouttes d'huile de jojoba).

Cependant, c'est en diffusion qu'elle donne le meilleur d'elle-même : elle soulage l'anxiété, contribue au lâcher-prise, permet d'arriver plus vite à un état de méditation. Pour les personnes qui ont du mal à se relaxer, elle constitue une aide précieuse.

Par ailleurs, elle favorise l'endormissement et un sommeil de meilleur qualité. C'est particulièrement utile, puisque c'est pendant le sommeil que la peau se répare et que beaucoup d'hormones sont naturellement fabriquées.

L'idéal est d'avoir un diffuseur pour huile essentielle, mais vous pouvez profiter de ses bénéfices en la versant sur un mouchoir, un galet ou sur l’intérieur des poignets puis respirer de temps à temps. Une goutte sur un mouchoir en papier, glissé sous la taie d'oreiller, fonctionne bien également.

2. L'huile essentielle de sauge sclarée

Mes clientes avec des cheveux gras l'aiment beaucoup : il suffit généralement d'une à deux gouttes d'HE de sauge sclarée dans une dose de shampoing pour espacer les shampoings. L'effet est généralement ressenti dès la deuxième utilisation, et est assez bluffant !

Elle permet également la confection de déodorant maison, car elle est anti-transpirante

Elle est également très efficace en inhalation contre les effets du stress. Une étude (1) a déterminé que les niveaux de cortisol (l'hormone du stress) pouvaient être réduits de 36% après l'inhalation de sauge sclarée. Vous pouvez donc penser à elle en inhalation, au bureau, dans les moments difficiles.

Cependant, elle est surtout utilisée de manière ancestrale pour réguler le cycle féminin. Elle ne conviendra pas à toutes : elle a une action "oestrogène-like" : cela signifie qu'elle va agir dans l'organisme de la même manière que l'œstrogène. Elle est donc déconseillée en cas de mastose, de fibrome, de cancers hormono-dépendants (du sein, par exemple) en cas de grossesse, d'allaitement, d'insuffisance rénale, d'épilepsie et chez les moins de 18 ans. Elle ne doit pas être utilisée en cures continues, sans avis médical.

Pour les douleurs de règles, elle est généralement diluée dans une huile végétale et massée sur le bas-ventre. Beaucoup de mes clientes la jugent alors très efficace.

Elle peut également être utilisée contre les bouffées de chaleur, comme l'explique Christine Cieur-Tranquard, pharmacienne, dans son livre La pharmacie familiale au naturel. Pour cette usage, on peut appliquer 3 gouttes de cette huile essentielle sur les paumes des mains ou sous les aisselles lors des épisodes de bouffées de chaleur. Attention si vous avez la peau sensible : diluez avec de l'huile végétale.

C'est aussi une huile essentielle que l'on utilise traditionnellement en cas d'aménorrhée ponctuelle (absence de règles). La recommendation du pharmacien Giphar (2) est alors la suivante :  2 gouttes de l'H.E. de la sauge sclarée + 2 gouttes de l'H.V. de noisette, 2 fois par jour en massage local sur le bas ventre. Bien sûr, comme la sauge sclarée ne doit pas être utilisée sur le long terme, il est inutile de prolonger cette utilisation si les règles n'apparaissent pas. Un essai ne devrait pas se prolonger au-delà de deux semaines.

3. L'Huile essentielle de Rose de Damas

C'est l'huile essentielle phare anti-âge par excellence ! Une petite goutte d'huile essentielle de rose de Damas dans votre crème ou sérum de nuit saura revitaliser la peau et la tonifier progressivement.

Elle est incontestablement onéreuse (il faut des tonnes de fleurs pour la fabriquer !), mais c'est un anti-ride unique.

Cependant, c'est encore une fois par inhalation qu'elle est bluffante. En cas d'excès d'androgènes (en cas de SOPK par exemple), une goutte sur les poignets, à l’intérieur des coudes et sur le plexus solaire agit au niveau de l’hypothalamus. On dit d'elle qu'elle favorise la réconciliation avec soi et agit sur la fécondité. Son odeur est enivrante et exalte profondément la féminité.

