Comment faire partir un gros bouton d’acné… vite !

Si vous suivez beaute-pure depuis longtemps, vous savez qu’en matière d’acné, je crois qu’il faut prévenir plutôt que guérir… N’empêche, nous avons tous connu la situation d’urgence : le bouton d’acné bien gros, gras et costaud qu’il faut essayer d’exterminer le plus rapidement possible. Alors je voudrais livrer ici ma petite astuce express : la méthode du chaud et froid.

Le chaud et froid, késako ?

Comme son nom l’indique, il s’agit tout simplement d’utiliser les vertus respectives du chaud et du froid. La chaleur dilate, le froid contracte. En appliquant l’un puis l’autre sur le bouton, on crée une sorte de « pompe » sur le réseau sanguin qui accélère la maturation du bouton.

Voici comment procéder :

Dans un premier temps, évaluez le type de bouton. S’il en est encore aux premiers stades de développement, c’est à dire que vous venez simplement de le sentir venir, vous n’aurez peut-être besoin que du froid. S’il est déjà inéluctable, vous aurez besoin du froid et du chaud.

Le froid :

Prenez un morceau de gaze stérile ou tout autre morceau tissu très fin (et propre !). Mettez un cube de glace sur votre tissu et refermez, de manière à créer une sorte de pochon. Puis appliquez sur le bouton, sans appuyer, pour environ une minute. Le froid est un puissant anti-inflammatoire. Il va réduire l’éventuelle douleur occasionnée par le bouton, ainsi que la rougeur, et le gonflement.

Attention : ne dépassez pas cette minute : si le froid agit plus longtemps, vous risquez au contraire d’abimer votre peau. C’est aussi la raison pour laquelle vous n’appliquez pas le glaçon directement au contact de la peau : vous avez besoin de la protection du tissu. Le froid, paradoxalement, peut créer une sorte de brulure. Donc avancez prudemment, en laissant la peau se reposer 5 minutes après le glaçon.

Après ces 5 minutes, reprenez un nouveau glaçon dans le tissu, et hop, on est reparti pour une minute de froid. Vous pouvez répéter ce processus plusieurs fois au cours de la journée. Plus vous le ferez, plus vous en ressentirez les bénéfices : le bouton va progressivement devenir moins rouge, puis diminuer en taille.

Il sera alors temps de passer au « masque magique ». Il s’agit tout simplement de mélanger une noisette de miel de Manuka à une goutte d’huile essentielle anti-acné. Combiné à une huile essentielle anti-acné, c’est très puissant. J’adore personnellement celle de Géranium à cet effet, mais la Lavande ou le Tea tree vous donneront également de très bons résultats.  L’idéal est de garder le « masque magique » le plus longtemps possible, une nuit entière, si possible.

Et le chaud, dans tout ça ?

Combiner le froid et le chaud s’avère très utile quand le bouton est déjà bien avancé ou quand il s’agit d’un kyste (un bouton qui n’a pas de « tête » visible, qui reste sous la peau et qui n’évolue pas).

Le processus est très simple : vous appliquez une compresse chaude sur la peau pendant trois minutes, puis le glaçon dans son tissu une minute. Et vous répétez ainsi trois fois. Il vous restera ensuite à appliquer le masque magique et à le laisser agir pendant la nuit.

Lorsque vous appliquez la compresse chaude, les vaisseaux sanguins se dilatent, apportant un nouveau flux de sang sur la zone, c’est à dire plus d’oxygène et de nutriments. Au contraire, avec le froid, les vaisseaux se contractent, ce qui chasse les déchets et l’inflammation.

Le passage de l’un à l’autre agit comme une pompe, et accélère le processus de guérison. Votre bouton va connaître un développement accéléré, et partira donc plus vite.

En espérant que cette petite astuce se révèlera utile !

