Au fait l’acné, c’est quoi ?

Et bien oui, au fait, l’acné, c’est quoi ?

Si vous vous êtes toujours demandé, mais n’avez jamais osé questionner, voici en image l’incroyable saga de ce qui nous embête tant…

 

Un pore normal ressemble à ceci :
Pour des raisons variées, le pore, appelé parfois follicule, peut être bouché. Le sébum, qui normalement s’écoule à la surface, est bloqué à l’intérieur. La bactérie commence alors à se développer. Les points blancs et les points noirs sont au départ des micro-comédons. Voici un micro-comédon :

Il y a deux types d’acné :

1 – L’acné non-inflammatoire

Les micro-comédons deviennent des boutons non-enflammés appelés comédons, c’est à dire soit un point blanc ou un point noir :

Le point blanc : quand le sébum bloqué et la bactérie restent en-dessous de la surface de la peau, un point blanc se forme. Les points blancs peuvent apparaître comme de petits grains blancs. Ils peuvent être si petits qu’on les distinguent mal à l’oeil nu.
Le point noir : le point noir se forme quand le pore est ouvert. Le sébum, qui contient de la mélanine, le pigment de la peau, s’oxyde et devient noir ou gris. Ce n’est pas de la saleté !

 

Un point blanc ou noir peut évacuer son contenu à la surface de la peau et guérir spontanément. Mais il arrive   la paroi du pore rompe et c’est ainsi que l’acné peut devenir inflammatoire.

 

Cette rupture de la paroi du pore peut être due au hasard ou bien parce qu’on a touché au bouton. C’est pourquoi il est important de laisser les boutons intacts !

2- L’acné inflammatoire
La papule : Une papule se forme lorsqu’il y a une fissure dans la paroi du pore. Les globules blancs alors se ruent et le pore devient enflammé.
La pustule : Une pustule se forme quelques jours plus tard quand les globules blancs trouvent leur chemin vers l’extérieur. C’est généralement ce que nous appelons un « bouton ».

 

Le nodule : Quand le pore se fissure à sa base, tout s’écroule, ce qui provoque une large bosse enflammée qui peut être douloureuse au toucher.
Le kyste : Parfois, une réaction inflammatoire sévère peut résulter en une poche très large remplie de pus, qui peut être recouverte de peau. C’est le kyste.


Références :

Bettoli, Vincenzo, Alison M. Layton, and Diane Thiboutot. Fast Facts-Acne. Oxford, UK: HealthPress Limited, 2004.

Fry, Lionel. The Encyclopedia of Visual Medicine Series: An Atlas of Dermatology. New York: The Parthenon Publishing Group, 1997.

Kligman, Albert M., and Gerd Plewig. Acne and Rosacea. Berlin: Springer, 2000.

Acne. org – A community organization

Crédits schémas : National Institute of Health

 

 

Vous aimerez certainement aussi…

 

 

 

 

 

A propos Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure. Elle est l'auteur de la méthode gratuite "Vers une Peau sans Acné en 7 étapes" et de la méthode avancée "Méthode Peau-Zéro-Défaut", pour les peaux à problèmes. Diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle partage au fil des articles sa philosophie et ses astuces pour une peau magnifique. Vous trouverez également dans sa boutique naturelle une sélection de ses produits préférés.

, ,

30 Responses to Au fait l’acné, c’est quoi ?

  1. Leilanie 19 Nov, 2016 à 7:43 #

    Bonsoir je suis de Tahiti (POLYNÉSIE FRANÇAISE) et depuis l’âge de 11 ans jusqu’à ce jour je subie une acné je dirais de type 3 car ils touchent mon visage, le haut de mon dos, mon cou et le haut ainsi que mon torse. Au jour d’aujourd’hui je n’ai encore rien trouvé pour les faires disparaîtrent puis je suis tombé sur votre site qui m’a l’air très intéressant. Pourrais je avoir des informations sur cela s’il vous plaît. Je ne sais pas comment ils ont apparus sur mon corps ?
    Merci

    P.S: je me suis inscrite ?

    • Elsa Kreiss 19 Nov, 2016 à 7:53 #

      Bonjour Leilanie et bienvenue dans la méthode !

