Ce que la couleur de vos règles peut vouloir vous dire

Faites-vous partie de ces femmes qui ont du mal à regarder leur sang, pendant les règles ? C'est dommage, car la couleur du sang des règles peut vous donner beaucoup d'indices sur vos hormones. C'est pourquoi je pose toujours à mes clientes de nombreuses questions sur leur cycle et leur règles !

Voyons ensemble les 5 types de règles les plus communes, et ce qu'elles peuvent vouloir vous dire :

Attention : bien sûr, cet article n'a qu'un but informatif et ne remplace en aucun cas les conseils de votre médecin. Si vous soupçonnez un problème hormonal, il est important d'aller consulter, je ne saurais trop le répéter !

Type #1 : Règles rouge vif

C'est la couleur des règles "normales" : le sang est rouge vif, sans caillots. Il coule normalement et vous devriez avoir peu ou pas de crampes.

Type #2 : Règles marron foncé

La couleur marron foncé indique que le sang a été exposé à de l'oxygène.

Cela peut arriver par exemple au tout début des règles, sous la forme de "spotting". Souvent, cela signifie que l'endomètre s'est détachée prématurément et peut être un signe de manque de progestérone

L'endomètre est la muqueuse de l'utérus. Au début de chaque cycle menstruel, il s'épaissit et devient richement vascularisé pour pouvoir éventuellement accueillir un embryon lors de la nidation.

En deuxième partie du cycle, après l'ovulation, il est maintenu et renforcé sous l'action de la progestérone. Si la progestérone fait défaut, l'endomètre aura tendance à se détacher lentement, petit à petit. Cela peut se traduire par des pertes de couleur marron, éparses et peu abondantes (spotting) en début de règles.

Cette couleur se verra également souvent en fin de règles et peut alors signifier que le sang des règles n'a pas été évacué suffisamment rapidement. Il sera donc là encore exposé à de l'oxygène. Beaucoup de femmes connaissent cette situation, qui est bénigne. L'acuponcture est souvent efficace pour y remédier.

Type #3 : Règles rose pâle

Les règles sont souvent courtes (moins de 4 jours) et peuvent être très légères. La couleur rose pâle ressemble à une aquarelle et indique un manque. Souvent la femme a des carences nutritionnelles, elle ne s'alimente pas suffisamment ou incorrectement. Elle peut également être stressée. 

Ce type de couleur s'observe souvent quand il n'y a pas assez d'oestrogène. L'oestrogène est responsable, lors de la première partie du cycle, de la construction de l'endomètre. 

Une femme qui est carencée ou stressée aura du mal à construire son endomètre. Ce type de règles peut donc signifier que vous avez besoin de prendre mieux soin de vous, de considérer votre bien-être et votre santé comme une priorité...

Type #4 : Règles violettes

Ce type de règles fait presque penser à un sirop, tellement il est épais. Souvent, il y a des caillots et les règles tendent à être douloureuses. Elles peuvent même être précédées de syndrome prémenstruel, avec des seins qui font mal, de l'irritabilité, une grande fatigue... 

Ce type de règles peut illustrer un excès d'oestrogènes par rapport à la progestérone. 

L'oestrogène est responsable, lors de la première partie du cycle, de la construction de l'endomètre. 

Dans la seconde partie du cycle, la progestérone augmente pour contrebalancer l'effet de l'oestrogène. La progestérone stoppe alors la croissance de l'endomètre et l'empêche de devenir trop épais. Elle le maintient en place et le consolide.

Quand l'oestrogène est sur-représenté par rapport à la progestérone (situation de dominance en oestrogènes), l'endomètre est très épais, ce qui rend sa destruction (= les règles) plus difficile. Il est alors fréquent d'avoir des règles abondantes, presque violettes...

Type #5 : Règles absentes

Si vos règles sont absentes, il est important de comprendre pourquoi, surtout si la situation perdure. Certaines situations peuvent facilement expliquer cette absence de règles :

Syndrome post-pilule

Si vous avez pris la pilule pendant longtemps, votre corps peut avoir besoin de temps avant de reprendre un cycle régulier.

