5 façons ébouriffantes d’utiliser l’huile essentielle d’arbre à thé

L’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree), comment ne pas l’adorer ? Antibactérienne, aseptisante et purifiante, elle agit sur la peau, les cheveux, les ongles …. et évite d’avoir recours à certains produits irritants. C’est un grand classique, que j’utilise des 5 façons suivantes. Mais la liste est loin d’être exhaustive. Alors si vous avez aussi d’autres astuces, partagez-les !

ATTENTION :

Les informations relatives à l’usage des huiles essentielles mentionnées sur ce site sont délivrées à titre informatif et ne sauraient en aucun cas se substituer aux conseils et aux ordonnances délivrés par un médecin. Seul un médecin est habilité à délivrer le traitement thérapeutique qui vous sera le plus adéquat.

Le site beaute-pure.com décline toute responsabilité en cas d’accident, de lésion ou de préjudice subi par quiconque pratiquerait une automédication sur la base des informations données sur ce site.

En bref, il s’agit seulement de mon expérience personnelle, que je partage ici. Il se peut que cette huile essentielle ne soit pas faite pour vous, renseignez-vous !

Pour l’acné bien sûr

Issue de l’arbuste australien Malaleuca alternifolia, l’huile essentielle d’arbre à thé possède de très solides qualités antimicrobiennes. Elle est donc utilisée dans le soin de l’acné depuis longtemps, et avec raison.

Son efficacité contre l’acné a été confirmée scientifiquement en 1990. Une étude (1) l’a comparée aux lotions à base de peroxyde de benzoyle. Le peroxyde de benzoyle est un ingrédient présent dans de nombreux médicaments anti-acné. Il assainit les boutons mais peut être facilement asséchant et irritant.

Dans l’étude, l’efficacité du tea tree rejoint celle du peroxyde de benzoyle, mais avec l’irritation et la rougeur en moins. Le tea tree prend un peu plus de temps à agir, mais il est beaucoup plus respectueux de la peau.

C’est pourquoi j’en suis particulièrement fan, et vous trouverez de l’huile essentielle d’arbre à thé dans de nombreuses produits de la boutique de beaute-pure. C’est le cas par exemple du Gel nettoyant au Tea tree de chez Joveda. Dans ce nettoyant, le tea tree agit en synergie avec le neem, une plante phare de la médecine traditionnelle indienne (ayurveda).

C’est LE nettoyant à privilégier si vous avez la peau « costaud » et de l’acné (pour connaître la sensibilité de votre peau, faites le test ici).

Et dans le miel, vous connaissez ?

Je vous parlais la semaine dernière du nettoyage au miel. En cas d’acné, j’ajoute une goutte d’huile essentielle de tea tree à ma cuillère de miel de Manuka, pour en renforcer l’efficacité.

Pour nettoyer le tapis de yoga

L’huile essentielle de Tea tree a des propriétés anti-fongiques. Comme les champignons et autres moisissures se développent avec l’humidité, je prends soin de garder mon tapis de gym aussi propre que possible. Idem pour les vêtements de gym… Certains de ces vêtements dits « techniques » sont très jolis, mais ils peuvent générer des odeurs peu agréables. D’une manière générale, si vous avez de l’acné et faites beaucoup de sport, l’huile essentielle de tea tree est votre amie !

Comment je l’utilise :

Je pulvérise le tapis avec une solution d’eau, de vinaigre blanc, de citron et d’HE tea tree :

  • 250ml d’eau
  • 125 ml de vinaigre blanc
  • 15 gouttes d’HE tea tree
  • 15 gouttes de citron

Attention : comme le citron est acide, mieux vaut garder le mélange dans une bouteille en verre. Il se conservera approximativement un mois.

Pour les vêtements de gym (très efficace contre les odeurs) :

J’ajoute 1 goutte d’HE tea tree à ma dose de lessive liquide. Attention : pour ne pas endommager la machine, mieux vaut faire le mélange dans un verre avant de l’ajouter au compartiment lessive.