 

Vous aimerez aussi peut-être :

A propos Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure. Elle est l'auteur de la méthode gratuite "Vers une Peau sans Acné en 7 étapes" et de la méthode avancée "Méthode Peau-Zéro-Défaut", pour les peaux à problèmes. Diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle partage au fil des articles sa philosophie et ses astuces pour une peau magnifique. Vous trouverez également dans son e-boutique, beaute-pure-boutique.com, une sélection de ses produits de beauté préférés, adaptés aux peaux à problèmes, et des compléments alimentaires brevetés.

37 Responses to Comment faire partir un gros bouton d’acné… vite !

  1. Alili 01 Mai, 2018 à 5:21 #

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour cet article, je viens de tester cette technique sur 2 boutons entre mes sourcils qui sont déjà blancs (j’ai donc effectué la méthode chaud/froid trois fois d’affilée, et maintenant j’ai du miel de manuka+HE Tea Tree que je laisserai toute la nuit). Si demain matin c’est toujours blanc…je compte percer quand même, je ne pourrai pas m’en empêcher avant de partir travailler. Cependant, j’aurais aimé connaître votre conseil à ce sujet.
    Un grand merci!!

  2. Laura 02 Fév, 2018 à 8:16 #

    Bonjour Emanuelle, je suis tombée sur votre site par hasard et j’y ai appris beaucoup de choses ! Depuis un an je suis passé à des cosmétiques bio etc même si pour le maquillage par exemple j’utilisais bareminerals en croyant que c’était naturel etc alors qu’en fait pas du tout… Bref je suis ravie de mon nouveau maquillage minéral lily lolo !

    Pour ce qui est de la routine nettoyage, gommages etc j’ai acheté tous les produits que vous conseillez : eau thermale la roche posay, rhassoul, gommage denovo, miel de manuka, éponge konjac… et je me suis fait un petit classeur avec la méthode des 7 étapes mais j’ai l’impression d’en faire trop d’un coup ! J’ai eu 52 points à votre test, j’ai la peau très sensible (ce n’est pas une surprise !)

    Je voulais donc savoir, combien de fois par semaine faire le rhasoul, le gommage denovo et le miel de manuka ? je m’y perds un peu…
    Par ailleurs vous conseillez de laver le visage tous les soirs mais n ‘est-ce pas trop pour ma peau fragile ?
    Pour le moment le matin je me pshite un peu d’eau thermale et je m’hydrate avec de la crème propolia
    Et le soir nettoyage au savon à froid une à deux fois par semaine sinon pareil pshite d’eau thermale et huile de jojoba

    Voilà je vous remercie par avance,
    A bientôt !

    • Emanuelle Haudegond 05 Fév, 2018 à 10:06 #

      Bonjour Laura,

      Avec un score de 52 points, il va falloir en effet faire des aménagements. Je voudrais cependant savoir : rougissez-vous facilement (sous le coup d’une émotion, mais aussi si vous mangez épicé, buvez un peu d’alcool, etc ) ? C’est important de savoir, car il est important de se demander si l’acné peut être une acné rosacée. J’en parlais ici.

      • Laura 10 Fév, 2018 à 5:39 #

        Sous le coup d’une émotion oui ça peut m’arriver (à cause de la timidité je pense) mais sinon après avoir bu de l’alcool ou mangé épicée je n’ai pas forcément remarqué de changement et on me l’a jamais dit non plus… je ne pense pas avoir une acné rosacée… J’ai rdv chez une dermatologue en avril pour faire un diagnostic de l’état de ma peau mais je sais qu’elle va proscrire des cachets et des produits que j’ai déjà beaucoup utilisé auparavant et je n’en ai plus du tout envie… !