Les hormones de synthèse de la pilule sont en effet beaucoup plus fortes que celles que nous produisons naturellement.

La communication naturelle qui existe entre notre cerveau et nos ovaires (et qui aboutit à nos règles) peut en être troublée. Notre cerveau s'est habitué à une musique très forte (les hormones de la pilule), il n'est pas suffisamment réceptif aux "murmures" de nos hormones naturelles...

Aménorrhée hypothamique, stress...

Votre corps est très intelligent : s'il ressent une menace, il considérera toujours que votre survie est une priorité, et qu'il n'est pas temps de fabriquer un bébé. C'est pourquoi si vous souffrez de carences, si votre poids est insuffisant, si vous perdez rapidement du poids ou si vous êtes stressée, vous aurez du mal à ovuler. En conséquence, vous n'aurez pas vos règles...

Grossesse

Bien sûr, si vous n'avez pas vos règles, vous pouvez être enceinte ! 

SOPK

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est la maladie hormonale la plus fréquente chez les femmes en âge de procréer. Elle se traduit souvent par une difficulté à ovuler, occasionnant des cycles longs, irréguliers ou absents. Elle peut également être accompagnée d'acné ou de troubles de la pilosité (excès de pilosité ou perte de cheveux par exemple).

Si vous suspectez que vous souffrez de SOPK, prenez rendez-vous chez votre médecin. N'hésitez pas cependant à vous renseigner sur les 4 différents types de SOPK.

Et vous ?

1. Alors, quel type êtes-vous ?

2. Avez-vous observé des changements en terme de couleur ou de flux de vos règles à différents moments de votre vie ? 

Faites-moi part de votre expérience en commentaire.

J'aimerais beaucoup connecter avec vous !

A propos Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure.com, un site dédié au bien-être féminin hormonal naturel et à la beauté de la peau. Spécialiste de la peau, diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Elle a ainsi aidé des milliers de femmes de tous âges à retrouver santé de la peau et bien-être à chaque étape de la vie. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle partage au fil des articles de beaute-pure.com sa philosophie et ses astuces pour une peau magnifique et une vie de femme au naturel. Vous trouverez également dans son e-boutique, beaute-pure-boutique.com, une sélection de ses produits de beauté préférés, adaptés aux peaux à problèmes, et des compléments alimentaires brevetés.

, , , , ,

  • Nanou dit :

    Boniour à toutes!
    Moi je suis plutôt dans la catégorie des personnes qui ont des ?règles rouges vifs le premier jour et marron au bout du 3eme jour ..
    10jours avant l’arrivée de mes règles, j’ai de très fortes douleurs à La
    Poitrines , avec une forte acné hormonale au niveau des joues , quelques ballonnements, et parfois je ressens de la tristesse..
    Ce mois -ci je n’ai pas eu de ballonnements mais des seins très douloureux ainsi que des règles douloureuses dès le premier jour ..
    Un flux abondant durant 2jours et les 2derniers jours elles deviennent marron.
    Au niveau de ma peau le premier jour des règles, les boutons disparaissent, ma peau et lumineuse pendant 2jours ,les douleurs dans la
    Poitrine disparaissent je revis pendant 15jours et au moment de l’ovulation un calvaire que je vis….
    J’en ai parlé à mon médecin elle m’a prescit « progestogel «  à appliquer sur la
    Poitrine en cas de douleurs mais cela ne m’as rien fait du tout …
    Sinon je ne supporte pas la pillule ,( nausées, seins douloureux)…
    J’aimerais trouver une solution..
    Merci à vous !
    ??