Personnellement, je retrouve l'huile essentielle de la rose de Damas sous la douche, avec le produit suivant qui en est riche. La chaleur et la vapeur d'eau permettent d'en sublimer les effets.

Je me constitue ainsi une petite séance d'aromathérapie personnelle, en prenant soin d'inhaler profondément son arôme divin. Efficacité garantie !




(1) Phytother Res. 2014 Nov
Changes in 5-hydroxytryptamine and cortisol plasma levels in menopausal women after inhalation of clary sage oil.
Lee KB1, Cho E, Kang YS.

(2) https://www.pharmaciengiphar.com/medecines-naturelles/fiche-pratique-aromatherapie/sauge-sclaree

A propos Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure.com, un site dédié au bien-être féminin naturel et à la beauté de la peau. Spécialiste de la peau, diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Elle a ainsi aidé des milliers de femmes de tous âges à retrouver santé de la peau et bien-être à chaque étape de la vie. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle partage au fil des articles de beaute-pure.com sa philosophie et ses astuces pour une peau magnifique et une vie de femme au naturel. Vous trouverez également dans son e-boutique, beaute-pure-boutique.com, une sélection de ses produits de beauté préférés, adaptés aux peaux à problèmes, et des compléments alimentaires brevetés.

, , , , , , , , ,

  • Mathilde dit :

    Bonjour Emmanuelle et merci pour vos conseils précieux!
    Une petite question: quand vous dites « en inhalation », est-ce que ça veut dire qu’il faut mettre une goutte d’huile sur le poignet et le sentir (par exemple?…) ou bien qu’il faut en mettre dans un bol d’eau chaude et respirer au-dessus avec une serviette sur la tête, en mode sauna improvisé ? Merci !
    Mathilde

  • Clémence dit :

    Bonjour, que pensez vous de l’huile de tamanu, comment puis-je l’utiliser?

  • Marie-Élaine dit :

    Est-il possible de les utiliser en synergie dans un diffuseur par exemple?

  • Chloé dit :

    Bonjour, pensez vous que j’en puisse utiliser deux huiles essentiels avec mon huile végétale ; C’est à dire diluler de HÉ de géranium (que je possède déjà) et de l’HE d’encens oliban dans de l’huile de jojoba. Est ce que ça en ferrait trop ?

  • Flo dit :

    Bonjour comme utiliser l’HE de sauge pour réguler le cycle féminin ?
    Merci !

  • Cecile dit :

    Bonjour Emmanuelle, j’ai de l’acné au niveau du menton et autour de la bouche. Les poussées se produisent essentiellement 15 jours avant mes règles et boutons également pendant. Je pense donc que c’est de l’acné hormonal. Pas de perte de cheveux ni de pilosité abondante. Comment puis je rééquilibrer mes hormones pendant cette partie du cycle ? Laquelle de ses 3 huile puis-je essayer. ?
    J’ai testé la tisane de menthe, mais je ne vois pas trop d’effet ? Y a-t-il d’autres pistes pour éviter les poussées pendant cette période ?
    Merci pour votre aide

    • Bonjour Cécile, en milieu de cycle correspond l’ovulation. C’est un moment où brièvement nous avons un petit pic de testostérone. Certaines femmes sont sensibles à cette augmentation passagère, ce qui peut donner de l’acné. La clé est 1. d’anticiper ce moment en exfoliant la peau quelques jours avant et adaptant ses soins à son cycle. Je parlais de la méthode du Skin Cycling ici. 2. de se rendre moins sensible en limitant les facteurs d’inflammation. Entre autre, les 4 aliments les plus inflammatoires sont : le sucre, les produits laitiers, les produits laitiers et le gluten. C’est une bonne idée de les limiter en général, mais tout particulièrement à ce moment-là… 3. La menthe demande généralement à être testée plusieurs mois pour être efficace…

  • >