        • Emanuelle Haudegond 11 Fév, 2018 à 6:17 #

          Bonjour Laura,
          OK – il est toujours important pour moi de vérifier l’hypothèse d’une acné rosacée (et il sera toujours bénéfique de voir une dermato, cela ne vous oblige pas à prendre un traitement si ce n’st pas votre choix, mais cela permet d’avoir un diagnostic, toujours utile). Avec un score de 52 points, personnellement, mon réflexe est d’être très minimaliste au niveau des produits, et de regarder en profondeur ce qui se passe en interne. En effet, une très grande sensibilité peut bien sûr être génétique, mais très souvent c’est exacerbé par une flore intestinale déséquilibrée… Mon premier réflexe serait de vous conseiller de suivre les conseils suivants et éventuellement pour des résultats plus rapides, de suivre par une cure de probiotiques 5 milliards puis 10 milliards de souches. Coté produits, en effet, tant que votre score est de 52, j’aurais tendance à vous recommander de faire le double-nettoyage tous les soirs, mais en faisant très attention à la qualité de l’eau de rinçage et en la changeant éventuellement comme expliqué dans la vidéo, puis d’appliquer systématiquement de l’eau de la RP après ce rinçage puis de l’huile de jojoba sur peau humectée. Vous pouvez faire le masque au miel de manuka 2 fois par semaine, mais pour le rhassoul et l’exfoliant denovo, il serait certainement préférable pour l’instant d’attendre que la peau soit moins sensible, ce qui devrait arriver en quelques semaines en travaillant sur la flore intestinale.
          Je ne suis pas sûre d’être très claire, n’hésitez pas à revenir vers moi si vous avez des questions. Mon avis est que nous allons avoir besoin de travailler ensemble progressivement, étape par étape. Mais avec un peu de patience, en prenant compte qu’il faut agir en interne comme en externe, vous devriez avoir de très beaux résultats, alors persistez, OK ?

          • Laura 18 Fév, 2018 à 5:36 #

            Merci pour votre réponse. Du coup Si j’ai bien compris le mieux c’est que je ne fasse plus de gommages… malgré mes micro kystes et points noirs… de toute façon même avec les gommages ils ne partent pas ! Oui je préfère ne pas trop nettoyer ma peau, 1 à 2 fois par semaine avec le savon à froid me semble suffisant ?
            Par ailleurs, pour l’eau de rinçage, très sincèrement je trouve ça assez contraignant de prendre une bouteille d’eau minérale sur soi quand on va à la douche je sais que je n’en m’y tiendrai pas bien longtemps… mais je finis toujours avec l’eau thermale pour enlever le calcaire.

          • Laura 22 Fév, 2018 à 6:03 #

            J’ai aussi oublié de vous demander, lorsque je fais le masque au miel de Manuka faut il que je fasse un gommage avant ou pas ? Normalement je fais toujours gommage + masque mais comme maintenant j’utilise le gommage denovo sans grain et qu’il fait masque en même temps je sais pas si c’est utile de le faire ?

            Merci ?

          • Emanuelle Haudegond 23 Fév, 2018 à 3:19 #

            Ce n’est pas obligatoire, Laura, mais cela renforcera toujours l’action d’un masque.

  3. Lola 02 Fév, 2018 à 4:49 #

    Méthode testée et approuvée!
    Depuis quelques temps, ma peau réagit très rapidement (et crescendo) à mes humeurs. Quand tout va bien, elle est éclatante, mais quand les contrariétés pointent le bout de leur nez, j’ai le droit à pores dilatés/plus de sébum/boutons voire de l’eczéma quand mon niveau de stress devient trop fort! Bref, un gros bouton sur mon menton a pointé le bout de son nez, j’ai testé la technique du chaud/froid deux soirs d’affilée, et je dois dire que je suis bluffée ! Il s’est aplatit et ne fait plus mal 🙂 Merci Emmanuelle !

  4. Mathilde 14 Jan, 2018 à 10:46 #

    J’ai oublié de vous poser une question à propos de l’alimentation, plus précisément de la purification du foie.
    Depuis un peu plus d’une semaine, j’ajoute un peu de jus de citron dans mon thé au thym que je bois quotidiennement. Je me suis rendue compte qu’en interne, le jus de citron me fait un bien fou à la peau (mes tâches d’acné s’estompent, j’ai moins de boutons, moins d’impuretés, plus saine).
    Cependant, j’ai un ami qui me dit que le jus de citron est mauvais pour le foie, car le PH du citron serait trop acide et finirait par abimer le foie. Quand je lui demande d’où il tient ça, il me dit que ce sont les nutritionnistes et diététiciens qui le lui ont dit au cours de sa vie.
    Je dilue mon jus de citron dans du thé chaud/tiède pour éviter justement que cela ne soit trop agressif pour mon estomac et mon œsophage.
    Qu’en pensez-vous ? Me serait-il possible de consommer du jus de citron (à petite dose) quotidiennement vu le bienfait que cela crée ?
    Merci d’avance de votre réponse.

