Acné, rosacée, psoriasis : manquez-vous de vitamine D ?

C’est Janvier. Il fait froid, il pleut sans arrêt (quel déluge !!!!), la lumière est rare, bref, il est facile de se retrouver en déprime à cette époque de l’année. Ce qui est dangereux, car les pulsions vers le sucre se font plus pressantes, et peuvent renforcer les problèmes d’acné. Sans compter l’envie irrésistible de s’isoler, jamais bonne pour le mental !

Mais le premier problème qui se pose en cette saison est à mon sens la carence en vitamine D. C’est surtout vrai en cas d’acné, de rosacée ou de psoriasis.

La vitamine D, championne contre l’inflammation

Saviez-vous que les personnes qui ont de l’acné ont tendance à être beaucoup plus carencées en vitamine D ? Selon une étude coréenne (1) 48,8% des personnes souffrant d’acné étaient carencées. Ce taux était de 22,5% pour le reste de la population étudiée !

Ces mêmes chercheurs ont cherché à voir ce qui se passait en prenant de la vitamine D, à raison de 1000 unités internationales par jour pendant 2 mois (2). Les résultats ont démontré quelque chose d’intéressant : il n’y eut pas de différence sur les lésions d’acné non-inflammatoires (c’est à dire les points noirs et comédons). En revanche, les lésions inflammatoires (c’est à dire les boutons rouges, enflés et douloureux) étaient améliorées en moyenne de 35%.

En clair, avoir suffisamment de vitamine D n’éviterait pas l’acné. Mais cela pourrait largement contribuer à rendre cette acné moins forte.

Par ailleurs, les femmes souffrant du Syndrome des Ovaires  Polykystiques (SOPK), un syndrome qui s’accompagne souvent d’acné, sont trois fois plus à risque d’être très fortement carencées en vitamine D (3) (c’est à dire d’avoir un taux sanguin inférieur à 25 nmol/litre de sang).

Cela n’a rien d’étonnant, car la carence en vitamine D est associée à l’insulino-résistance, l’inflammation, et à des taux élevés d’androgènes. Toutes choses fréquentes avec cette condition (mais pas toujours, j’en parlais dans  « SOPK de quel type êtes-vous ?« )

Bref, la vitamine D vaut la peine qu’on s’intéresse à elle quand on a des problèmes de peau de type inflammatoire. Cela est notamment le cas de l’acné, mais également l’acné rosacée ou le psoriasis.

Etes-vous à risque d’une carence en vitamine D ?

En France métropolitaine, la carence en vitamine D est tout simplement fréquente en hiver. Nous synthétisons l’essentiel de notre vitamine D à partir de l’exposition solaire. Malheureusement, la latitude de notre pays n’autorise pas assez de rayonnement UVB entre novembre et février pour que nous puissions synthétiser cette vitamine par la peau. Par ailleurs, si vous répondez à ces questions :

  1. Habitez-vous au nord de Paris ?
  2. Votre peau est-elle foncée ?
  3. Êtes-vous une femme ?
  4. Avez-vous des rondeurs ou êtes-vous en surpoids ?
  5. Protégez-vous votre peau l’été avec une crème solaire ou évitez-vous de vous exposer ??
  6. Consommez-vous d’une manière générale plus de viande que de poisson ?

… avec une majorité « oui », il est plus probable que vous ayez besoin d’un apport…

Alors je fais quoi ?

En été, c’est relativement facile. Il suffit d’exposer de larges parties du corps de manière régulière mais raisonnée au soleil pour synthétiser de la vitamine D, comme j’en parlais ici.

Mais l’hiver ? Et bien c’est la où les choses se compliquent. Certains aliments sont riches en vitamine D, comme le foie de morue ou le saumon, et ils vont apporter également des omega-3. Mais afin d’obtenir les effets optimaux sur la santé, les besoins en vitamine D pour un adulte de 60 kg seraient de l’ordre de 4000 UI par jour. C’est impossible à obtenir avec l’alimentation seule. Et le foie de morue tous les jours, on s’en lasse, non ?