  • Anne dit :

    Bonsoir
    J’ai du mal à définir entre rouge foncé et presque marron. Mais en même temps fluide et d’abondance normale? Pas de caillots. Pas rose.
    Bref je vais attendre demain pr m’observer un peu plus (hé oui cet article arrive à moi par hasard le premier jour de mes règles justement! Haha ;))
    Aussi j’aimerais témoigner, jai changé mon alimentation ce mois ci, arrêt des laitages, du gluten, bcp de légumes, arrêt des plats en barquettes plastiques réchauffée au micro ondes (pleins de perturbateurs endocriens je l’ai appris après)et même 2 jours de jeunes avant mes règles et arrêt de l’alcool sauf 2 fois en soirée 😉 et net diminution du café et enrichie mon alimentation en oméga 3 aussi! Et alors que j’avais toujours très mal au sein pdt 10 jours avant mes règles, que j’avais le ventre qui gonflait, des ballonnements, des gazes, et des sautes d’humeurs et envies alimentaire, bah la rien! Rien de tout ça! Jai vu mes règles arrivées tranquillou, j’étais presque surprise car je n’avais pas eut les seins tendus comme d’habitude et tous ces problèmes de syndrome près menstruelle. Alors qu’est-ce ce qui a joué vrmt dans tous ces changements de mode de vie ce mois ci? Je ne sais pas… mais en tout cas c’est le jour et la nuit alors je profite de ce message pour témoigner ! 🙂

  • Julie dit :

    Depuis toujours, des règles douloureuses et des syndrome pre-menstruel très fort (dépression, fatigue…). Des cycles long (45 jours) et des règles épaisses rouges foncées avec caillot. (Violette?).
    Merci pour votre article très intéressant!

  • Asadullah dit :

    Je vous remercie pour cette article
    En effet mes règles correspondent au type 2 au commencement des règles et quand mes règles sont finis.
    Entre ses deux phases mes règles sont aussi du type1.
    En effet au début mes règles sont marron ensuite rouge vif et enfin avant de finir marron.
    J’aimerais savoir sa signifie quoi.
    Cordialement

  • Dihia dit :

    Bonjour chère Emmanuelle
    Je vous remercie pour cet intéressant article ??

  • Aurélie dit :

    Type #2 et des douleurs mammaires 1 à semaines avant, montagne russe émotionnelle. Un ensemble pas très heureux.

  • Cavie dit :

    Merci pour cet article intéressant! Dans quelle catégorie placer les règles de sang rouge vif mais avec caillot? Je n’ai pas vu beaucoup d’explications sur les caillots de sang. Que signifient-ils? Les articles que j’ai récemment consultés sur internet semblent indiquer que cela est normal /banal ?

  • Vanessa dit :

    Bonjour je suis concernée par la coloration marron au début de mes règles . Il est à noter qu’à bientôt 40 ans , je suis toujours sujette à l’acné et je fais partie des rares femmes qui ont vu leur problème de peau améliorés pendant la grossesse . Sachant que la progestérone prédomine pendant la grossesse , il y a peut-être un lien à faire entre le manque de celle-ci et mon acné ….
    Merci pour ces informations
    Bonne journée

  • Avelyne dit :

    Bonjour Emmanuelle,

    Pour ma part je suis en essai bébé depuis 2 ans et apparemment pas de problème particulier…
    En revanche à chaque cycle 1 semaine avant mes règles de ris spotting marrons et ensuite seulement 2 jours de règles bien rouge.
    Grosse douleurs aux ovaires durant l’ovulation et après l’arrêt de ma pilule pas de règles pendant 3 mois avec kyste ovarien.
    Pensez vous que je devrais prendre un complément en œstrogènes?
    Merci à vous,
    Avelyne

  • Hélène dit :

    Bjr, pas de règles depuis janvier .. je n’y attachait pas trop d’importance mais c’est vrai que là ça commence à m’inquiéter ..!

  • Giulia dit :

    Des « règles » sous pilule uniquement marron chaque mois, c’est normal ? Ou je dois faire un dosage hormonal ? Cet article me fait douter …

    • Coucou Giulia, il s’agit d’une situation différente, car en fait les pertes sous pilule ne sont pas de vraies règles, mais des saignements de privation. Je vais en parler plus en détails sur Instagram, donc je pense que nous aurons l’occasion d’échanger de nouveau sur le sujet. Au plaisir !

  • >