Pour laver mes pinceaux de maquillage

Je reviendrai dessus avec un article dédié, mais le Gel nettoyant au Tea tree  de chez Joveda est le produit que j’utilise pour nettoyer mes pinceaux de maquillage.

Comme déodorant de secours

Lors d’un voyage au Sri-Lanka, en rupture de mon déodorant naturel préféré, j’ai confectionné un déodorant de secours fort appréciable.

Il s’agissait tout simplement d’une goutte l’huile essentielle de tea tree mélangée à une cuillère de beurre de noix de coco. Je n’avais pas sous la main de bicarbonate de soude. Dommage, cela en aurait renforcé l’efficacité.

Dans du rhassoul, comme shampoing anti-pellicule

Pour un shampoing anti-pelliculaire, je mélange deux gouttes d’huile essentielle de tea tree à deux cuillères à soupe de rhassoul en poudre. Je rajoute de l’eau pour constituer une pâte, puis l’applique sur cheveux mouillés. Il suffit de rincer après deux minutes de pose, et le tour est joué.

 

Et vous ? Comment utilisez-vous l’Huile essentielle de Tea tree ? Partagez vos astuces, si vous en avez !

 

 

(1) Med J Aust. 1990 Oct 15;153(8):455-8.
A comparative study of tea-tree oil versus benzoylperoxide in the treatment of acne.
Bassett IB1, Pannowitz DL, Barnetson RS.https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2145499

A propos Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure. Elle est l'auteur de la méthode gratuite "Vers une Peau sans Acné en 7 étapes" et de la méthode avancée "Méthode Peau-Zéro-Défaut", pour les peaux à problèmes. Diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle partage au fil des articles sa philosophie et ses astuces pour une peau magnifique. Vous trouverez également dans son e-boutique, beaute-pure-boutique.com, une sélection de ses produits de beauté préférés, adaptés aux peaux à problèmes, et des compléments alimentaires brevetés.
  • Cecile dit :

    Bonjour Emmanuelle
    J’ai suivi tous vos conseils à la lettre et je peux vous dire merci car ma peau s’est « nettement » améliorée.
    Je pratique le double nettoyage (huile jojoba , utilise le nettoyant de chez gressa) j’ai changé qq habitudes alimentaires, entame mon 3ème mois de probiotique. Cependant suite à un gros stress et je pense un tripotage de mycrokyste je vois des gros boutons rouges ré apparaître sous le kyste avec pointe blanche. Dois je percer ? Que faut il mettre dessus pour réduire l’inflammation ? Mon menton se rempli de microkyste … que dois faire ?
    Merci pour votre aide.

  • Céline dit :

    Bonjour Emmanuelle,

    Merci pour cet article encore fort intéressant ! Depuis que je connais votre blog, je modifie mes mauvaises habitudes, ainsi que tout mes anciens produits qui ont terminés à la poubelle. J’ai tout de même gardé et que j’aime beaucoup le gel nettoyant-perfection aux plantes de nuxe. Puis-je garder celui là ? Je vais aussi vous commander le fond de teint lily lolo et une crème hydratante.
    Je suis sous pilule, desogestrel.
    J’avais + de 40 points au test de sensibilité.
    Le pire pour moi aujourd’hui, hormis l’acné qui va qui vient, ce sont les très nombreuses cicatrices en creux qui se sont formés sur les joues.

    Merci encore pour votre travail.

    • Bonjour Céline, et bravo de mettre en place ces nouvelles habitudes ! Je ne connais pas ce produit spécifiquement, je vous engage surtout à comparer sa liste d’ingrédients avec la liste des ingrédients comédogènes…

  • acnefree dit :

    merci pour vos réponses mais pour ma part, j’ai vu ma peau s’empirer justement avec le tea tree (hydrolat) donc je vais éviter tout ce qui touche de près ou de loin aux huiles essentielles.
    Valéria, quelle est la crème cicatrisante que tu utilises ?
    Je précise que je fais hyper attention à mon alimentation, ce qui est le sujet de l’étape 6. J’attends l’étape 7 avec impatience…

    • Valéria dit :

      Je n’ai pas non plus eu de bons résultats avec l’hydrolat de Tea tree mais d’excellents avec l’huile essentielle…comme quoi…J’utilise la crème cicalfate de chez Avène.

