Cellulite : quand deux techniques valent mieux qu’une.

cellulite.001Comme chaque année à cette saison, vous êtes nombreuses à me poser des questions sur la cellulite : ce qui marche, ne marche pas, ce que je fais moi-même, etc… Alors je voulais juste partager mes petites recettes personnelles…

Il FAUT cumuler !

Je crois très fortement que quand on veut se débarrasser de la cellulite, on doit jouer sur plusieurs tableaux. Pour être plus précise, je trouve que combiner deux techniques, le palper-rouler et le drainage lymphatique, est de loin la meilleure façon de procéder.

Et je pense aussi qu’il faut cumuler :

  • une alimentation légère et équilibrée,
  • du sport bien sûr,
  • l’emploi local d’ingrédients actifs de qualité (huiles végétales, huiles essentielles…),
  • et un support du foie, l’organe qui aide toute détox.

Donc voilà ce que je fais, et j’en parle dans cette vidéo :

http://beaute-pure.com/brossage-a-sec-lymphatique-anti-cellulite-et-peau-de-reve/

Le palper-rouler

Pour celles qui ne connaissent pas, le palper-rouler, c’est une technique pratiquée par les esthéticiennes et les kinésithérapeutes. Elle consiste à pétrir la peau et les tissus sous-cutanés pour aider à l’élimination de la graisse. En gros, on crée un pli cutané, et on le roule. L’idée, c’est de désengorger la zone. On va effectuer un va-et-vient de ce pli cutané, qui entraîne une meilleure oxygénation et une évacuation des toxines.

Le palper-rouler est efficace, utilisé depuis de nombreuses années. On peut effectuer ce type de massage à la main ou à l’aide de machines.

Je suis extrêmement privilégiée, parce qu’ayant longtemps travaillé au imagescontact de médecins dans des centres esthétiques, j’ai hérité d’une machine d’endermologie, un peu la Rolls Royce de ce type de machines professionnelles.

Je continue à croire que ce type de palper-rouler mécanique, qui combine le pli et une aspiration, est le plus efficace. Cette effficacité a cependant un coût élevé et n’est pas accessible à toutes. Une séance de palper d’endermologie dure une demi-heure environ et coûte environ 30 €. Il faut compter environ 15 séances d’endermogie, à raison de 2 à 3 fois par semaine, pour que la peau d’orange s’estompe.

3

Mais il faut savoir que, depuis peu, on trouve sur le marché des « cups », des ventouses anti-cellulite. Elles effectuent un bon travail, en reproduisant le palper-rouler mais sans aspiration.

Elles ont l’avantage d’être économiques, autour de 18€ pour une utilisation à vie. J’en ai mis une en boutique, avec une vidéo de démonstration.

Le drainage lymphatique

maigrir-drainage-lymphatique-avec-spabikeC’est bien beau de désengorger une zone pleine de cellulite… Mais il faut penser également au système lymphatique, qui permet la « vidange » du corps humain. Si votre système lymphatique ne fonctionne pas correctement, vous risquez encore plus de déchets cellulaires. Cela peut se traduire par des œdèmes (au niveau des chevilles, des jambes…) et des amas cellulitiques pires qu’avant, liés à une accumulation d’eau et de déchets dans les tissus.

brosse-de-massage-de-luxeBref, si vous effectuez un palper-rouler, vous obtiendrez de bien meilleurs résultats si vous y ajoutez une pincée de drainage lymphatique. Là encore, le top du top, c’est d’avoir recours à un professionnel (par exemple un kinésithérapeute). Mais il existe là aussi une solution maison, avec le brossage à sec, que l’on peut effectuer avec une brosse spéciale. Je vous renvoie au tutoriel vidéo que j’avais effectué sur le sujet.

Comment combiner les deux ?

Si vous choisissez les solutions avec des « pros », c’est simple : il suffit généralement d’intercaler les rendez-vous.

Pour les techniques maison, on peut faire la même chose : par exemple le brossage à sec un jour, et la « cup », un autre jour. Ou, si on est très motivée, utiliser la « cup » le matin, et faire un brossage à sec le soir. Attention cependant : la « cup » demande 5 minutes de massage par zone, le cumul des deux techniques le même jour peut s’avérer assez chronophage… Personnellement, j’effectue une journée l’un, une journée l’autre, c’est plus facile !

Et à part ça ?

-depurimunPour la détox, j’aime bien donner un coup de pouce au foie, mais en douceur… Ma cure préférée pour la cellulite, c’est celle de Guyapi : 20 ampoules, à raison d’une par jour, sous la langue le matin avant le petit-déjeuner. Je l’aime bien, parce qu’elle « désengorge » bien et donne rapidement une impression de légèreté. En bref, sur moi, je sens qu’elle aide le processus mais sans être agressive.

Et puis…

Et puis il reste que localement, c’est bien d’utiliser des soins anti-cellulite, mais naturels, bien sûr. Je regrette beaucoup, beaucoup que Jovees/Joveda ait cessé de fabriquer son huile anti-cellulite, qui était fabuleuse.