    • Emanuelle Haudegond 17 Jan, 2018 à 3:55 #

      À priori le citron est très utile, il permet « d’alcaliniser » le corps, et est apprécié par le foie. Mais il n’existe pas de vérité universelle, et j’ai connu quelques personnes qui n’arrivaient pas du tout à le supporter. Mon avis est que si vous sentez qu’il vous fait du bien, tout va bien… Personnellement, j’en consomme tous les jours, depuis des années.

      • Mathilde 18 Jan, 2018 à 5:53 #

        Oh d’accord, merci beaucoup pour votre réponse ! Je pense continuer le citron, comme vous dites, il me fait du bien et je n’y vois aucun effet secondaires.

        • Emanuelle Haudegond 18 Jan, 2018 à 6:25 #

          Parfait. Selon mon expérience, quand il est supporté, il apporte au contraire beaucoup de bien. C’est un grand classique en naturopathie…

  5. Carole 06 Jan, 2018 à 5:28 #

    Bonjour Emmanuelle
    Je me suis inscrite sur la liste d’attente pour la méthode avance à son ouverture (2014 il me semble) et je voulais savoir si j’y étais toujours inscrite? sinon comment s’y inscrire? Je désespère de cette acné qui n’en finit pas à 34 ans et perturbe ma vie en profondeur; depuis l’arrêt de la pilule (2013) et un enfant, j’ai l’impression que cela ne s’arrange pas du tout malgré pleins de changements alimentaires, routine de soin…

    Merci de votre aide
    Carole

    • Emanuelle Haudegond 08 Jan, 2018 à 10:50 #

      Bonjour Carole, vous êtes toujours inscrite sur la liste d’attente, j’ai vérifié. C’est moi qui suis fautive : je suis très occupée avec ma clientèle privée (américaine) et j’ai beaucoup de mal à dégager du temps pour préparer une session de la méthode avancée pour mes lecteurs francophones. Du coup, je n’ai rien organisé depuis longtemps. J’ai cependant été très sollicitée à cet effet dernièrement, je vais donc devoir passer à l’action. Je vous tiens bien sûr au courant.

      • Carole 11 Jan, 2018 à 8:32 #

        merci beaucoup de cette réponse; je suis rassurée de me savoir dans la liste! à bientôt alors..

  6. Carole 28 Déc, 2017 à 1:00 #

    Bonjour,
    Malgré vos conseils prodigués que j essaye de suivre (alimentation / soin / activités sportives) et les produits achetés via votre site (rhassoul, miel de manuka, crème visage aloe vera…), je ne m en sors pas.
    J ai vu 3 médecins généralistes (dont une est aussi naturopathe), aucun résultat. Un ostéopathe, une dermatologue (qui voulait me mettre sous roaccutane) un médecin en hôpital dans un service de médecine interne.
    Les tests hormonaux sont corrects mais depuis 18 mois maintenant, j’ai une acné sévère.
    J ai 36 ans et je me sens très seule car l acné est bien là mais je me sens sans ressources, sans voie de guérison possible.
    Je ne sais pas d’où cela vient, quel est le dysfonctionnement.
    Qui voir ? J en suis même à me dire d’aller voir un rebouteux tellement je suis désespérée.
    Que faire ?
    Merci, bien à vous,
    Carole

    • Emanuelle Haudegond 05 Jan, 2018 à 4:44 #

      Bonjour Carole, il faudrait en effet tout remettre à plat. Et-ce que l’acné est apparu il y a 18 mois sans antécédents du tout ?