      L’essentiel pour commencer est d’en suivre très sérieusement toutes les étapes. N’hésitez pas cependant si vous avez besoin de conseils plus précis concernant, par exemple, votre routine de soins : j’aurais alors besoin de votre score à ce test.

  2. leonne 04 Août, 2016 à 10:11 #

    bjr.je sui une africaine plus precisement camerounaise a la peau claire.je mapelle leonne.jai 24 ans.jai eu acnee depuis mes 11 ans.jai tjrs suivie des traitements a lhospital.mai aucun changement.a 23 ans jai pri du curacnee prescrit par un dermatologue puisque qu’il a juge k mn acnee etait severe(visage torse cou dos cuisse)jai suivi un traitement pendant un mois tout cela es parti.deux semaines apres la fin du traitement.cst revenu beaucoup souvent gros avec du pus laissant des cicatrices de types creux.et ma peau es tres fragile et sensible.je n’utilise aucun lait.le dermatologue m’avait prescrit le lait vegebon et le savon detol.le lait m laisse des points noirs sur le corps et j lai arrete.je continue le savon.mais tout est revenu coe au depart.des boutons avec du pus et tres douleureux.jai decider dopter pour le naturel en mettant la tomate et le citron..sicerement ca me deprime et ca deja dure sur moi.je sui inscrit dans votre site.je vie a l’adamaoua.sil vous plait aider moi./merci davance

    • Elsa Kreiss 05 Août, 2016 à 11:33 #

      Bonjour Leonne,

      La première chose à faire est de mettre en place et de bien appliquer l’ensemble des conseils de la méthode, que je vous laisse donc découvrir. Ne négligez pas le mode de vie : vous allez le comprendre en lisant les articles d’Emanuelle : le mode de vie est très, très important quand il s’agit d’acné, les soins cosmétiques suffisent rarement.

      Pour des conseils précis pour votre routine de soins, vous pouvez m’indiquer votre score à ce test.

  3. Elisa 15 Jan, 2016 à 3:53 #

    Bonjour,
    D’après les photos, je dirais que mon acné se caractérise principalement par des papules et des pustules, avec de temps en temps (1 fois par semaine je dirais), quelque chose qui ressemble à un nodule (en tout cas c’est un peu plus gros qu’une papule et ça fait mal).
    Y a t-il des produits que je pourrais utiliser et qui marcheraient sur toutes ses formes d’acné ? Crème, huile, masque, et même des aliments ?
    En tout cas, votre site a l’air d’être une mine d’or, je viens seulement de tomber dessus mais je pense y revenir très souvent.

    • Emanuelle 21 Jan, 2016 à 9:58 #

      Bonjour Elisa, contente que le site vous plaise… Vous trouverez vos réponses dans la formation gratuite, je vous engage à vous inscrire. À bientôt dans la formation.

  4. Lala 25 Juil, 2015 à 7:36 #

    Bonsoir,

    Je viens vous demander quelque chose de très important pour moi suite à une prise de sang. Depuis environ 1 semaine maintenant, j’ai des énormes ganglions dans le cou et mon médecin pense que c’est une réaction inflammatoire dû à une bactérie qui c’est faufilée par une lésion d’un de mes boutons. C’est vrai que je me touche et que je gratte très souvent ma peau sans me les nettoyer automatiquement avant et après (pas bien ! Promis, vu la situation, je n’ai pas spécialement envie de recommencer…). Pensez vous que c’est probable ?

    Bien à vous.

    • Emanuelle 26 Juil, 2015 à 1:39 #

      Je ne peux pas me prononcer, c’est une question médicale, Aude. Ce que je sais, c’est qu’effectivement on peut facilement propager ce type d’infection, c’est une des raisosn pour lesquelles il est vraiment préférabe de ne pas toucher. Rassurez-vous,sur ce point, personne n’est parfait, moi comprise pendant longtemps : j’en parle ici

  5. khalil 13 Mai, 2015 à 6:32 #

    bonjour,j’ai quelques boutons au niveau des joues,et j’ai commencer à utiliser une lotion de la gamme clean and clear à base d’acide salicylique il y a trois semaines .Mais dépuis lors j’ai des point blancs qui apparaissent et qui se casse seul,me laissant des taches noire .ya t’il une relation??