La vitamine D de votre médecin

Si vous avez déjà discuté de vitamine D avec votre médecin, il est probable qu’il vous ait prescrit des ampoules unidose de vitamine D de type UVEDOSE ou ZYMAD. Mais il y aurait, selon certains chercheurs, un problème avec celles-ci.

Comme l’explique très bien Julien Venesson dans cet article à la suite de cette étude, la vitamine D prise à fortes doses de manière intermittente ne semblerait pas avoir d’effet bénéfique sur la santé générale.

Ce serait même peut-être le contraire. On observerait même une augmentation des fractures avec des doses élevées prises une fois par an.

Bref, il vaudrait mieux plutôt chercher à imiter la nature, c’est à dire à chercher à avoir un taux constant dans le sang, comme quand nous nous exposons au soleil.  Donc privilégier un complément en gouttes quotidiennes (ou en spray), plutôt qu’une ampoule tous les 2, 3 ou 6 mois, dont les effets sont par ailleurs rapidement effacés, et qui expose à de nouvelles carences…

Combien faudrait-il en prendre ?

Les recommandations sanitaires varient selon les pays. Cependant, la plupart des experts en vitamine D s’accordent à dire qu’elles sont souvent largement sous-évaluées.

C’est particulièrement vrai pour :

  • les personnes à peaux foncées, qui synthétisent moins bien la vitamine D par la peau
  • celles qui ne s’exposent pas pendant l’été (je vois en clientèle beaucoup de jeunes femmes qui par pudeur ou conviction religieuse n’exposent pas leur bras, jambes ou décolletés l’été..;)
  • les personnes en surpoids (la vitamine D a tendance à rester dans les cellules graisseuses et à moins circuler dans le sang)
  • après la ménopause (la peau s’affine et synthétise moins bien également)
  • en milieu urbain ou pollué (les rayons UVs nous parviennent moins bien)

Ces experts estiment par exemple que pour atteindre « le taux de 33 ng/mL, à partir duquel les études d’observation ont constaté une diminution du risque de cancer et de maladies cardiovasculaires, 4000 UI par jour au minimum sont nécessaires dans 80% des cas chez les personnes à peaux foncées » (5).

Il semble donc que le dosage le plus généralement retenu est de 1000 UI pour 15 kg de poids corporel. Cela correspond par exemple à 4000 UI pour un poids de 60 kg. On cherche ainsi à obtenir au minimum un taux supérieur à 33 ng/mL dans le sang.

Se méfier des compléments américains…

Beaucoup moins surveillés que leurs équivalents français, les compléments américains sont sur la sellette. En 2013, des chercheurs de Portland aux Etats-Unis ont acheté 55 boîtes de vitamine D provenant de 12 fabricants distincts dans 5 magasins différents. Ils ont ensuite analysé le contenu des gélules dans un laboratoire indépendant de Boston. Cette analyse a révélé que la quantité de vitamine D dans ces produits variait de 9 à 146% comparativement à la valeur affichée sur l’emballage (6).

Il serait donc plus prudent d’acheter des produits français pour être sûr de ce qu’on a.

Ce que je fais

Il existe des contre-indications à une supplémentation en vitamine D (calculs rénaux, d’hyperparathyroïdie…). Donc j’ai parlé à mon médecin avant de prendre de la vitamine D, et je pense que chacun devrait le faire.

De plus, j’ai fait un choix conscient et tout personnel de dépasser les recommandations officielles en hiver, trop frileuses à mon sens.

Mais pour que vous sachiez tout, j’ai actuellement 52 ans (ménopausée, ce qui augmente mes besoins), je pèse 55 kilos sans trop de gras (ce qui réduit mes besoins), suis acnéïque (ce qui augmente mes besoins) et j’ai la peau plutôt claire (ce qui réduit aussi mes besoins). Donc j’ai choisi de prendre 4000 UI par jour de cette forme de vitamine D3.

Mais je n’ai aucun intérêt particulier concernant cette marque spécifique, et il se peut que j’en change un jour !

Et vous ? Pensez-vous avoir besoin de vitamine D ? Dites-moi tout, je suis curieuse !

Vous aimerez aussi peut-être :

 

Références :

(1) Comparison of Vitamin D Levels in Patients with and without Acne: A Case-Control Study Combined with a Randomized Controlled Trial.