      • Carole 07 Jan, 2018 à 7:34 #

        Bonsoir,
        Merci pour votre retour.
        J ai déjà eu des épisodes de pic d acné auparavant mais, sous pilule, et avec une prise d’antibiotiques de 3 mois, cela est passé 2 fois très facilement. Et ce n’était pas de l’acné cystique comme j ai aujourd’hui.
        Ma forte poussée il y a 18 mois a eu lieu sans pilule, 4 mois après l’arrêt de l’allaitement de mon bébé et lors d’un épisode stressant.
        Une prise d antibiotiques n y a rien fait, n a rien calmé. Les tests hormonaux étaient normaux.
        Des vacances n’ ont rien changé.
        Je suis en deuxième grossesse actuellement et aucun changement non plus.
        La prise très réduite de sucre limite les dégâts mais en deux jours, sans savoir pourquoi, tout peut se dégrader très vite.
        Quel type de professionnel pourrait regarder ma peau pour repartir sur un nouveau diagnostic ? Qu en pensez vous ?
        Merci.
        Cdt-

        • Emanuelle Haudegond 08 Jan, 2018 à 7:50 #

          Bonjour Carole, j’en pense que ce qui est généralement le plus susceptible de donner de l’acné coté hormones, ce ne sont pas les niveaux eux-mêmes mais les variations. Donc l’arrêt de l’allaitement est un moment, parmi d’autres, susceptible d’enclencher de l’acné, comme l’est une grossesse. Par ailleurs, on peut avoir des tests hormonaux tout à fait « dans les normes » mais être hypersensible à une hormone, et réagir pas de l’acné. Enfin, les premiers épisodes d’acné ont été contrôlés artificiellement, en remplaçant vos hormones naturelles, produites par vos ovaires, par celles de synthèse de la pilule. Bref, on ne peut pas complètement écarter l’hypothèse d’un déséquilibre hormonal latent et ancien. C’est souvent ce qu’indique une acné avec kystes. Par ailleurs, les antibiotiques deviennent facilement contre-productifs pour l’acné : en déséquilibrant la flore intestinale, on relance souvent l’acné. Parce que vous êtes actuellement enceinte, situation hormonale particulière, il n’est pas possible de savoir ce que vos hormones font « naturellement » donc d’analyser réellement la situation. Mon conseil serait cependant de faire un journal au quotidien et d’y inscrire régulièrement ce que vous mangez, comment vous dormez, vos émotions, etc. Cela vous permettra certainement de repérer déjà s’il y a des éléments déclencheurs à l’acné. Par ailleurs, la grossesse est l’occasion parfaite pour une alimentation très riche en végétaux, bio et variée, ce qui est déjà un premier pas vers une flore rééquilibrée, et pour éviter les perturbateurs endocriniens (plastiques au contact de la nourriture, cosmétiques et produits d’entretien conventionnels, parfums…). Mon conseil serait dans un premier temps de solliciter un bon naturopathe au besoin pour mettre en place cette hygiène de vie, de faire un journal, et si l’acné persiste, de me recontacter après la grossesse. La méthode avancée devrait alors vous aider.

          • Carole 08 Jan, 2018 à 10:36 #

            Bonjour
            Et merci pour votre réponse. Je vais mettre en place ces premières actions et reviendrai vers vous si besoin par la suite pour la méthode avancée à laquelle je me étais déjà pré-inscrite il y a quelques mois.
            Bien cordialement,
            Carole

