Comment éviter d’être constipé(e) en voyage (et pourquoi c’est important pour votre peau)

J’en parle souvent, parce que c’est important : la constipation augmente sensiblement l’acné, et principalement l’acné hormonale.

Mais à la vérité, la constipation aggrave presque tous les problèmes de peau, et presque tous les problèmes hormonaux.  Alors si vous planifiez des vacances, obtenir le meilleur transit possible en amont, avant les vacances, peut s’avérer salutaire.

Voici donc quelques astuces pour éviter d’être constipé(e) en voyageant, ce qui se prépare avant.

Pourquoi la constipation aggrave-t-elle l’acné et beaucoup de soucis hormonaux ?

« Ce qui ne sort pas d’un coté doit sortir de l’autre » (ma maxime préférée…)

S’il y a un « bouchon » en bas, l’organisme va essayer de se débarrasser à tout prix de cette surcharge toxique. Il va solliciter d’autres organes d’élimination, et l’un de ses préférés est la peau.  Cela peut prendre la forme d’une irruption de boutons d’acné, mais également de crises cutanées diverses : eczéma, éruptions bizarres, etc.

Ok Emanuelle, mais pourquoi les problèmes hormonaux ?

L’oestrogène et la testostérone sont deux hormones qui, une fois utilisées par le corps, sont destinées à être éliminées. Elles sont d’abord recyclées par le foie, où elles sont transformées en sous-produits (métabolites) puis évacuées par la voie digestive.

S’il y a stagnation, comme dans le cas d’une constipation, il est fréquent que ces métabolites soient réabsorbés dans le réseau sanguin. Ces métabolites sont plus dangereux pour la santé et plus actifs que les hormones de base dont ils sont issus. C’est pourquoi ils vont facilement accentuer ou créer un souci hormonal.

En bref, la constipation, c’est à éviter à tout prix, pour une belle peau et se sentir bien. Mais voilà : quand on voyage, éviter d’être constipé, c’est plus facile à dire qu’à faire. On est souvent stressé(e)s, on évite parfois d’utiliser des toilettes inconnues. Fatalement, notre transit peut ralentir.

Pourtant, avec un minimum de préparation, cette situation peut être évitée. Voici trois astuces qui peuvent aider :

Pensez au citrate de magnésium, génialissime à cet effet !

Vous savez à quel point je suis fan de magnésium pour la santé hormonale… Voir :  Comment le magnésium transcutané peut sauver vos hormones : démonstration .

Pour la constipation, j’utilise une forme de magnésium particulière : le citrate de magnésium. C’est une forme de magnésium hautement disponible (c’est même la forme la plus biodisponible, selon cet article).

Si disponible qu’elle constitue un relaxant musculaire particulièrement efficace. À ce titre, elle aide à faire passer les selles sans contrainte. Et comme le magnésium participe à plus de 300 réactions enzymatiques dans le corps, qu’il stabilise votre glycémie, favorise une thyroïde efficace et qu’il aide à aborder le stress… il est super utile pendant un voyage !

Bien sûr, il faut d’abord trouver la dose qui nous convienne. Je commence personnellement ma cure 10 à 12 jours avant le voyage avec une cuillère à café  par nuit et augmente d’une cuillère toutes les trois nuits jusqu’à ce que j’ai un (à deux) mouvements réguliers tous les jours. Puis je reste à la dose qui m’a amenée à ce résultat pendant tout mon voyage.

Haro sur les fibres

Si c’est sur cette photo, c’est riche en fibres, on fonce !

Les fibres, c’est super important pour nous les filles, et pas que pour la constipation ! Elles ont un rôle préventif contre le cancer du sein (encore cette histoire d’oestrogènes à éliminer).

Il faudrait en consommer au moins 40 grammes par jour, tous les jours. Mais que celles qui pensent « son de blé, pain intégral, etc », parfois difficiles à assimiler, se rassurent : les fibres peuvent être beaucoup plus douces. Vous en trouverez en grande quantité dans :

  • la noix de coco séchée,
  • les amandes,
  • les figues,
  • les fruits à baie (c’est la saison des framboises et du cassis : profitez-en !),
  • les légumineuses
  • et dans la plupart des légumes, surtout les verts à feuilles.