UnknownMais il reste l’autre miracle naturel : l‘huile de Chaulmoogra. C’est une surdouée : d’abord, elle prolonge le bronzage et le magnifie. Ensuite, elle atténue les problèmes de pigmentation, en transférant la mélanine d’une zone à une autre (elle convient donc aux peaux hypopigmentées comme hyperpigmentées, aux taches blanches comme aux brunes). Elle est purifiante et convient aux peaux acnéïques. Elle favorise la repousse des cheveux (vérifié par mes clientes souffrant de SOPK ou en arrêt de pilule/Androcur avec ce problème particulier). Enfin, sur le corps, elle agit contre la cellulite et les surcharges adipeuses.

Bref, je trouve que c’est une grande aide, alors je l’utilise un peu au gré de mes envies : en la mélangeant à une huile alimentaire de noisette pour faire glisser la « cup » (c’est plus économique ainsi, car ma peau a tendance à beaucoup absorber l’huile) et en fin de séance, j’y ajoute quelques gouttes d’huile essentielle de pamplemousse (attention, cette he est photo-sensibilisante), très fraîche et parfaite pour l’occasion.

Voilà ! Vous savez tout ou presque de mes petites astuces anti-cellulite. Je reste cependant convaincue que cette condition est liée à notre situation hormonale, et notamment favorisée en cas de dominance en oestrogènes. Je reviendrai donc vers vous avec un article de fond sur ce problème, qui accentue également le syndrome pré-menstruel.

A bientôt !

A propos Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure. Elle est l'auteur de la méthode gratuite "Vers une Peau sans Acné en 7 étapes" et de la méthode avancée "Méthode Peau-Zéro-Défaut", pour les peaux à problèmes. Diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle partage au fil des articles sa philosophie et ses astuces pour une peau magnifique. Vous trouverez également dans son e-boutique de cosmétiques naturels (beaute-pure-boutique.com) une sélection de ses produits préférés.

, , , ,

20 Responses to Cellulite : quand deux techniques valent mieux qu’une.

  1. Jennifer 28 Juil, 2016 à 7:34 #

    Bonsoir Mesdames E,
    Je viens de recevoir mon petit paquet (hyper rapide!) contenant la cup bleue et j’ai testé ce soir alors que j’ai brossé à sec ce matin…. Plus haut il est mentionné de faire l’inverse, mais l’ordre sur la même journée compte? Si demain matin je rebrosse…?

    Merci pour la réponse!

    Jennifer

  2. Anne 13 Avr, 2016 à 1:43 #

    Bonjour Emanuelle,
    Que pouvez vous me conseiller comme produit contre les vergetures pour les cuisses et sur le ventre en cas de grossesse?
    D’avance merci.

  3. Caroline 24 Fév, 2016 à 1:49 #

    Bonjour à toute l’équipe de Beauté Pure,

    Je reviens sur le sujet du Cellublue quelques mois après la publication de l’article, mais je ne savais pas trop où poster mon commentaire.
    Je souhaiterais en fait parler des petites sœurs du Cellublue : les deux ventouses Liftblue. Je ne sais pas si vous les connaissez ou les avez testé, elles sont plus petites mais fonctionnent comme la Cellublue.
    Celles-ci sont prévues pour le visage, avec comme promesses une amélioration de la tonicité de la peau ainsi qu’une disparition des rides et ridules (pour la plus grande ventouse) et une atténuation des cernes et poches (pour la plus petite).
    Sachant que j’ai une peau plutôt sensible (résultat de 40 au test de sensibilité), sans acné actif mais avec quelques microkystes, je souhaitais savoir si c’est une bonne idée d’utiliser ces ventouses sur mon visage. De plus, sachant que ma routine de soin est la suivante : démaquillage huile jojoba, nettoyage gel nettoyant neutre bio, gel d’aloe vera, huile de noisette : faut il mieux utiliser les ventouses après mon démaquillage avec l’huile de jojoba ou lorsque j’applique l’huile de noisette ?
    J’espère que vous pourrez répondre à mes questions et que je vous ai donné assez d’informations.
    En attendant merci pour tous vos conseils via les articles et la boutique.

    Caroline

    • Emanuelle Haudegond 27 Fév, 2016 à 9:40 #

      Oh la, la, Caroline, vous avez un train d’avance sur moi, je ne les pas encore essayé. Je suis partagée sur le concept, car trop de stimulation peut réactiver l’acné. Mais si on emploie des ventouses en respectant de manière rigoureuse le réseau de drainage lymphatique, on peut en revanche obtenir un bon résultat à mon avis. Je vous propose de les essayer et de revenir vers vous. Ça vous va ?

  4. Alice 09 Juil, 2015 à 9:20 #

    Bonjour,

    J’utilise la ventouse depuis presque trois semaines sur les fesses, seul endroit où est localisée ma cellulite. Mais depuis quelques jours, j’ai constaté une sorte de crevassement sut le haut de mes mollets, comme une sorte de cellulite, ou alors peut-être ce que vous qualifiez d’oedeme.
    J’ai bien peur que ce soit la cup qui ait créé cet amas et ça me désespère. Que me conseillez vous ? Arrêter la ventouse quelques temps et me limiter au brossage lymphatique? J’ai acheté la brosse il y a seulement quelques jours.