  7. Emma R. 27 Déc, 2017 à 11:53 #

    Bonjour Emmanuelle, je m’appelle Emma j’ai 28ans. Je suis votre blog depuis bien 2 ans et je suis ravie de chaque article que vous postez. J’ai de l’acné depuis que j’ai 21ans après avoir fait une réaction à la pillule Cerazette (que j’ai aussitôt arrêté mais trop tard !), et j’ai presque tout essayé pour m’en debarasser, consulter des dermatos traditionnels (j’ai pris du rubozinc et d’autres antibios), des dermatos naturopathes (j’ai pris des compléments et utilisés des gammes de produits oemine), consulter des endocrinologues (j’ai été sous androcur et oromone qui m’ont deprimés), bref le seul truc que je ne veux pas tester c’est le Roaccutane. Mais honnêtement la j’en peu plus j’ai une acne qui fluctue, passant de plutôt sévère avec gros boutons sous peau à un peu plus légère mais j’ai toujours énormément de points noirs et microkystes sur le visage, de plus ma peau et très sensible et très réactive.
    De tous les interlocuteurs que j’ai pu avoir à ce sujet et de tous ce que j’ai pu lire, votre blog est vraiment la meilleure chose que j’ai pu découvrir. J’ai suivi la méthode gratuite que j’ai adoré et qui m’a beaucoup aidé et j’applique tous vos conseils concernant la routine de nettoyage et de maquillage, mais je ne me suis toujours pas sortie de cette angoisse qui est ma peau avec mon acné. Je vous écris enfin car je me suis inscrite pour la méthode avancée mais j’ai l’impression que vous ne la faite plus, je me trompe ? Si oui pourriez vous s’il vous plait me renseigner sur les dates des prochaines sessions prévues ? Désolée pour le pavé que je viens d’écrire. Je vous remercie de votre aide précieuse et de toutes infos ou conseils que vous pourrez me/nous divulguer.
    Emma

    • Emanuelle Haudegond 08 Jan, 2018 à 10:55 #

      Bonjour Emma, je travaille actuellement sur une nouvelle version de la méthode avancée, ne désespérez pas, d’accord ? Je pense qu’en effet elle devrait vous être utile. Restez bien à l’écoute du blog, je donnerai toutes les infos nécessaires. Courage !

  8. Mathilde 25 Déc, 2017 à 4:23 #

    Bonjour, j’aurai une question (qui n’a pas vraiment à voir avec l’article, désolée). Pour éviter l’apparition d’acné, on doit manger des aliments à index glycémique bas. Le foie gras, la charcuterie, les arachides, et les produits laitiers en font parti. Sauf que ces quatre derniers apportent également des boutons douloureux chez moi, des papules quoi. Et on les retrouve dans presque tout et n’importe quoi. Pour quelle raison, sachant qu’ils n’ont pas une glycémie élevée ? Parce qu’à ce niveau, on ne peut plus vraiment se faire plaisir si on doit se rabattre sur des aliments pauvres comme les légumineuses, les légumes et les viandes maigres… Cela devient compliqué pour la vie sociale (peu sont les restaurants qui ne misent pas sur le gras et le riche, et je ne suis pas cresus). J’ai plus l’impression de m’isoler et de m’exclure qu’autre chose, cela devient extrêmement frustrant.

    Vous auriez une solution à cela ?

    • Emanuelle Haudegond 08 Jan, 2018 à 11:01 #

      Bonjour Mathilde – c’est plus compliqué que cela : beaucoup de produits laitiers par exemple, augmentent la production d’insuline, comme les aliments à IG élevé. Quand au foie gras, la charcuterie, les arachides, ce sont des aliments très gras, et peut-être votre foie n’est-il pas assez « solide » pour les supporter en ce moment. Enfin, chacun est différent, et vous pouvez avoir des sensibilités individuelles à tel ou tel aliment (c’est commun de réagir aux arachides, par exemple). Mais rassurez-vous, on peut manger « anti-acné » et se faire plaisir en même temps. D’ailleurs, cela ne veut pas dire qu’on privilégie les aliments « maigres ». C’est même souvent contre-productif, comme je l’évoquais dans « pourquoi manger low fat n’est pas une bonne idée pour votre acné »

