Choquée : mon avis sur la pub d’Ame pure et le faceroller pour l’acné !

Si vous avez de l’acné, il est possible que Facebook l’ait repéré. Il vous propose peut-être la pub suivante, de la société Ame pure :

 

L’appareil exposé vous intrigue ? Il s’agit d’un dermaroller (ou face roller, selon les marques). En détail, un dermaroller ressemble à ça :

 

Il s’agit d’un appareil assez ancien (je le connais depuis plus de 20 ans aux Etats-Unis), une sorte de rouleau sur lequel sont positionnées des aiguilles, souvent plusieurs centaines (cela dépendra du modèle et de la zone traitée).

À quoi cela sert-il ?

Un dermaroller est généralement utilisé sur le visage pour une action anti-âge ou pour le soin de certaines cicatrices. Il en existe des versions médicales, c’est à dire avec des aiguilles profondes, et qui sont employées par un médecin lors d’une procédure médicale. D’autres sont vendues plus ou moins légalement sur internet.

Les aiguilles (généralement de 0,5 à 1,5mm de longueur) créent des micro-perforations allant jusqu’au derme.

L’idée est que les cellules cutanées vont réagir à ces micro-blessures. Elles vont créer plus de collagène et d’élastine en réponse. D’où l’action recherchée sur les cicatrices et rides.

C’est dangereux, madame ?

Clairement, cela peut l’être.

Premièrement parce qu’il existe beaucoup de modèles sur internet fabriqués en Asie qui sont défectueux ou mal conçus. Sous le microscope, vous verrez que leurs aiguilles ne sont pas droites, ce qui peut conduire à des lacérations du visage.

Ensuite, parce qu’à partir du moment où on atteint le derme (la partie de la peau qui est sous l’épiderme), on est dans le domaine du médical et non plus de l’esthétique pure. Il existe de nombreuses contre-indications (problèmes veineux, historique d’herpes, usage de médicaments anti-coagulants pour ne citer que ce qui me vient à l’esprit et qui est loin d’être exhaustif !).

Mon avis est qu’on ne devrait PAS se lancer dans l’utilisation du dermaroller seul, sans être guidé par un professionnel, surtout sur le visage.

Et Ame-pure, dans tout ça ?

C’est là où je suis particulièrement scandalisée : Ame pure produit peut-être un dermaroller d’excellente qualité, je ne l’ai jamais essayé. Mais sa pub est pour le moins dangereuse : le dermaroller n’est jamais, jamais indiqué pour l’acné active.

C’est clairement une contre-indication : l’appareil risque fortement de propager l’infection et d’aggraver l’acné.

Bref, si vous avez de l’acné active (ou qu’elle a disparu depuis moins d’un an), SVP n’utilisez pas cet appareil.

Vous n’avez pas d’acné, seulement des cicatrices ?

Un dermaroller de bonne qualité peut aider CERTAINES cicatrices, mais pas toutes. Si vous souhaitez savoir lesquelles, inscrivez-vous ici :


Je mets la touche finale à un guide gratuit sur les cicatrices, je ne manquerai pas de vous l’envoyer dès qu’il est terminé. Par ailleurs, je vous enverrai également des infos sur le sujet par mail.

Il existe beaucoup de confusions sur le soin des cicatrices. Qu’est-ce qui marche ? Qu’est-ce qui peut être amélioré à la maison ? Qu’est-ce qui demande une visite chez le docteur ?

C’est un sujet douloureux, je serais heureuse de clarifier les choses.

À bientôt donc.

A propos Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure. Elle est l'auteur de la méthode gratuite "Vers une Peau sans Acné en 7 étapes" et de la méthode avancée "Méthode Peau-Zéro-Défaut", pour les peaux à problèmes. Diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle partage au fil des articles sa philosophie et ses astuces pour une peau magnifique. Vous trouverez également dans son e-boutique, beaute-pure-boutique.com, une sélection de ses produits de beauté préférés, adaptés aux peaux à problèmes, et des compléments alimentaires brevetés.