    • Emanuelle 13 Mai, 2015 à 1:52 #

      Oui Khalil, l’acide salicylique peut faire remonter certaines choses à la surface : mon conseil est serait d’espacer les applications…

  6. Katya 15 Avr, 2015 à 6:19 #

    Bonjour Emmanuelle,
    J’ai 31 ans, de l’acné et une peau très sensible qui rougit facilement et qui pèle à des endroits sans que je sache pourquoi. Je mets de l’huile d’avocat et ça va mieux mais ce n’est pas miraculeux.
    La dernière fois que je suis allée chez l’esthéticienne pour une épilation, elle m’a parlé de faire des nettoyages de la peau en institut pour limiter l’acné. Qu’en pensez vous? Je n’ai jamais osé pour l’instant principalement à cause de la sensibilité de ma peau…je sais qu’elle travaille avec les produits Ella Bâché, marque que je ne connais pas vraiment.
    Merci d’avance pour votre réponse
    Katya

    • Emanuelle 15 Avr, 2015 à 8:27 #

      Bonjour Katya,

      La description de votre peau correspond à plusieurs éventuelles maladies de peau (eczéma, psoriasis…). Je pense qu’il est plus sage avant toute chose d’aller voir un dermatologue qui posera éventuellement un diagnostique avant d’envisager des soins en institut. Il y a aussi une possibilté que cela soit de l’acné rosacée, je vous engage vraiment à aller consulter pour en avaoir le coeur net.

      • Katya 15 Avr, 2015 à 8:45 #

        Merci pour votre réponse.
        J’ai consulté plein de dermato déjà. Il y a eu le diagnostique acné rosacé il y a quelques années (ca a l’air d’aller mieux) et DS (toujours présent). Le problème est qu’à chaque fois j’ai droit aux mêmes traitements très chimiques et agressifs et qui ne marchent plus. Apparemment le fait que ma peau pèle serait « juste » une déshydratation. Et mon acné serait hormonal. Mais il n’y a pas un seul médecin qui veuille bien me dire comment gérer ca. La dernière fois le médecin m’a conseillé plusieurs crèmes en me disant il faut essayer jusqu’à ce que vous trouvez ‘celle qui vous convient….Et pour l’acné hormonal, ca a l’air d’être une fatalité qu’il faut subir. Aucun examen prescrit ni par le dermato, ni par le gynécologue. Selon eux, il n’y a rien à faire.
        C’est pour cela que je me demande si des nettoyages réguliers de la peau ne permettraient pas d’attenuer l’acné.
        Et si vous connaissez un vrai bon dermato sur Paris, je prends aussi parce que je suis désespérée de la profession:)
        Merci

        • Emanuelle 15 Avr, 2015 à 1:51 #

          Bonjour Katya,

          Il y a deux points communs possibles entre l’acné rosacée et la DS : les deux sont fortement exacerbés par le stress, et les deux sont souvent fortement améliorés quand la flore intestinale est en pleine santé. J’aurais tendance à vous conseiller de travailler là-dessus en priorité : pour la flore, en adoptant une hygiène de vie qui la renforce/remplace (voir cette vidéo où j’explique comment faire pour l’équilibrer) et si on veut gagner du temps, en prenant aussi (mais pas seulement, c’est le mode de vie qui compte beaucoup, OK ?) un complément probiotique de qualité, en commençant par 5 milliards de souche puis en passant à 10 . Coté produits, choisir les plus doux et les plus simples possibles. Il est intéressant dans un cas comme cela de commencer par nettoyer au liniment une fois par jour seulement et d’appliquer ensuite une eau florale. Le matin, une crème de jour qui devrait vous convenir et soulager : la crème au MSM (bientôt de retour en boutique).

          • Katya 15 Avr, 2015 à 7:54 #

            Merci bp Emmanuelle. Je vais suivre vos conseils en espérant que ça aide!