      • Mathilde 08 Jan, 2018 à 10:09 #

        Merci pour votre réponse. Je ne m’inquiète pas trop pour l’équilibre de mon alimentation, je privilégie énormément les « bons » gras (avocat, sardines, jaune d’oeuf, beurre végétal, chocolat noir…). Vraiment, niveau santé, ça fait un an et demi que je ne suis plus tombée malade, j’ai beaucoup d’énergie en ce moment, je me fatigue peu. Mais je trouve l’alimentation anti-acné plutôt contraignante par rapport à la vie sociale ; adieu les cochonneries industrielles, le fromage, la crème, le chocolat au lait, les sodas, les chips, etc. Dés que je fais un écart, je le paie chèrement ai niveau de ma peau. Pour mon foie et mes reins, je fais en sorte de les aider et de les purifier régulièrement ; je bois quotidiennement du thé au thym avec du jus de citron dedans. Pour mon immunité générale, je prends des probiotiques et du zinc tous les jours. Ma peau commence à me le rendre, mais pffouu, ça va faire 6 mois que j’ai changé beaucoup d’habitudes alimentaires, et les résultats sont loooongs à constater. Je pense que d’ici 6 mois encore, je devrais arriver à une peau « correcte », mais c’est fou quand même d’avoir besoin d’une année entière pour récupérer. Je pense que ce qui a beaucoup retardé les effets, c’est parce que socialement, j’ai eu pas mal de chamboulements émotionnels (décès d’un proche très important, j’ai surmonté une appréhension à l’éloignement en partant à Londres seule, j’ai passé mon code/permis ce qui a causé beauucoup de stress). Bref, quelques mois où je me suis faite assez violence.
        Bref, merci pour votre attention à nos messages !

  9. BK 20 Déc, 2017 à 2:28 #

    Bonjour,
    Je suis votre programme depuis 7 jours,
    j’ai commandé sur votre site les produits:
    *huile de jojoba
    *miel de manouka
    *rhassoul
    *poudre minérale (petit tester)
    J’ai acheté des citrons bio, et puis j’avais déjà un gel lavant dermatherm.
    Je ne supporte aucune huile essentielle, j’ai des réactions type mal de tête.

    Voilà pour la description.
    Mais, ma question est la suivante: je dois me laver le visage 3 fois par jour à cause de séances d’infrarouge pratiquées de façon quotidienne (pathologie particulière). Ainsi je fais 3 fois le double lavage: 1 fois matin + soir et 1 fois avant l’infrarouge dans lequel je ne dois avoir aucun produit cosmétique. Il me semble que cela fait beaucoup….
    Je fais le peeling citron 1 soir sur 2 et je ne tiens qu’une minute.
    maintenant que j’ai reçu le rhassoul, je l’utiliserais 1 soir sur 2 aussi.
    et puis je compte faire les masques de Manuka.
    Ma peau est très acnéique, très sensible.
    Que me conseillez vous au niveau de ces lavages?
    De plus avec quoi devrais-je sécher ma peau entre les lavages? kleenex, sopalen, serviette (si oui la laver tous les combien?)
    J’ai vraiment envie de croire que je n’aurais plus de boutons.
    Merci de votre réponse.

    • Emanuelle Haudegond 22 Déc, 2017 à 12:37 #

      OUi, cela fait beaucoup de nettoyages, d’autant que souvent c’est l’eau de rinçage qui s’avère agressive. Mon conseil serait de ne pas pratiquer de double-nettoyage à chaque fois, seulement le soir. Les autres nettoyages, j’utiliserais une simple éponge konjac sans nettoyant (la rose). Je finirais par ailleurs tous mes nettoyages avec une pulvérisation d’eau de la Roche-Posay (bouteille blanche, en pharmacie). Le sélénium qu’elle contient devrait vous faire beaucoup de bien… Une serviette pour sécher est suffisante, je recommande en cas d’acné virulente d’en changer tous les 2/3 jours.

      • BK 28 Déc, 2017 à 12:49 #

        Merci, je commande l’éponge et je vous tiens informée 🙂

  10. Alicia 18 Déc, 2017 à 9:44 #

    Bonjour,
    N’y a t-il aucun risque à garder le masque miel de manuka-huile essentielle sur un bouton tout une nuit? Sa ne risque pas d’abimer la peau en cet endroit? Et faut-il diluer l’huile essentielle auparavant ?
    Merci beaucoup !

    • Emanuelle Haudegond 22 Déc, 2017 à 11:48 #

      Bonjour Alicia, il s’agit de mélanger une goutte d’HE au miel (au moins une noisette) ce qui constitue une dilution.