23 Responses to Choquée : mon avis sur la pub d’Ame pure et le faceroller pour l’acné !

  1. Emy 29 Juil, 2017 à 9:43 #

    Bonjour,

    Cela peut il être efficace sur des vergetures, il est vrai que la pub est aguicheuse mais oui, peur des arnaques

    • Emanuelle Haudegond 30 Juil, 2017 à 1:46 #

      Bonjour Emy, mon opinion : le dermaroller peut faire partie d’un arsenal anti-vergetures, si la longueur des aiguilles est adéquate, mais il sera généralement insuffisant seul. Il faut combiner avec des lotions contenant de la vitamine A.

  2. sonia 27 Juil, 2017 à 5:57 #

    Bonjour,
    J’aimerais avoir votre avis. En faite, je prend depuis quelques mois de la vitamine B5. j’ai d’abord commencé avec environ 10 g de vitamine b5 en plusieurs prises (ce n’était pas génial au niveau digestif aussi) . j’ai remarqué une nette amélioration puis j’ai diminué les doses et j’ai rajouté de la carnitine. j’ai eu a un moment pas mal de boutons de nouveau à peu près au moment où j’ai diminué les doses il me semble. mais maintenant, j’en ai quasiment plus. cette solution reste temporaire de toute façon pour moi le temps que je puisse vraiment changer mon alimentation car c’est impossible actuellement pour certaines raisons. je l’arrêterais une fois que j’aurais changer mon alimentation. je verrais bien ceux que ça donne. en attendant, j’aimerais savoir si je pourrais utiliser un dermaroller pour les cicatrices à votre avis ?
    si vous pouviez regarder ce lien svp http://owndoc.com/dermarolling/dermarolling-before-and-after-photos-from-our-customers/
    les deux dernières photos avant après d’une femme. en faite, j’ai au niveau des pommettes ce même aspect comme des pores dilatés ou petit creux. je ne sais pas très bien et apparemment ça lui a nettement amélioré cet aspect.
    c’est pour cela aussi que j’amerais essayer le dermaroller mais avec votre article je me demande si vous pensez que c’est risqué ou non dans mon cas
    Merci

    • Emanuelle Haudegond 30 Juil, 2017 à 2:02 #

      Oui, je pense que c’est risqué : l’acné n’est pas à priori complètement contrôlée, et pas depuis longtemps. Il y a toujours risque de flambée, et de provoquer ainsi de nouvelles cicatrices. Il faut parfois mieux être patiente, travailler sur le fond, plutôt que d’essayer d’atteindre la perfection et de risquer de retomber, non ?

      • sonia 30 Juil, 2017 à 10:43 #

        Merci pour votre réponse.
        Effectivement mais si ça aurait pu m’aider à enlever ces cicatrices cela m’aurait permis de ne plus mettre de fond de teint. chose que je ne me sens pas du tout capable de faire actuellement avec ces cicatrices. ça permettrait à ma peau d’enfin « respirer ». cela fait de nombreuses années que j’en met tout les jours. même si la , j’utilise un fond de teint minéral. j’en met quand même pas mal et j’applique un peu d’huile végétale d’argan juste avant pour bien couvrir tout. il n’y a que comme ça que je trouve que tout est caché. j’avais essayé avec juste un peu de crème hydratante et sans rien avant aussi et même le correcteur mais ça ne couvrait pas assez pour moi. d’ailleurs, le lily lolo , je ne le trouvais hélas pas assez couvrant pour pouvoir sortir comme ça. j’en utilise un autre qui me convient bien. Même si c’est naturel , ça peut quand même « étouffer » la peau, un peu boucher les pores à votre avis ?

        • Emanuelle Haudegond 03 Août, 2017 à 2:27 #

          Tout dépend de la composition exacte du produit, Sonia. En règle générale, s’il y a autre chose que 100% de minéraux, les bactéries peuvent se développer et on est plus à risque. J’explique ici comment juger un maquillage minéral.

