Acné hormonale: c’est comme ça qu’on commence le gâteau!

Voici un fait qui ne manque jamais de m’étonner: quand une jeune femme vient me voir pour son acné hormonale, elle est généralement passée par de nombreux cabinets médicaux. Pourtant, je constate que le médecin ou l’endocrinologue n’aborde que très rarement un sujet très important : ce dont le corps a besoin pour fabriquer des hormones.

N’est-il pas logique de commencer par là ? Si vous ne fabriquez pas assez d’hormones, il est clair que vous pouvez être rapidement en manque, et donc à à risque de déséquilibre. Or, de la même manière que vous ne pouvez pas cuisiner un gâteau sans les bons ingrédients et un four à la bonne température, votre corps ne peut fabriquer seul ses hormones.

Il lui faut des ingrédients de base et de bonnes conditions. Je vous propose donc aujourd’hui de les explorer.

INGRÉDIENTS DE BASE

Pour fabriquer le gâteau les hormones, votre corps a besoin des ingrédients de base suivants :

  • du cholestérol, un lipide fabriqué essentiellement par l’organisme au niveau du foie.
  • de la vitamine A
  • de l’hormone thyroïdienne T3 (en grande partie régulée par le foie et un métabolisme en bonne santé)

DE BONNES CONDITIONS

En parallèle, certains choses vont faciliter cette fabrication et d’autres vont l’empêcher.

Les Facilitateurs (donc il vaut mieux essayer d’en avoir en quantité adéquate…) :

  • la vitamine A : c’est un point important, surtout en cas d’acné hormonale. J’observe souvent que certaines personnes pensent obtenir assez de vitamine A à partir de bêta-carotène. Le bêta-carotène est de la pro-vitamine A, c’est à dire qu’il nécessite une conversion pour devenir de la vitamine A. Or cette conversion est est loin d’être optimale pour la plupart d’entre nous, surtout si on souffre de problèmes thyroïdiens, ou de carence en zinc, fréquente en cas d’acné. C’est pourquoi il vaut mieux privilégier les sources directes de vitamine A (rétinol), de type œufs, foie, etc…
  • l’exposition à la lumière du jour, ce qui est bénéfique à la glande thyroïde
  • le cuivre (pensez aux abats, les fruits de mer, les noix et les graines)
  • la vitamine E

Les Perturbateurs (donc il faut essayer d’en avoir moins…) :

  • un excès de graisses polyinsaturées omega-6 (de type huiles végétales de tournesol, maïs, soja, très présentes dans l’alimentation industrielle) au détriment des oméga 3 (poissons gras…), ce qui favorise l’inflammation générale du corps.
  • un excès de fer (céréales du matin fortifiées, suppléments inappropriés)
  • un excès d’œstrogènes : pilule contraceptive, xénœstrogènes (substances qui « imitent » les œstrogènes et que l’on peut trouver dans les cosmétiques, l’alimentation, les produits d’entretien)…

Il existe d’autres facteurs qui jouent sur la production hormonale : l’inflammation, le stress, le sommeil, les problèmes de glycémie… J’aurais l’occasion d’en parler dans d’autres articles.

En attendant, face à une acné hormonale, se demander si rien n’entrave la fabrication des hormones est à mon avis une simple question de bon sens.

Les situations que je vois assez fréquemment  :

  • la personne qui n’a pas assez de vitamine A, souvent parce qu’elle ne mise que sur le bêta carotène (carottes, abricots, mangues) au détriment de la vitamine A proprement dite que l’on trouve dans le foie, la viande, le poisson, les œufs, etc.
  • la personne qui mange « low fat« , ce qui peut épaissir la bile et empêcher l’élimination de certaines hormones, mécanisme dont je parle ici.
  • la personne exposée à beaucoup de xénœstrogènes (cosmétiques conventionnels, contenants alimentaires en plastique, utilisation prolongée de la pilule contraceptive)
  • la personne qui n’est pas assez exposée à la lumière du jour (travailleur de nuit, personne recluse…)
  • la personne dont le foie n’est pas au top de sa forme (un vaste sujet, mais une des choses utiles est la silymarine)

Fabrication 2.001Ce sont des situations qu’il est parfois possible d’éviter…

Alors en cas d’acné hormonale… Assurez-vous avant tout que votre corps a tout ce dont il a besoin pour fabriquer le gâteau les hormones, d’accord ?

 

Partagez cet article !

À propos de l'auteur : Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure.com, un site dédié au bien-être féminin hormonal naturel et à la beauté de la peau. Spécialiste de la peau, diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Elle a ainsi aidé des milliers de femmes de tous âges à retrouver santé de la peau et bien-être à chaque étape de la vie. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle donne au fil des articles de beaute-pure.com ses astuces pour une peau magnifique. Ancienne acnéïque, elle partage dans sa méthode "7 étapes vers une peau sans acné" sa philosophie d'un combat contre l'acné au naturel. Vous trouverez également dans son e-boutique une sélection de ses produits de soins préférés, adaptés aux peaux à problèmes, et des compléments alimentaires brevetés.

  • Olivia dit :

    Bonjour Emmanuelle,

    Je me permets de vous écrire pour vous demander votre avis.
    Je ne prends pas la pilule et ai des cycles extrêmement longs (d’environ 50 jours). J’ai les ovaires polykystiques mais un bilan hormonal complètement normal. Ma gynécologue et mon endocrinologue m’ont proposé de prendre du Duphaston pour réguler tout ça et m’apporter plus de confort. Je n’ai pas d’acné mais une peau qui a assez changé depuis mon arrêt d’Androcur il y a 1,5 an, elle est devenue grasse et s’est relâchée. Pensez-vous que prendre du Duphaston peut aider à ce niveau là? Me le déconseillerez-vous?
    Je vous remercie par avance, très bonne journée!

  • La méthode !

    Vers une peau sans acné en 7 étapes

    Découvrez comment des milliers de lecteurs se sont délivrés de leur acné sans produits agressifs ni médicaments. Sûr, simple, et efficace

    JE COMMENCE !

    Vous aimerez aussi ...

    Titre

    Aller en haut