  11. Marie 18 Déc, 2017 à 8:32 #

    Bonjour, je suis depuis quelques semaines votre programme.
    Étant moi-même ancienne acnéique je vois l’intérêt réellement d’équilibrer la peau…. Tout ce qu’en tant qu’acnéique l’on ne fait pas…. Croyant bien faire avec des produits super décapant….
    J’aurais réellement aimé avoir eu ses conseils il y a 20 ans…
    Mais maintenant il est tps pr moi de prendre soin de ma fille, qui malheureusement a hérité de mon type de peau à déjà 10 ans… Elle a de l’adrénarche précoce (développement pilaire plus tôt) qui avec en prime, une arrivée en force de points noirs sur le nez et petits boutons sur le front et tempes avec de part et d’autres de plus gros boutons également …. Qui tournent mal qd elle les trifouille bien sûr….
    Je passe beaucoup de temps à lui expliquer et la convaincre de ne pas les toucher lui donnant en preuve les cicatrices que j’ai gardé…. Et j’ai commencé à lui faire chaque jour un nettoyage à l’huile de jojoba puis au savon à froid le soir suivi d’une brume d’eau et d’un cocktail : d’aloe avec huile de jojoba et une goutte d’HE de géranium. Il est vrai qu’on ne voit pas les résultats de suite mais voilà approximativement 2 mois que j’ai entamé ces soins et là oui je vois une nette amélioration ! Toutefois je me questionne si à son âge je peux lui faire l’application du citron ou rhassoul ou miel de Manuka ou d’autres conseils de soins. Je reste dans l’attente de vos nouvelles ! Marie B.

    • Emanuelle Haudegond 22 Déc, 2017 à 11:58 #

      Bonjour Marie, il n’y a pas de soucis avec le Miel et le Rhassoul, je les utiliserais sans modération; En revanche je trouve que c’est un peu tôt pour le citron… et je ferais attention à l’application quotidienne d’une huile essentielle chez un sujet aussi jeune. Nous sortons en janvier une ligne spéciale « acné de la jeune fille » qui devrait l’aider, et comme elle est peu concentrée en huile essentielle, j’alternerais cette gamme avec le Rhassoul et les masques au miel de Manuka. Bien veiller également à ses apports en magnésium, en cas d’adrénarchie précoce, les glandes surrénales ont souvent besoin de soutien, même s’il s’agit souvent d’une situation bénigne et génétique… Je reste à l’écoute, si vous avez besoin.

  12. Lorine 18 Déc, 2017 à 8:08 #

    Bonjour , pour les boutons. Tête blanche ils arriveront à maturité plus vite mais faut t’il les presser pour faire sortir le blanc? Cordialement

    • Mathilde 19 Déc, 2017 à 6:30 #

      Coucou ! Je vais pouvoir te donner une réponse là dessus, étant moi-même concernée.

      Pour les points blancs, laisse les murir naturellement, n’y touche pas, ils tomberont tout seuls lorsque tu dors ou quand tu te rinces le visage/le corps sous la douche (oui, tu risques d’avoir pendant quelques jours des points blancs visibles, mais les gens s’en tapent complètement tu sais).
      .
      Pour les grosses pustules ou les papules (grosse inflammation, souvent douloureuse, c’est comme si le bouton avait du mal à murir naturellement), dans ce cas ; tamponne toi localement le bouton plusieurs fois par jour (allez, je dirais grand max 4 fois dispersés dans la journée) à l’aide de deux gouttes d’huile de Lavande Fine dans un fond d’eau. Et c’est tout, tu verras, ça va calmer et aseptiser le bouton qui va dégonfler et s’en aller discrètement et naturellement.

      Voilou. 🙂

      • Lucine 16 Fév, 2018 à 10:10 #

        Bonjour ,l huile essentielle n ‘ est pas miscible dans l eau mais dans l huile végétale ?

        • Lucine 16 Fév, 2018 à 10:11 #

          Ceci est une affirmation.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.