Comment faire une cure detox (ou perdre du poids) sans risque d’acné…

C’est absolument classique : à chaque printemps, je reçois des demandes affolées d’anciens clients « acnéïques ». Motif :  des crises d’acné aussi soudaines que spectaculaires. Et au bout de quelques minutes de conversation, le responsable est découvert : l’indéboulonnable régime du printemps ou « cure de detox »…

Quelque soit son nom, il est important de comprendre que toute perte de poids et toute cure « détox » est susceptible de déclencher une crise d’acné.

  • La peau est un organe d’élimination, et de nombreuses toxines sont stockées dans la masse graisseuse. En conséquence, si celle-ci fond, l’organisme se libèrera de ces toxines et demandera l’assistance de la peau.
  • Et même si votre objectif n’est pas forcément de perdre du poids, mais que vous utilisez des plantes dépuratives (=qui servent en fait à nettoyer notre corps), si ce nettoyage est trop intense, vous pouvez déclencher une crise d’acné.

Que faire pour minimiser le problème ?

1. Pour l’éviter : avancez doucement !

Au printemps, nous sommes souvent tout feu tout flamme. Nous voulons voir disparaître l’embonpoint instantanément, ou nous alléger pour avoir de l’énergie rapidement.

Pourtant, se dépêcher est rarement une bonne idée :

  • Si la perte de poids est rapide, c’est au détriment des fibres d’élastine. Ce sont les fibres responsables de l’élasticité de la peau. Une perte de poids trop rapide ne permet pas à ces fibres de s’adapter, elles peuvent facilement se « casser ». En conséquence, vous serez peut-être mince, mais votre peau risque de manquer de fermeté, ce qui ne sera pas très joli.
  • Si vous « nettoyez » ou perdez du poids rapidement, vos risques d’acné seront beaucoup plus importants. En effet, tous les organes d’élimination sont sollicités en même temps, et très fortement. Il existe plusieurs organes d’élimination : le foie, les reins, les intestins, les poumons et la peau. Ce qu’il faut savoir cependant, c’est que la peau n’est sollicitée qu’en dernier recours, lorsque la charge toxique est trop forte. Si vous avez de l’acné (ou une autre irruption cutanée), c’est que le foie, les reins, les intestins, les poumons demandent de l’aide à la peau parce qu’ils sont débordés.

En prenant votre temps, par exemple :

  • en planifiant une perte de poids progressive,
  • ou en diminuant les doses de plantes dépuratives,

… vous donnez une chance à l’organisme de s’adapter.

Les fibres d’élastine pourront se contracter sans briser.

Votre foie, vos reins, intestins et poumons feront le travail seuls. Ils n’auront pas besoin de l’aide de la peau, et vous n’aurez donc pas d’acné.

Donc, il faut seulement prendre son temps. Ce sera beaucoup plus agréable, vous verrez !

2. Et si vous aidiez votre lymphe ?

La lymphe est une sorte de liquide translucide issu du sang. Elle circule dans un réseau parallèle aux veines : le système lymphatique.

Elle joue plusieurs rôles très importants pour notre santé, dont un très important : celui « d’éboueur » de l’organisme.

En effet, elle draine les déchets de nos cellules : 75% des déchets de nos cellules sont évacués par la lymphe. C’est pourquoi il est important que votre lymphe circule bien, surtout en période detox !

Malheureusement, contrairement au système sanguin (avec le coeur), le système lymphatique n’a pas de pompe naturelle. C’est pourquoi il est courant pour la lymphe de stagner. Il faut alors l’aider.

Un des moyens « low cost » de faire circuler la lymphe est le brossage à sec.

Vous trouverez ici mon tuto pour procéder à ce brossage. C’est une pratique très recommandée en période « detox », et particulièrement bénéfique en cas de cellulite !

Pour le schéma du brossage lymphatique à sec, c’est ici.

3. Et si vous vous reposiez ?

C’est pendant le sommeil que l’on se répare, et que l’on détox. Alors ne négligez pas l’importance du sommeil. Veillez  à vous coucher tôt et à dormir au moins 7 heures pour des résultats optimaux de votre cure, c’est capital.

A propos Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure. Elle est l'auteur de la méthode gratuite "Vers une Peau sans Acné en 7 étapes" et de la méthode avancée "Méthode Peau-Zéro-Défaut", pour les peaux à problèmes. Diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle partage au fil des articles sa philosophie et ses astuces pour une peau magnifique. Vous trouverez également dans son e-boutique, beaute-pure-boutique.com, une sélection de ses produits de beauté préférés, adaptés aux peaux à problèmes, et des compléments alimentaires brevetés.