          • sonia 03 Août, 2017 à 4:39 #

            la composition est zinc oxide, titanium dioxide, mica, magnesium stearate, silica, iron oxides, allantoin, apple poly polyphenols, trans-resveratrol, green coffee bean extract, magnesium ascorbyl phosphate.

            ils ont également une version avec uniquement Ingredients: zinc oxide, titanium dioxide, mica, magnesium stearate, iron oxides mais j’utilise pour ma part celle d’avant

            vous voyez quelque chose qui le rend inorganique ?

            merci

          • Emanuelle Haudegond 03 Août, 2017 à 4:49 #

            Bonsoir Sonia, à priori ce n’est pas une composition 100% minérale, à cause des « apple poly polyphenols, trans-resveratrol, green coffee bean extract » qui sont organiques, donc il y a possibilité de développement bactérien. Mais ce sont tous d’excellents ingrédients pour la peau (anti-oxydants/anti-âge), alors je dirais « Go for it !!!! »

  3. Julia 24 Juil, 2017 à 8:13 #

    Bonjour, tout d’abord merci a vous de prendre autant de temps pour nous donner tout ces conseils !
    Je fesais des recherches sur le dermaroller et je suis tombée sur votre vidéo. Je n’ai pas d’acné juste des imperfections (points noires et peau grasse) ce produit peut il etre efficace dans ce cas ou nous vendent-ils seulement du reve ?

    Merci a vous

    • Emanuelle Haudegond 27 Juil, 2017 à 4:40 #

      Bonjour Julia,

      Je ne pense pas que le dermaroller puisse faire grand chose sur la peau grasse. Sur les points noirs, une bonne exfoliation à base d’acide salicylique est à mon avis plus utile. J’en parlais ici. et ici aussi.

  4. Marion 16 Juil, 2017 à 3:28 #

    Bonjour,
    Pourriez vous me dire si le derma roller peux s’utiliser sur des vergetures anciennes ?
    Merci cordialement

    • Emanuelle Haudegond 16 Juil, 2017 à 4:05 #

      A priori oui Marion, mais il faudra utiliser un dermaroller approprié, donc avec des aiguilles suffisamment profondes…

  5. Anna 09 Juil, 2017 à 12:12 #

    Bonjour Emanuelle,

    Pourriez-vous donner votre conseil concernant l’application des soins sur le visage afin de ne pas propager l’acné existant?
    Ma routine est la suivante:
    Soir: démaquillage à l’oeologele Denovo, j’enlève le reste du maquillage avec l’eau de rose, ensuite un pssit d’eau thermale Laroche posay, allé vera en doux massage sur les boutons et cicatrices rouges, ensuite je réchauffe dans le creux de main 4gojttes de Julie de jouons et argousier avec les HE d’ immortelle et de géranium d’Egypte, et ensuite applique en massage de 2-3mn si tous le visage et cou.
    Matin: je remplace l’oléogélée par le savon doux à froid.
    1 fois par semaine un masque du miel de Manuka.
    Est-ce correcte de masser le visage si on a de l’acné active?
    (Dans mon cas, actuellement sur les joues près des oreilles et sur le cou en dessous des oreilles.

    Je vous remercie pour tous ce que vous faites!

    Très cordialement,
    Anna

    • Emanuelle Haudegond 09 Juil, 2017 à 1:10 #

      Bonjour Anna,

      Je ne suis pas familière avec : Julie de jouons. Est-ce une typo ? Pouvez-vous préciser ?

      • Anna 11 Juil, 2017 à 6:27 #

        Excusez-moi effectivement c’était une typo. Il s’agit d’huile de jojoba mélange avec l’huile dargousier et les HE que j’ai mentionnées ci-dessus.

        Merci

        • Emanuelle Haudegond 12 Juil, 2017 à 4:20 #

          Bonjour Anna,

          Non effectivement en cas d’acné active, il est souvent mieux de ne pas trop masser, cela peut être trop stimulant.
          La routine parait bien, vous pouvez faire le masque au miel de manuka deux fois par semaine, il faudrait aussi savoir ce qui est fait en interne…

  6. Nathalie 09 Juil, 2017 à 12:00 #

    Bonjour Emmanuelle,
    Que pensez-vous du nouveau masque led de neutrogena pour traiter l’acné et les cicatrices ?