          • Emanuelle 16 Avr, 2015 à 6:53 #

            Cela devrait Katya… Soyez patiente cependant : pour repopuler la flore intestinale, on peut avoir besoin de 4 à 6 mois…

  7. Philou 15 Jan, 2015 à 5:13 #

    Bonsoir Emanuelle et Elsa,

    J’ai des points noirs/comédons sur le front et je fais le double nettoyage avec le rhassoul ! Et je voulais savoir si le rhassoul était adapté, pour justement, ces points noirs (qui sont très énervants…) ?

    Merci d’avance. Bonne soirée et à bientôt !

    • Elsa Kreiss 15 Jan, 2015 à 6:30 #

      Bonsoir Philou,

      Oui, c’est tout à fait adapté !

      • Philou 15 Jan, 2015 à 8:35 #

        D’accord, merci beaucoup !

  8. lybbie 02 Sep, 2014 à 11:08 #

    bonjour, moi j’ai une acné hormonal, je suis inscrite au programme mais j’ai du reprendre diane 35 il y a 1 mois car c’était plus possible psychologiquement, j’ai 40 ans et un visage d’ado… en plus moi j’ai l’impression d’avoir les 4 types de boutons dont vous parlez, en même temps alors….

  9. Havana 21 Fév, 2013 à 8:28 #

    Bonjour Emanuelle,
    je suis en grande partie votre programme de nettoyage depuis maintenant quelques mois (hormis le peeling citron) et je n’ai plus vraiment eu de boutons sauf à de rare occasion. Sauf que depuis environs 2 mois, j’ai une fois de temps en temps un nodule ou un kyste qui apparait sur le visage. Tout se que je peux en dire c’est que ca fait plutot un genre de boule sous la peau qui ne se perce pas, qui peut faire mal et une fois qu’il ne fait plus mal, met du temps, vraiment beaucoup de temps a partir, voir ne part pas (en tout cas j’ai l’impression). Ma question est; avez vous un conseil pour faire partir plus rapidement se genre de bouton ? Une huiles essentiels, une argile, le peeling citron ? Je lis avec grand intéret la plus part de vos articles ainsi que la formation et j’ai bien noté que dans ce genre de cas, un travail sur l’alimentation est a faire, et je m’y penche sérieusement, mais c’est plutot sur du long terme or là j’aimerais savoir ce que l’on peut faire sur du cour terme pour aider a faire partir se genre de bouton ? Un grand merci pour tout vos conseils et j’ai hâte de pouvoir lire votre méthode avancée. Cordialement

    • Emanuelle 26 Fév, 2013 à 10:16 #

      Bonjour Havana,

      Il s’agit vraisemblablement de kystes, c’est à dire de poches d’infection qui n’ont pas vraiment de « têtes ».
      En fait, ceux-ci sont généralement occasionnés quand il y a une surproduction soudaine et très forte de sébum.
      C’est souvent le cas quand on produit tout à coup de l’adrénaline mais surtout du cortisol, les hormones de stress, de l’angoisse, de la frustration, de la colère…
      Donc très souvent, c’est plutôt un travail sur nos émotions qu’il faut faire…
      Pour répondre à votre question sur la gestion des kystes quand ils sont là, c’est en effet un peu difficile, car souvent les produits locaux ne pénètrent pas sufisament pour les atteindre. En revanche, on peut obtenir de bons résultats avec le froid. Pour cela, utiliser des glaçons recouverts d’un très fin linge (jamais directement au contact de la peau, la glace brûle…). Ne pas appuyer, mais laisser au contact 4 à 5 minutes et plusieurs fois par jour jusqu’à ce que le kyste diminue en taille. Le froid est un anti-inflammatoire puissant (et presque gratuit !) qui est réellement efficace si on le fait suffisament souvent. Penser également à manger beaucoup de curcuma pendant cette période, à boire beaucoup d’eau, à manger des aliments végétaux crus (smoothies verts par exemple) et à rester au calme.

  10. Sophie 02 Sep, 2012 à 7:53 #

    Bonjour Emanuelle,

    Cela fait un mois que je suis assidûment votre blog et je suis devenue totalement addict à vos conseils. Traiter les problèmes de peaux de façon naturelle et de l’intérieur est ce que j’attendais depuis longtemps. Alors merci mille fois pour tout ce que vous faites pour nous.