Lim SK1Ha JM1Lee YH2Lee Y1Seo YJ1Kim CD1Lee JH1Im M1.

(2) Comparison of Vitamin D Levels in Patients with and without Acne: A Case-Control Study Combined with a Randomized Controlled Trial.
Lim SK1, Ha JM1, Lee YH2, Lee Y1, Seo YJ1, Kim CD1, Lee JH1, Im M1.

(3) Metabolism. 2011 Oct;60(10):1475-81. doi: 10.1016/j.metabol.2011.03.002. Epub 2011 May 6.
Vitamin D deficiency is common and associated with metabolic risk factors in patients with polycystic ovary syndrome.
Li HW1, Brereton RE, Anderson RA, Wallace AM, Ho CK.

(4) PLoS One. 2015 Jan 20;10(1):e0115850. doi: 10.1371/journal.pone.0115850. eCollection 2015.
A meta-analysis of high dose, intermittent vitamin D supplementation among older adults.
Zheng YT1, Cui QQ1, Hong YM1, Yao WG1.

(5) Kimmie Ng, Jamil B Scott, Bettina F Drake, Andrew T Chan, Bruce W Hollis, Paulette D Chandler, Gary G Bennett, Edward L Giovannucci, Elizabeth Gonzalez-Suarez, Jeffrey A Meyerhardt, Karen M Emmons, Charles S Fuchs. Dose response to vitamin D supplementation in African Americans: results of a 4-arm, randomized, placebo-controlled trial. Am J Clin Nutr 2014 ajcn.067777.

(6) JAMA Intern Med. 2013;173(7):585-586. doi:10.1001/jamainternmed.2013.3812

Over-the-Counter and Compounded Vitamin D: Is Potency What We Expect?
Erin S. LeBlanc, MD, MPH; Nancy Perrin, PhD; Jeffery D. Johnson, PhD; et al Annie Ballatore, MS; Teresa Hillier, MD, MS

 

A propos Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure. Elle est l'auteur de la méthode gratuite "Vers une Peau sans Acné en 7 étapes" et de la méthode avancée "Méthode Peau-Zéro-Défaut", pour les peaux à problèmes. Diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle partage au fil des articles sa philosophie et ses astuces pour une peau magnifique. Vous trouverez également dans son e-boutique, beaute-pure-boutique.com, une sélection de ses produits de beauté préférés, adaptés aux peaux à problèmes, et des compléments alimentaires brevetés.

, ,

25 Responses to Acné, rosacée, psoriasis : manquez-vous de vitamine D ?

  1. cristèle 30 Avr, 2018 à 5:53 #

    Bjr, je vis ds le var depuis + de 20 ans, et suis en insuffisance de vit D, j’évite de prendre le ZymaD, qui est une charge trop gde en ui, de plus il est de synthèse, je vs conseille vivement de prendre de la vitD végétale à 1000 ui /goutte, et selon l’âge , comme après 50 ans, il faut en prendre tte l’année, j’en pd 5000ui par jour, je dois vérifier le résultat ds de prochaines analyses, cependant l’organisme met beaucoup de tps à combler, tt cela est lié , à la destruction ds l’estomac et l’état de l’intestin grêle….
    voir le livre de T.Souccar à ce sujet.
    Cdt

    • Emanuelle Haudegond 04 Mai, 2018 à 2:22 #

      Oui Christèle, je partage votre avis. Mais Zymad étant une option sensiblement moins chère, et pouvant être utile aux personnes ne souffrant pas de porosité intestinale, je partage l’information également.

  2. Patricia 20 Mar, 2018 à 10:55 #

    Bonjour,

    Je voudrais donner de la Vitamine D à toute ma famille, mes enfants sont grands (19 à 25 ans).

    Il n’y a pas de contre-indications médicamenteuses et/ou médicales particulières ?

    Faut-il obligatoirement faire contrôler son taux de vitamine D par une prise de sang ou peut-on en prendre sans risque de surdosage ?

    J’attends votre réponse avec impatience pour commander la vitamine D que vous conseillé.

    Merci beaucoup.