20 Responses to Comment faire une cure detox (ou perdre du poids) sans risque d’acné…

  1. Juliette 10 Juin, 2018 à 7:51 #

    Bonjour Emmanuelle,

    J’ai suivi votre méthode avancée en 2015 et cela a été un grand changement pour moi et contribue encore aujourd’hui, à mon équilibre de vie. Votre méthode rassemble à elle seule, tous les renseignements que je recherchais. C’est un condensé d’informations, conseils documentés, rigoureux, clairement présentés, avec délicatesse et humour. Pour moi, votre méthode ne traite pas uniquement de l’acnés mais guide vers une hygiène de vie et plus de sérénité.

    Il m’a fallu une année pour trouver une constance dans la mise en pratique de tous vos conseils. J’en les ai presque tous adopté (huile de Jojoba, rhassoul, brossage du corps, course à pied modérée, obscurité dans la chambre, salade fermentée…) et pour d’autre je me suis inspirée de vos conseils pour les adapter à ma vie quotidienne et ils m’ont ouvert d’autres portes telles que la méditation.
    J’ai toujours plaisir à suivre votre site et vos vidéos Youtube. Il y a quelque chose de familier quand je reçois votre news lettre, je me dis « Ooooh chouette, qu’est-ce qu’Emmanuelle va me faire découvrir aujourd’hui ?! » Et je ne manque pas une occasion de parler de vous, d’expliquer comment mon hygiène de vie s’est construite sur les bases de vos conseils.
    Pour tout cela, je vous en remercie grandement !

    Aujourd’hui, je n’ai plus d’acnés et je prends soin de ma peau en douceur. Je me penche donc sur la question des cicatrices. J’ai des cicatrices rouges et brunes et d’autres plus marquées et creuses.

    Voici mes questions :
    Je suis en train de faire une cure d’ampoules à base de radis noir et d’artichaut. Dans mes notes de votre méthode avancée, j’avais noté qu’à la suite de cette cure pour désintoxiquer le foie, il était conseillé de prendre du chardon marie (qui lui régénère le foie). Me confirmez-vous que cela est judicieux ?

    Et ensuite, je suis un peu perdue avec : le MSN, le L-glutamine et les probiotiques. J’imagine que je ne peux pas tout prendre en même temps ? Il y a-t-il un ordre à suivre dans la prise ? Combien de temps les prendre ?

    Je souhaiterais vous passer une commande mais j’aimerais être certaine de bien comprendre
    Ces questions étant précises et certainement à moduler en fonction des personnes, je me demander si vous faisiez des consultations individuelles par Skype ? Et si oui, cela m’intéresse.

    Encore une fois, un grand merci pour tout !
    Belle journée à vous,
    Juliette.

    • Emanuelle Haudegond 10 Juin, 2018 à 10:48 #

      Bonjour Juliette,

      Quel bonheur pour moi toujours d’entendre des nouvelles des anciens participants de la méthode avancée ! Je ne peux que vous féliciter : votre détermination et votre patience ont fait la différence !
      Pour les cicatrices, c’est une question essentiellement d’exfoliation, de nutrition (interne/externe) et de compléments. ce n’est pas une très bonne période pour commencer à exfolier (il ne faut pas de soleil) mais vous pouvez déjà travailler en effet avec les compléments. Le mieux est de terminer le radis noir/artichaut avant de commencer le Chardon-marie, c’est une très bonne idée. En parallèle, je vous suggère d’utiliser Puis (2 mois plus tard) je vous encourage à faire une cure de MSM et de probiotiques en même temps. Cela nous mènera doucement en automne, et là recontactez-moi, d’accord ? S’il y a encore besoin de travail (vous m’enverrez les photos, d’accord ?), je vous guiderai pour faire l’exfoliation nécessaire. Un excellent été à vous, Juliette !

  2. Sandra 17 Avr, 2018 à 4:47 #

    Bonjour, en pleine cure détox, j’ai ajouté à ma routine le brossage à sec et je me dis que j’ai bien fait ! Seulement depuis que j’ai commencé le brossage à sec (corps et visage) j’ai des boutons d’acné sur les joues, le nez, le menton et sur les épaules, pensez vous que le brossage à sec puisse provoquer les boutons ? Je me questionne car mon acné se cantonne d’habitude au menton et aux joues… Merci d’avance pour votre aide!

  3. LAGOUTE 31 Mar, 2018 à 5:36 #

    Bonjour Emanuelle, merci infiniment pour votre site qui a tout simplement révolutionné ma vie! Je souhaiterais vous demander comment répartir les cures suivantes dans l’année : magnésium transcutané, zinc, probiotiques et MSM. Durant plutôt quelles saisons ? Merci encore pour vos conseils.