Alors c’est vraiment le moment de manger beaucoup de salades et de légumes, en augmentant les doses progressivement, pour ne pas « choquer » l’organisme…

Mon astuce personnelle :

Je me fais systématiquement des smoothies verts au petit-déjeuner dès la belle saison, qui sont déjà de belles sources de fibres.

Attention : j’y ajoute systématiquement  une source de protéines pour ne pas provoquer un pic de glycémie.

Voir : Votre petit-déjeuner vous donne-t-il de l’acné ?   

qui contient également une recette de smoothie protéiné végétal.

Mais une semaine avant un voyage, j’y ajoute des graines de chia ou des graines de lin broyées . J’attends 10 minutes. Cela transforme le smoothie en pudding et renforce l’apport en fibres de manière phénoménale (de plus les graines de lin peuvent sensiblement aider à la pré-ménopause, mais ça, j’en parlerai dans un prochain article…)

Quand on a vraiment besoin d’aide

Si coté fibres, vous voulez renforcer vos apports, pensez à utiliser du psyllium, soit consommé seul, soit dans votre cuisine (dans les gâteaux, pains, etc.). Cette petite graine est très utile pour améliorer le transit… mais pas que. Elle aide également à améliorer l’impact d’un repas sur la glycémie. Elle peut donc faciliter votre vie ponctuellement lorsque vous n’avez pas d’autre choix que de faire un repas imparfait, ce qui est très fréquent pendant un voyage.

J’en parlais ici :

Bougez et buvez de l’eau !

Si on si facilement constipé(e)s en voyage, c’est (entre autre) parce qu’on ne bouge pas assez -longs séjours en voiture ou vols- et parce qu’on mange plus facilement des aliments « secs » et sans fibres.

Mais là encore, la prévention peut beaucoup.

  • Avoir toujours de l’eau à portée de la main (plutôt dans une gourde pour éviter le plastique et ses conséquences sur les hormones) pour se rappeler d’en boire toutes les heures. Surtout si vous prenez du psyllium !
  • Se forcer toutes les deux heures en avion à se dégourdir les jambes  (je demande toujours une place coté couloir pour cette raison).
  • Et prévoir une activité physique dès notre arrivée (même le shopping compte !)

En bref, avec un peu de préparation, du citrate de magnésium, des fibres, éventuellement du psyllium, vous ne devriez pouvoir éviter la constipation facilement pendant votre voyage.

Je vous retrouve bientôt pour parler des 5 aliments à privilégier l’été pour éviter l’acné… Histoire de continuer les vacances de rêve, d’accord ?

 

A propos Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure. Elle est l'auteur de la méthode gratuite "Vers une Peau sans Acné en 7 étapes" et de la méthode avancée "Méthode Peau-Zéro-Défaut", pour les peaux à problèmes. Diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle partage au fil des articles sa philosophie et ses astuces pour une peau magnifique. Vous trouverez également dans son e-boutique, beaute-pure-boutique.com, une sélection de ses produits de beauté préférés, adaptés aux peaux à problèmes, et des compléments alimentaires brevetés.

, , , ,

19 Responses to Comment éviter d’être constipé(e) en voyage (et pourquoi c’est important pour votre peau)

  1. Ghislaine 09 Août, 2018 à 9:34 #

    Bonjour,

    Est-ce possible de prendre le citrate de magnésium pendant sa grossesse ? Car cela peut aider à la constipation. Par avance merci pour vos précisions, Cordialement,

  2. ludivine 24 Juin, 2018 à 7:04 #

    Bonjour,
    merci pour cet article, et pour votre blog en général. Moi j’ai découvert la constipation pendant ma grossesse, et depuis j’en souffre parfois, en cas de crise je prends des granulés de Spagulax, c’est de la graine d’Ispaghul, qu’en pensez vous ? Autre question: j’ai le teint un peu jaune, surtout en été je crois, en particulier autour de la bouche, savez vous à quoi c’est dû et comment y remédier ? En plus j’ai des tâches blanches qui apparaissent avec le soleil (à cause de traitements Roaccutane il y a des années), c’est très disgrâcieux. Merci de vos lumières. Ludivine

    • Emanuelle Haudegond 25 Juin, 2018 à 11:24 #

      Bonjour Ludivine : la graine d’Isapaghul est la même que celle de Psyllium, mentionnée dans l’article. Le jaune peut évoquer un foie sensible, auquel cas il faut essayer de le préserver (pas de toxiques, manger, respirer, mettre des produits aussi « clean » que possible). Un complément tel que la silymarine est très utile également, en cure ponctuelle.