    Cordialement,

    Patricia

    • Emanuelle Haudegond 20 Mar, 2018 à 12:58 #

      Bonjour Patricia,

      Je n’ai fait que partager la forme de vitamine D que j’utilise en ce moment, il n’est pas pas assuré que ce soit ce qui vous convienne, à vous et à vos enfants. Je n’ai aucun lien commercial ou autre avec cette compagnie. Je vous engage plutôt à soit les contacter directement, ou à vous renseigner auprès de votre pharmacien sur le Zymad en gouttes, qui est une alternative possible.

  3. cora 30 Jan, 2018 à 2:52 #

    merci pour votre réponse rapide .
    Combien de quantité de msm dois je prendre?

    • Emanuelle Haudegond 30 Jan, 2018 à 3:26 #

      L’important est surtout de commencer doucement, et d’augmenter les doses progressivement, parce qu’il a un effet « detox » et qu’on ne veut pas détoxiquer trop vite. Les doses maximales se calculent en fonction du poids. J’en parle ici en détail. C’est un très bon supplément, et pour l’acné rosacée, il donne souvent de très bons résultats, la peau est plus confortable.

  4. cora 30 Jan, 2018 à 9:42 #

    Bonjour,

    atteinte d’acné rosacé je souhaitais acheter l’ enzymes ananas mais je ne le trouve pas .
    Il n’est plus commercialisé?
    Cordialement.

    • Emanuelle Haudegond 30 Jan, 2018 à 2:38 #

      Le fabricant est en rupture, Cora. Nous en savons pas encore quand nous allons être ré-approvisionnés. Avec un peu de chance, d’ici une à deux semaines.
      Avez-vous déjà tenté le MSM ? C’est le tout premier supplément que je conseille en cas de rosacée, avant même les enzymes. Beaucoup de personnes souffrant d’acné rosacée obtiennent avec le MSM des résultats surprenants.

    • Emanuelle Haudegond 30 Jan, 2018 à 2:38 #

      Le fabricant est en rupture, Cora. Nous en savons pas encore quand nous allons être ré-approvisionnés. Avec un peu de chance, d’ici une à deux semaines.
      Avez-vous déjà tenté le MSM ? C’est le tout premier supplément que je conseille en cas de rosacée, avant même les enzymes. Beaucoup de personnes souffrant d’acné rosacée obtiennent avec le MSM des résultats surprenants.

  5. Marion 27 Jan, 2018 à 9:30 #

    Merci pour cet article. Installee en Irlande depuis plusieurs annees et originaire du midi de la France, je me complemente en vitamine D l’hiver et essaie de m’exposer au soleil au maximum en ete – trajet pour aller au travail a velo et pause dejeuner. Je le fais avant tout pour le moral et n’avais jamais fait le rapprochement avec mes problemes d’acne. Merci pour cet article tres interessant.

  6. Lily 22 Jan, 2018 à 12:24 #

    Je prend de la vitamine D3 depuis qq années à raison de 4000 IU par jour.J’ai vu une grande différence, non pas sur mon acné, mais sur mon moral. Je vis l’hiver bcp mieux, je n’ai plus cette dépression latente qui me paralysait, ni d’idées noires.
    J’ai commencé comme vous par la vitamine D3 du laboratoire Dplantes, mais maintenant j’utilise une marque américaine, Bluebonnet (en, gouttes aussi). J’en suis ravie et je n’ai constaté aucun changement négatif. Je suppose donc que cette marque n’est pas concernée par l’étude dont vous parlez (celle des chercheurs de Portland). D’ailleurs j’ai été la lire et ils ne parlent dans leur analyse que de cachets de vitamine D3 et non de celles vendues en bouteille.