    J’ai 32 ans et j’ai toujours eu de l’acné. J’ai pris la pilule (Diane 35, Jasmine, etc) pendant des années ce qui fait que mon véritable « état » était mis en sourdine. J’ai vu que c’était le cas pour beaucoup de femmes.

    J’ai pris des antibiotiques (inefficaces pour moi), Androcur (efficace pendant la durée du traitement, mais nul à l’arrêt et très desséchant) et des crèmes en veux-tu en voilà qui n’ont jamais résolu le problème en profondeur…

    Et puis il y a deux ans, je décide d’arrêter la pilule parce que j’en avais ras-le-bol. Evidemment, grosses poussées d’acné à la clé. J’ai pris Roaccutane pendant 6 mois à haute dose et quelques semaines après l’arrêt du traitement (et donc de la pilule), rebelote, poussées d’acné.

    Puis, j’ai vu une dermato qui a au moins le mérite de ne pas prescrire Roaccutane mais de l’homéopathie et des séances de lumière pulsée sensées réduire les glandes sébacées (comme Roaccutane mais plus naturellement et sans les mêmes effet secondaires).

    Cette dernière alternative n’a pas marché sur moi, après tout de même 24 séances et près de 1000€ dépensés !

    Le dernier dermato que j’ai vu m’a dit qu’il fallait recommencer Roaccutane deux ou trois fois quand on avait mon âge pour que ce soit efficace. Je venais de m’inscrire à votre formation donc autant vous dire que je n’ai pas du tout envie de l’écouter quand vous dites que cela peut être nocif pour le foie, etc…

    Voilà, je voulais me présenter et partager mon expérience. J’utilise désormais uniquement des produits de votre boutique et j’en suis vraiment satisfaite. Moi qui ai toujours adoré les produits de beauté et les cosmétiques, je sais qu’au moins ceux-là sont bons pour moi.

    Quant à l’alimentation, j’étais en vacances jusqu’à il y a deux semaines et il était un peu difficile, n’étant pas chez moi, de suivre vos recommandations de façon sérieuse. Mais ça y est, petit à petit, je commence à changer certaines choses. J’ai acheté un blender qui me servira pour vos préparations (smoothies et boissons cacaotée) mais aussi pour les soupes que j’adore. De plus , j’ai la chance d’avoir plusieurs magasins bio à proximité de chez moi. Ils poussent comme des champignons !

    J’aurai pas mal de questions d’ordre pratique à vous poser mais je le ferai petit à petit pour ne pas vous envahir.

    En tous les cas, j’ai hâte de voir des résultats et j’attends votre méthode avec impatience.

    Je vous dis à bientôt et merci encore,

    Sophie

  11. Emmeline 23 Août, 2012 à 12:07 #

    Bonjour Emanuelle,

    Je suis plus sujette aux points blancs et noirs en temps normal,
    mais cycliquement (merci les hormones), cela devient inflammatoire et j’ai en moyenne un nodule et/ou kyste par cycle, et une dizaine de papules/pustules, sur le front, les tempes, la machoire, le cou.

    Évidement, qui dit inflammation dit douleur, et qui dit douleur dit chipotage.
    Bref, quoi que je peux faire pour calmer ça ?

    J’ai tenté l’application d’aspirine (personnellement, je la mélange avec du gel d’aloé vera), ça aide, mais les papules pustules et compagnies restent là, et surtout douloureux (et revoilà les vilains petits doigts qui s’y collent sans que je m’en rende compte);

    est ce que je peux faire l’aspirine tous les soirs durant cette phase inflammatoire ? (est ce que ça sera efficace, et y a t’il une contre indication)
    J’ai argile jaune, argile verte et Rhasoul, l’un d’eux peut-il diminuer l’inflammation (peut être en synergie avec une HE ? Helychrise, Basilic tropical, Lavande, Tea tree ou Manuka; ou autre )?

    merci 🙂

    • Emanuelle 25 Août, 2012 à 8:10 #

      Emmeline,

      Si c’est rouge et inflammatoire, en local, j’appliquerais HE hélychrise et lavande
      et effectivement j’utiliserais des masques d’argile rose.
      Mais selon moi, il faut surtout traiter le problème à la source
      et rééquilibrer les hormones… Donc on est dans un plan plus ambitieux,
      je vais beaucoup parler de cela dans les semaines à venir,
      car c’est un des objectifs de la nouvelle méthode à venir…

  12. Denise 19 Août, 2012 à 9:26 #

    Bonjour Emmanuelle,

    Merci pour tous vos précieux conseils ! Ce blog est formidable, j’espère que j’arriverais à me débarrasser de mon acné enfin.