  7. karine 09 Juil, 2017 à 8:27 #

    Bonjour Emmanuelle,

    je me permets de répondre à ce post car je suis utilisatrice de âme pure et je pense pouvoir répondre. J’espère que vous autoriserez mon commentaire.
    Depuis 4 mois, après une poussée d’acné monumentale ( avec impétigo) suite à l’arrêt de mon antibiotique, je parcours votre blog et suis chacun de vos conseils pas à pas. 4 mois d’hygiène alimentaire irréprochable ( pas de sucre- uniquement celui des fruits, pas de gluten, pas de lait), une hygiène de vie semblable : arrêt du tabac, activité sportive, gestion du stress, changement taies d’oreillers tous les deux jours et une hygiène du visage selon vos principes et les produits de votre boutique : miel de manuka, citron, argile, maquillage minéral etc….
    Bref, j’ai suivi à la lettre le moindre de vos conseils ( jusqu’à manger une carotte par jour pendant un mois). Je faisais une photo de ma peau tous les dimanche pour voir l’évolution. Après 6 semaines, pas d’amélioration. Après 8 semaines, une poussée de nouveaux boutons sur le front qui semblait allait un peu mieux. Après 10 semaines, une autre incroyable poussée.
    Je comprends bien que les cycles de la peau sont longs etc. Mais Emmanuelle, vous êtes passée par là : quand on a de l’acné, on en devient suicidaire, on a plus envie de sortir, plus envie de voir personne. Alors on cherche une solution rapide, pour retrouver le gout de la vie. Je trouve tous vos conseils super, mais quand on a déjà l’impression d’être un peu « amputés » des plaisirs de la vie à cause de l’acné, a t’on vraiment envie de s’infliger une vie fade et aseptisée : sans fromage, sans jamais d’alcool, à se poser toujours la question : est ce que manger une merguez va me créer de l’acné? Non je ne devrais pas manger cette petite tranche de pain…. Tout cela nous met dans une spirale infernale où l’on doit surveiller le moindre de ses mouvements et cela nourrit quelque part l’acné « psychologiquement ». A force de trop d’hygiène de vie, on en finit par tout voir sous ce prisme et oublier la « vraie vie ».

    Or, quand vous êtes dans mon cas à avoir envie d’en finir parce que l’acné vous gâche la vie et que la méthode « naturelle » n’a porté aucun fruit, vous souhaitez que ça s’arrête à tout prix.
    J’ai acheté Ame pure. Je ne sais pas si vous avez eu le temps Emmanuelle de regarder le site, mais ils insistent bien sur le fait qu’on ne doit SURTOUT pas passer le roller sur les boutons sous peine de propager l’infection. Ils conseillent d’ailleurs aux femmes ayant de l’acné sur l’ensemble du visage d’attendre que celui-ci s’apaise avant d’utiliser le traitement. Je suis loin de trouver cela « scandaleux ».
    La première semaine où j’ai utilisé le roller, cela a fait sortir tous mes boutons :: j’en ai pleuré et pleuré…
    La seconde semaine, de « pause », a vu tous ces boutons se transformer en boutons blancs; qui disparaissaient au fur et à mesure.
    Voici la troisième semaine et ma peau semble plus claire, plus nette. Pourtant, je n’ai pas beaucoup de « zone libre » d’acné. Ce n’est pas miraculeux mais ça semble commencer à fonctionner là ou la méthode naturelle ne faisait qu’empirer les choses.
    Je ne dis pas que j’arrête totalement votre méthode : car je continue le miel, l’argile, les produits cosmétiques que vous conseillez, l’arrêt du lait de vache autant que faire ce peu. Mais je décide de vivre et de manger sain sans compter le nombre d’ig de chacun de mes aliments. Et croyez moi Emmanuelle, psychologiquement, c’est un immense soulagement.
    J’espère vous voir fait comprendre pourquoi on peut en venir à ce genre de produits.
    Je vous remercie en tous cas pour votre travail et tous vos conseils qui aident des centaines de femmes, dont moi y compris.