    • Emanuelle Haudegond 22 Jan, 2018 à 1:46 #

      Bonjour Lily, oui il est clair que toutes les marques américaines ne sont pas mauvaises. En revanche, elles ne sont pas surveillées comme en France, donc c’est beaucoup plus au petit bonheur la chance…

  7. Carole 21 Jan, 2018 à 5:54 #

    Il existe ZYMAD a 2€ les 10mL à pendre quotidiennement

  8. le gaillard 21 Jan, 2018 à 4:36 #

    Grâce à la vitamine D, à la suppression du lait de vache et à une crème de jour sans conservateur et l’utilisation le soir d’une eau micellaire et d’huile de tamanu mes problèmes d’acné rosacée ont quasiment disparu.
    C’est un travail de longue haleine mais cela vaut la peine.
    Je me supplémente en vitamine D toute l’année en réduisant la dose dès la belle saison mais j’en prends tout le temps
    Je précise que je suis ménopausée et atteinte d’une thyroïdite d’Hashimoto ( qui empêche une bonne assimilation de la vitamine D)

  9. Hélène 21 Jan, 2018 à 1:35 #

    Merci beaucoup pour cette article et surtout pour le paragraphe « Ce que je fais ». Depuis un moment; je voulais remplacer mon Uvedose bimestrielle par une dose quotidienne (j’avais déjà lu l’article de Julien Venesson notamment), ce sera fait dès réception de ma commande et je n’achèterai pas l’unidose de février.

  10. Dina 21 Jan, 2018 à 1:30 #

    Merci Emmanuelle pour cet article très intéressant. Je prends le ZymaD par prises journalières (10 gouttes par jour pendant 3 mois et ensuite 5 gouttes le reste de l’année).
    Sinon, qu’en pensez-vous du silicium nature ou extrait de l’ortie?
    Comme la vitamine D paraît-il que nous en avons également besoin et que cela fait du bien à la peau.
    En vous souhaitant une bonne journée.
    Cordialement,
    Dina

  11. pascaline 21 Jan, 2018 à 1:25 #

    Bonjour Emmanuelle

    merci beaucoup pour cet article

    j’ai 55 ans , je suis acnéïque , avec un mélasma, donc je fuis le soleil et en été ne sors pas sans écran total.
    j’ai la peau plutôt mate, pèse 55Kg (qqs kilos en trop ).

    je suis régulièrement en manque de vitamine D , mais le médecin ne me precrit en général qu’une ampoule voire 2 par an , et j’ai toujours pensé que c’était insuffisant ou en tous cas , mal réparti . Mais je pensais que la vitamine D était délivrée uniquement sur ordonnance. Et je suis un peu méfiante sur les « médicaments » achetés en ligne …

  12. Joanna 21 Jan, 2018 à 11:32 #

    Bonjour Emanuelle,
    Merci pour cet article. Je vais peut-être acheter le spray dont vous parlez… Pouvez-vous juste me dire sur combien de temps vous l’utilisez ? Sur le site il est écrit 1 mois renouvelable si besoin. Au prix du flacon, je pensais faire 1 mois et voir les résultats. Le faites-vous sur 1 mois aussi ou sur toute la période hivernale ?
    Merci d’avance,
    Très bonne journée

    • Emanuelle Haudegond 21 Jan, 2018 à 12:22 #

      Bonjour Joanna, personnellement je l’utilise à partir de maintenant et jusqu’au printemps, mais c’est parce que mes besoins sont accrus par mon âge. Dans l’idéal, il faut surveiller son taux sanguin après la cure, pour savoir si son taux est remonté, et à quel niveau…

  13. Soumaya 21 Jan, 2018 à 10:10 #

    Bonjour,
    Merci pour cet article très profitable. Je viens justement de prendre une ampoule de vitamine D hier, prescrite par mon médecin. Pensez vous que je puisse aussi prendre la vitamine D en spray pour compléter? Car je remplis de nombreux critères je pense être carencée
    Cordialement.

    • Emanuelle Haudegond 21 Jan, 2018 à 10:47 #

      Non, je ne pense pas que ce soit souhaitable, Soumaya. Ce qu’il faut faire au besoin, c’est demander au médecin une analyse sanguine d’ici dans 3 mois et où en est votre niveau à ce moment-là… Et là décider si vous préférez une supplémentation en unidose ou de manière continue. Mais pour l’instant, vos niveaux devraient être remontés grâce à l’unidose…

      • Soumaya 21 Jan, 2018 à 12:49 #

        Je vous remercie infiniment pour votre réponse et vos conseils.

        J’ai également une importante carence en fer avec un taux d’hemoglobine assez bas (87) je suis sous traitement actuel (Feroglad) pensez vous que cela peut être parmi les causes de l’acné?
        Cordialement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.