    • Emanuelle Haudegond 06 Avr, 2018 à 11:06 #

      Bonjour Lagoute, il n’y a pas vraiment de saison à privilégier, et cela dépend surtout de ce que l’on veut obtenir. Ce que je recommande surtout, c’est de ne pas tout faire en même temps au début, et plutôt d’alterner. En raccourci grossier, le magnésium c’est plutôt pour le stress/pb hormonal, les probiotiques, pour l’immunité, après des antibiotiques, en cas de souci digestif, le zinc pour l’acné/végétariens, le MSM l’acné, l’acné rosacée, les cicatrices, soutien du foie… Il vaut mieux commencer par celui qui vous semble le plus vous concerner, bien sûr. Puis passer au deuxième sur la liste. Aussi, après deux ou trois cures différentes, on peut généralement utiliser deux de ces compléments en même temps (on a déjà bien détoxé, et les risques de crises de détox sont bien moindres…). Bon, j’espère ne pas avoir trop semé la confusion (j’ai l’impression de ne pas être claire). Revenez vers moi si vous avez des questions, d’accord ?

  4. Gauthier 27 Mar, 2018 à 11:14 #

    J’aime beaucoup votre site et je suis cliente sur votre site j’achète régulièrement vos produits et je vais acquérir le miel de manuka pour ma peau acnéique.

    En plus d’avoir des boutons, j’ai la peau granuleuse et donc une peau qui n’est pas du tout lisse avec des grosses rougeurs. Après lecture sur différents sites beaucoup de personnes disent que cela proviendrait d’un manque d’hydratation … Qu’en pensez vous ? Auriez vous une méthode pour avoir une peau de bébé toute lisse ? Ou un produit miracle ?

    Je vous remercie Emmanuelle

    • Emanuelle Haudegond 28 Mar, 2018 à 8:33 #

      Bonjour,

      Oui, le miel de manuka vous aidera pour les boutons, c’est très bien. Non, je ne pense pas que la peau granuleuse avec rougeurs soit un signe de déshydratation. Elle peut signaler différentes choses :

      – cela peut être un signe d’acné rosacée, une condition différente de l’acné vulgaire, et dont je parlais ici. C’est toujours bien de vérifier avec un dermatologue.
      – une acné vulgaire mais rétentionnelle : c’est à dire qu’une partie des boutons ne parvient pas à la surface. Cela qui signale souvent un manque d’exfoliation. Il faut donc exfolier, c’est à dire enlever les cellules mortes. Un bon produit pour une peau qui a des rougeurs pour exfolier est l’Exfoliant poudre DENOVO à l’acide salicylique (c’est un extrait du bouleau qui est à la fois anti-inflammatoire et exfoliant).
      Par ailleurs ce type de souci révèle souvent un manque de vitamine E : les noisettes, sardines, amandes, huile d’olive, avocat, abricots sec et le germe de blé sont de bonnes sources.
      En espérant avoir aidé !

      • Aurélie Gauthier 28 Mar, 2018 à 5:06 #

        Merci beaucoup Emmanuelle,
        Hâte de recevoir le miel et je vais commencer une cure en vitamines E et je testerai le mois prochain l’exfoliant !

  5. Leila 25 Mar, 2018 à 8:28 #

    Bonjour,
    J’ai le fond de teint gressa. Est-ce que je peux mettre la crème solaire sous le fond de teint ? ou le mélanger ?
    Et est-ce qu’avec ce fond de teint qui est aussi un soin, on peut se passer de crème ou d’huile avant ?
    Et est-ce qu’une cure au charbon actif est bien ?

    Bonne semaine,
    Leila

    • Emanuelle Haudegond 26 Mar, 2018 à 12:41 #

      Bonjour Leila, j’utilise soit le fond de teint – soin Gressa sur peau bien hydratée, soit la crème teintée (quand il y a beaucoup de soleil). Je n’ai pas encore utilisé les deux ensemble. Le charbon est utile en cas de problèmes intestinaux ou d’exposition à des produits toxiques. En revanche, il n’agit pas sur le foie, donc ce n’est pas mon type de cure préférée…

      • Leila 27 Mar, 2018 à 9:19 #

        Merci pour votre réponse.
        Donc la crème teintée de algamaris est aussi un soin ? Ma peau marque facilement, est-ce qu’il est préférable de prendre de la 50 ? Est-ce qu’il faut en remettre dans la journée ou normalement une fois le matin on est protégée ?
        Et que pensez-vous de la cure interne avec l’huile essentielle de carotte ? et si oui, comment l’utilisez-vous ?
        Bien à vous

        • Emanuelle Haudegond 27 Mar, 2018 à 10:35 #

          Bonjour Leila,
          La crème teintée alga maris contient des anti-oxydants, mais je ne considère pas qu’elle soit un soin à part entière. Son but premier est de protéger du soleil et de donner bonne mine, ce qu’elle fait très bien.