  • Nathalie dit :

    Bonjour Emmanuelle,
    J’utilise de l’He de manuka contre les boutons. Avez-vous une solution pour resserrer les pores dilaté ? Je ne parviens pas à les éradiquer.
    D’avance, un grand merci !

  • acnefree dit :

    j’ai de l’acné rosacée et les huiles essentielles ne sont pas pour moi. Je viens de démarrer votre programme (et attends ma commande de produits), y a t-il un blog pour traiter ce type de peau ? Vous parler du nettoyage en 2 temps (dans mon cas, huile de jojoba et savon lemme bee) mais y a-t-il une vidéo montrant les bons gestes ? Puis-je utiliser l’huile de jojoba dans mon cas (j’ai 42 au test de sensibilité).
    merci

    Lili

    • Bonjour Acnefree, pour l’huile de Jojoba, il est difficile de répondre dans l’absolu, car l’acné rosacée est évolutive (en clair, elle évolue au cours de la vie de la personne, et peut empirer ou s’améliorer selon les années, la digestion, le stress de la personne, etc.). Une acné rosacée « en crise » peut avoir du mal à supporter certaines huiles. Mais avec un score de 42 (il y a bien pire) vous devriez être en mesure de la supporter. J’aime cependant beaucoup pour votre type de peau les nettoyants Gressa : le « Balancing« , qui est un mélange d’huiles fines, qui remplace alors l’huile de Jojoba, et le « Purifying » qui remplace alors le Savon Lemme bee. C’est une très bonne combinaison si vous ne voulez pas vous tromper. Pour les gestes, c’est : 1. démaquillage des yeux avec un produit spécialisé au besoin 2. Massage sur peau sèche de l’huile 3. On rince le surplus de l’huile au besoin (optionnel) à l’eau du robinet 3. On applique le nettoyant N°2 et on masse 4. On rince, cette fois-ci minutieusement 5. On sèche 6. On utilise une eau thermale ou un hydrolat 7. Sur peau encore humide, on hydrate (avec une crème ou une huile de soin)

    • Valéria dit :

      Bonjour acnefree, Je me permets d’intervenir, car, lors de crise de rosacée (et ayant pourtant une peau de rousse, très sensible), le tea-tree (associé à la lavande vraie) a de très bons effets, et ce depuis des années. Il m’a même souvent permis d’enrayer totalement des crises dès les premiers symptômes. J’en applique quelques gouttes, sans dilution. ça peut paraître très agressif mais ça ne l’est en fait pas du tout. J’attends un peu et j’applique ensuite par grosse couche une crème cicatrisante et je laisse le tout agir. Effet garanti sur l’inflammation de la peau . Idem pour l’acné « vulgaire ». Je pratique de même et les boutons disparaissent en 2 à 3 jours. Concernant la rosacée, je sors un peu du sujet, mais je l’ai vue très nettement diminuée (pour ne pas dire disparaître) en revoyant totalement mon alimentation, notamment en arrêtant le gluten et le lactose (pour lesquels j’ai été diagnostiquée ailleurs, intolérante)…Une personne ne fait pas l’autre mais si cette piste peut aider à sortir de ce cauchemar cutané… J’utilise quant à moi le jojoba au quotidien (en base hydratante sous mon maquillage) et l’huile de noisette comme démaquillant; hydrolat de camomille (qui m’a souvent aidé en cas de crise inflammatoire) et eau thermale; là aussi sans aucun problème.

  • Beautyskin dit :

    J’utilise le tee trea mélangé à l’huile de nigelle sur un coton tige et j’applique 2 fois par jour sur les petits boutons. C’est radical! En 3 jours c’est de l’histoire ancienne.

  • >