    • Emanuelle Haudegond 09 Juil, 2017 à 9:34 #

      Bonjour Karine,
      Si vous lisez le blog depuis quelques temps, vous me connaissez, et vous savez que j’ai souffert d’acné. Donc j’ai également essayé beaucoup de choses,sous le coup du désespoir (dont roaccutane !). Il ne me viendrait donc pas à l’esprit de vouloir culpabiliser une personne dans la même situation. Ici cependant, ce que je trouve choquant, c’est de faire de la publicité pour cet appareil pour une acné active, alors qu’il s’agit d’une contre-indication. Je maintiens que le dermaroller peut répandre l’infection, faire ressortir les boutons, et créer plus de mal que de bien sur une acné active. Je suis heureuse que la compagnie l’indique sur leur site, mais alors pourquoi faire de la publicité en disant le contraire ? Il y a là pour le moins une incohérence qui peut faire du mal à beaucoup de gens. Si mon article permet de l’éviter, j’en serais heureuse.

      • karine 09 Juil, 2017 à 10:08 #

        Merci Emmanuelle pour votre commentaire. La compagnie précise qu’il faut passer le roller autour des boutons et non dessus. Quand on a peu de peau libre d’acné comme moi, ça peut devenir compliqué il est vrai.Pour autant, mon acné semble s’améliorer depuis le début du « traitement »
        Pensez vous que cela puisse être seulement une coïncidence ( je suis moins stressée en ce moment)?

        • Emanuelle Haudegond 09 Juil, 2017 à 10:55 #

          Karine, tout ce que je vous souhaite, c’est d’être débarrassée de ce fléau qu’est l’acné et même si ça contredit ce que je pense ! C’est pourquoi je me garderais bien de dire que c’est une coïncidence : l’état d’esprit est super important, à chaque fois qu’on lutte contre quelque chose. Mon avis est que seul le temps le dira, aussi je vous encourage à poster sous cet article après les vacances (disons en octobre). Plein de bonnes choses à vous !

  8. Blandine 09 Juil, 2017 à 7:52 #

    Bonjour Emmanuelle,

    Comme beaucoup de désespérés de l’acné et surtout de ses lésions interminables, j’ai fini par acheter un derma roller avec des aiguilles de 0,5mm il y a 2 mois maintenant. Je n’ai plus d’acné active (ou de temps en temps seulement contrairement à il y a 3 mois avec peu de micro kystes et surtout ridicules comparés a ceux que je me suis traînée pendant 3 ans non stop) non pas grâce au dermaroller mais à une alimentation coupée de tout produit laitier, sans gluten (en fait très pauvre en fodmap) et avec probiotiques.
    J’avoue ne pas exactement savoir d’où il provient je l’ai commandé sur un coup de tête..je le fais le soir 1 fois par semaine lavé puis aseptisé avant toute utilisation.
    Bref, j’ai testé. 10 minutes environ sur peau nettoyée en profondeur et avant toute application de quoi que soit, assez doucement et pas sur les cicatrices fraiches mais je dois dire que je vois une réelle amélioration sur l’aspect global de ma peau (visage uniquement) pour les cicatrices hypotrophiques et même sur les taches, je n’ai pas de cicatrices hypertrophiques. Ensuite je fais mes soins du soir.
    J’ai surtout pas mal de taches brunes qui pour toutes ont moins d’un an mais étant donné que j’avais de l’acné toujours au même endroit.. (hormonale). Le lendemain je trouve que ma peau est plus lisse, plus rebondie, elle absorbe mieux les soins (j’ai 26 ans et une peau très sensible et déshydratée – très sèche jusqu’a l’adolescence et eczémateuse – quelques rides surtout du lion depuis plusieurs années maintenant)
    Peut être est-ce une coïncidence avec une meilleure routine de soin mais j’avoue y voir moi une aide en complément du changement d’alimentation depuis 5 mois..

    • Emanuelle Haudegond 09 Juil, 2017 à 9:41 #

      Bonjour Blandine,

      Votre témoignage illustre mon point : le dermaroller peut être utile pour le soin de certaines cicatrices (atention là encore, il peut nuire à certaines !), mais une fois que l’acné est résorbée. Le temps de latence entre la fin de l’acné et l’emploi du dermaroller dépend essentiellement des glandes sébacées. Dans le cadre d’une acné hormonale, avec une peau génétiquement très sèche, vous êtes peu susceptible d’un « effet rebond », mais ce ne sera pas généralement le cas pour d’autres acnéïques. Il faut généralement attendre prudemment un an, dans l’idéal.

Laisser un commentaire