    J’aurais voulu savoir, savez vous pourquoi du jour au lendemain, sans que les habitudes changent, l’acné devient inflammatoire?

    En effet, j’avais toujours eu un peu d’acné, sans que cela soit genant et me gene dans ma vie quotidienne. Mais du jour au lendemain, j’ai commencé d’avoir des kystes régulièrement sur le menton et le haut des lèvres (ce qui me complexe énormément), très inflammatoires et avec du pus au bout de qq jours, des cicatrices importantes…
    J’ai 32 ans et cela a commencé à 28 ans.

    Merci beaucoup,
    Amicalement,
    Denise

    • Emanuelle 23 Août, 2012 à 8:15 #

      Bonjour Denise,

      Il est probable que même si les signes se sont déclarés du jour au lendemain,
      le corps s’y est préparé dans l’ombre progressivement…
      L’inflammation générale du corps est ce qui prédispose à l’inflammation cutanée.
      J’en parle un peu ici.

      • Elise 27 Août, 2012 à 7:41 #

        Merci Emmanuelle,

        J’ai lu plusieurs des articles concernant la glycémie et comment manger avec des index glycémiques faibles. Seulement, je suis déjà très mince et j’ai peur de maigrir.
        J’ai un métabolisme qui brûle vite les énergies (ce qui m a tjs permise de manger à peu près de tout sans grossir). Alors je me demandais comment faire pour manger sans trop élever ma glycémie mais sans perdre de poids.

        Comme je le disais je suis végétarienne depuis 2 ans, j’essaye de manger sainement, donc globalement mes repas se constituent de bcp de légumes associés à une céréale (riz semi complet, pates semi completes), des légumineuses, je mange pas mal de patates (avec des oeufs ou des légumes) aussi car cela fait grossir. Et pas mal d’oeufs.
        Le matin je prends des céréales bio avec du lait de riz et du pain complet avec du beurre (plus un verre de jus de pomme)

        Pensez vous que mon régime puisse avoir des index glycémiques trop élevés?

        • Emanuelle 31 Août, 2012 à 11:01 #

          Bonjour Elise,

          Il ne faut pas confondre index glycémique contrôlé et montant calorique.
          Une alimentation à IG glycémique bas peut très bien faire grossir si on le souhaite,
          il s’agira pour cela d’ajouter des lipides en prenant soin que cela soit de « bons » gras pour l’acné.
          Ces lipides sont par ailleurs essentiels pour la peau.
          Donc un des premiers gestes que vous pouvez avoir est d’ajouter directement et généreusement sur le mélange légume/céréale complète
          un bon et long filet d’huile vierge de première pression à froid riche en oméga 3 comme l’huile de cameline par exemple.

  13. Cyrielle 18 Août, 2012 à 12:51 #

    Bonjour Emmanuelle !
    J’ai trouvé cet article particulièrement intéressant, très pédagogique !! =) j’apprends plein de choses sur votre site !
    Mon plus gros problème, ce sont ces fameux nodule ! Ils se situent exclusivement sur le menton du coté gauche, là où j’ai toutes mes cicatrices. Ils froment des grosses bosses rouges extrêmement dures et douloureuses, très profondes. Bien entendu j’y touche souvent pour vérifier s’ils n’ont pas disparut depuis la dernière fois (je sais c’est mal…). Comment puis-je faire pour soulager cette zone de mon visage ?? Car ça fait parfois vraiment très mal… Et je pense que c’est dû au sucre, car quand je diminue ma consommation de produits sucrés, ils disparaissent plus vite et durablement ! (malheureusement je suis trop gourmande).
    Merci pour tout !!!

Laisser un commentaire