    Merci !
    Alice

    • Emanuelle 13 Juil, 2015 à 5:41 #

      Où en êtes-vous maintenant, Alice ?

  5. genevieve 15 Juin, 2015 à 11:52 #

    bonjour,

    est ce que les massages par les ventouse provoquent des bleus ?? peut on commencer maIntenant ??

    • Emanuelle 17 Juin, 2015 à 9:30 #

      Cela peut si on y va trop « fort ». Mais on peut totalement contrôler l’aspiration de la ventouse en mettant plus ou moins d’air, donc il faut jouer avec cela selon sa sensibilité.

  6. esa 15 Juin, 2015 à 6:25 #

    Bonjour Emanuelle, Bonjour Elsa,
    la consommation de produits frais (fruits et légumes bio), la suppression des produits raffinés et industriels n’o
    nt que fait du bien à ma peau. Mais je suis étudiante et j’ai de plus en plus de mal à tout acheter bio concernant les fruits et légumes. Bon les fruits comme la pomme et la poire qui sont très exposés aux pesticides seront toujours bio pour moi . Mais des fruits à peau comme la banane, le melon , l’avocat ou la pasteque (ce dernier tellement génial pour ma peau déshydratée) doivent-ils impérativement être bio ?
    Car si vous me dites qu’ils seront moins dotés d’anti-oxydants étant non bio et même causer du tort à la peau , j’éviterais.
    Merci.

    • Emanuelle 17 Juin, 2015 à 9:41 #

      Bonjour Esra,

      Pour la teneur plus ou moins grande en anti-oxydants, il y a beaucoup de débats sur la question entre spécialistes, donc je ne peux rien affirmer. J’ai personnellement une très grande préférence pour le BIO, mais pas seulement parce que je crois leur valeur nutritionnelle plus grande : l’effet dévastateur des pesticides sur la flore intestinale ne fait aucun doute pour moi. Or cette flore est extrêmemnt importante pour la santé et la beauté de la peau…

  7. Gwen 13 Juin, 2015 à 8:20 #

    Bonjour,

    Par quoi peut on remplacer l’ingrédient déconseiller pour les femmes enceintes?
    J’aimerai faire également mon propre déo solide mais dans le cas d’une période de grossesse quelles huiles essentielles peut-on utiliser?
    Je me suis documentée mais j’avoue être complètement perdue car certaines lectures sont catégoriques à ce sujet et d’autres en autorisent certaines…
    Merci de vos conseils et ils me seront précieux!

    • Emanuelle 17 Juin, 2015 à 9:51 #

      Par quoi peut on remplacer l’ingrédient déconseiller pour les femmes enceintes?

      Je conseillerais une huile végétale sans action supplémentaire sur la cellulite, mais qui prévient les vergetures :jojoba, argan, avocat… Pour les huiles essentielles, deux sources sérieuses : cet article dans l’essentiel de Julien , cette fiche chez Aroma-Zone. Bonne grossesse, Gwen !

  8. Laetitia 12 Juin, 2015 à 1:59 #

    Bonjour et merci pour cette info.
    Peux t on utiliser cette « cup » et l’huile recommandée pendant la grossesse?

  9. jo 12 Juin, 2015 à 8:55 #

    Bonjour Emmanuelle,

    cette Cellu blu m’intéresse vraiment mais j’ai déjà quelques vaisseaux éclatés sur les cuisses… est-ce que je peux l’utiliser tout de même?

    Avez-vous des conseils pour éviter voire faire disparaître ces petits vaisseaux?

    Merci d’avance!

    • Emanuelle 12 Juin, 2015 à 9:01 #

      C’est un signe de fragilité vasculaire, donc si vous l’utilisez, il faudra être très modérée, et créer peu d’air dans la ventouse pour une action beaucoup plus douce, Jo. Dans votre cas, vous avez intérêt à la combiner au brossage à sec. Pour renforcer la paroi capillaire, pensez au pycnogénol à titre préventif. Pour enlever, c’est une solution médicale.

  10. Pauline 11 Juin, 2015 à 8:59 #

    Mercis Emmanuelle pour cet article très utile!!
    J’ai la peau claire avec beaucoup de grains de beauté, est-ce que je peux utiliser l’huile de chaumoogra sur les gains de beauté?
    Et est-ce que je peux l’utiliser avant une exposition solaire?
    Mercis!!
    Pauline

    • Emanuelle 12 Juin, 2015 à 8:10 #

      Bonjour Pauline,

      À priori pas de problème pour les grains de beauté. en revanche, l’huile de Chaulmoogra est plutôt un sublimateur de bronzage et « unificateur » de pigment : elle ne protège pas pendant l’exposition. Donc il est plus utile de l’utiliser après (d’autant qu’elle est aussi anti-inflammatoire). Pendant l’exposition, c’est plutôt protection solaire minérale (un long débat..) et prise d’astaxanthine, à ne pas négliger.

Laisser un commentaire