  3. Audrey 24 Juin, 2018 à 4:12 #

    Bonjour Emanuelle,

    Un article avec de précieux conseils qui tombent au bon moment..
    J’ai depuis deux ans je dirais, de l’acné au menton, et un peu autour de la lèvre des fois j’ai 41ans …
    J’ai le côlon sensible, et de temps en temps des bouchons.Je voulais me prendre des probiotiques et j’hésite sur lesquel prendre car il y en a tellement ! mais vous ne parlez pas de probiotiques …Que pensez vous de prendre des probiotiques (faire une cure) ? auriez vous une marque a recommandée s’il vous plait ?
    Merci

  4. Catherine 24 Juin, 2018 à 9:41 #

    Bonjour! Merci pour cet article très intéressant.
    J’ai une suggestion qui n’a rien à voir avec ce thème mais qui concerne tout de même la peau: serait-il possible de donner des conseils relatifs aux poches et aux cernes? Ce problème me gâche un peu le quotidien car j’ai l’air en permanence fatiguée alors que je me sens en pleine forme…
    Merci
    Catherine

    • Lauriane THONIEL 25 Juil, 2018 à 4:02 #

      Et dans le même genre, un article sur les sillons naso-géniens creusés serait super!!!

  5. Agnès 24 Juin, 2018 à 8:28 #

    Bonjour Emmanuelle
    Je suis concernée par ce problème qui me gâche mes vacances. Pourtant je prends régulièrement du psyllium et bois beaucoup. Je vais essayer le citrate de magnesium.
    Quand rien n’y fait, que pensez vous des suppositoires à la glycérine ?
    Merci pour vos conseils!
    Agnès

    • steph 24 Juin, 2018 à 9:56 #

      Les suppos c est un peu too much pour une personne active (parole d infirmière), il y a aussi les graines de lin ,la mauve ,les jus à l extracteur ,les pruneaux ,prendre 1 cuil à c d huile d olive à jeun le matin , diminuer le sucre (banir le blanc ) ,se masser le ventre …..

    • Karine 24 Juin, 2018 à 12:08 #

      Bonjour

      Il y a aussi des routines yoga qui aident à mobiliser le colon.

      • Emanuelle Haudegond 25 Juin, 2018 à 11:28 #

        C’est vrai Karine, et elles sont efficaces ! Je devrais en faire la démonstration dans une prochaine vidéo.

    • Emanuelle Haudegond 25 Juin, 2018 à 11:30 #

      Agnès le Citrate de magnésium devrait pouvoir vous aider. N’oubliez pas non plus que le psyllium, pour être efficace, devrait être suivi de beaucoup, beaucoup d’eau…

      • Agnès 01 Juil, 2018 à 8:43 #

        Bonjour Emmanuelle
        Merci pour votre réponse! Mais vous ne me dites pas ce que vous pensez des suppositoires à la glycérine. Peut on les utiliser pour un « déblocage rapide »?
        Bien à vous
        Agnès

        • Emanuelle Haudegond 01 Juil, 2018 à 10:18 #

          Bonjour Agnés, j’imagine qu’ils peuvent être utilisés ponctuellement mais l’apport de fibres et/ou de magnésium citrate aura beaucoup plus de vertus secondaires, donc c’est ce que je privilégie…

  6. Jamila 24 Juin, 2018 à 8:13 #

    Bonjour,
    J’apprécie beaucoup vos articles
    Ferez vous un blog sur les cheveux pendant ou après la ménopause ?
    Eux aussi, ils changent beaucoup sous l’influence des hormones
    Merci et bon dimanche,
    Jamila

  7. Sabrina 24 Juin, 2018 à 8:01 #

    bonjour Emmanuelle,

    Pour éviter la constipation, je mange bcp bcp de légume, smoothie lait d’amande, datte, framboise c’est une tuerie!

    Et je coure car j’aime trop cette activité !!!!
    Mon séjour cette année est au Maroc, je ferai le plein de figue!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.