        • Elle tient normalement bien, mais en cas de chaleur, il est souvent toujours sage de réappliquer au moins une fois pendant la journée.
        • Ou, si on veut être sûre d’être très bien protégée, on peut cumuler crème teinté 30 et poudre minéral Lily Lolo IPS15. Les protections minérales (contrairement aux filtres solaires classiques) se cumulent. De plus, la poudre LL permet d’augmenter la tenue de la protection.
        • En cure interne, je n’utilise pas d’huile essentielle de carotte. Pour préparer la peau, j’utilise de l’Urucum. Et au plus fort de l’été, pendant l’exposition, j’utilise de l’astaxanthine.
          Si j’utilise la crème teinté pendant la journée, je prends soin d’utiliser pendant la nuit l’Elixir de nuit de Gressa : ce sera ainsi que je traiterais ma peau

  • christel 25 Mar, 2018 à 2:40 #

    Bonjour,
    Merci pour tous vos conseils.
    Je ne suis pas certaine mais j’ai l’impression de traverser une crise de guérison. Il y a un bon gros mois (voir plus) j’ai commandé du magnésium trans-cutané, que j’ applique 3 ou 4 fois par semaine (ça ne me pique quasiment plus), des compléments alimentaires de chardon marie (j’en prends qu’un ou deux maximum par jour le plus souvent c’est un seul) et la tisane détox du foie (j’en bois 70cl 2 ou 3 fois dans la semaine). Je me nettoie a l’huile de jojoba, avec le jus de citron et l’éponge de konjac; et je bourgeonne de plus belle, je pense que c’est lié à ma cure. Au mois de mai j’ai un événement très important pour moi, je dois aussi tourner plusieurs vidéos et j’aimerai vraiment ne plus être en pleine crise. Que me conseillez vous? Continuer comme je fais? Arrêter?
    J’aimerai aussi en savoir plus sur vos programmes payants, je me suis inscrite sur la liste d’attente.
    Merci beaucoup Christel

    • Emanuelle Haudegond 26 Mar, 2018 à 12:37 #

      Bonjour Christel,

      Chacun des ces compléments est légèrement dépuratif, les doses sont très légères, mais il est possible que la combinaison des trois soit trop exigeante pour votre organisme. Vous pouvez faire plusieurs choses :
      – enlever un de ces compléments : le plus actif des trois étant le chardon-marie, c’est celui le plus susceptible d’être responsable de la « crise ». C’est donc celui que j’enlèverais pour l’instant (quitte à le reprendre en solo plus tard)
      – effectuer une hydrothérapie du colon qui permet en cas de crise de guérison aiguë de « guérir » plus rapidement
      Du coté de la routine de soin, la fréquence du peeling citron peut être aussi inadaptée : au besoin, faites-le moins souvent. Enfin, l’huile de jojoba est généralement très bien tolérée, mais peut-être n’est-elle pas pour vous. Donc si les trois premières mesures n’ont pas d’effet, un test « sans » est à essayer.
      Voilà Christel ! Ne vous en faites pas, tout devrait rentrer en ordre pour les vidéos !

  • Jessie 25 Mar, 2018 à 9:05 #

    Bonjour,
    Je vous ai déjà laissé deux messages qui sont restés sans réponse à propos de mon acné hormonale dû à mes ovaires polymicrokystiques. J’ai beau chercher mes questions restent sans réponse et du coup sans solution. Peut être que vous pourriez m’aider. J’ai de l’acné dans le cou qui est très douloureux. J’ai beau utiliser vos conseils, je suis bien les étapes depuis maintenant 1 an. Y a des mois où ça va et d’autres où c’est horrible. Je n’avais pas celà avant. Je sais que le cou représente les ovaires mais y a t il une solution ? En vous remerciant du temps que vous avez pris pour me lire et en espérant que vous ayez une solution. Il est difficile de trouver un dermatologue qui prend le corps en entier. J’habite à Lille dans le nord de la France je cherche encore. ça va faire 3 ans , depuis l’arrêt de la pilule pour concevoir un enfant avec mon mari, que ma peau oscille entre des moments biens et d’autres au moment de l’ovulation et des règles où c’est la cata. Ça s’est atténué un peu avec vos conseils mais je garde ces 2 piques inflammatoires dont je n’arrive pas à me défaire. Les traitements hormonaux de PMA n’aident pas non plus. J’aimerais trouver un dermatologue avec vos compétences. Je suis allée voir une naturopathe mais ce n’est pas une dermatologue. Les dermatologues m’ont toujours donné des crèmes même si j’insistaid sur le fait qu’il devait avoir une cause interne et je ne pouvais pas prendre des antibiotiques toute ma vie. Mais comme je désire un enfant, je n’ai le droit qu’à des crèmes… EN espérant votre réponse. Bien cordialement.

    • Emanuelle Haudegond 26 Mar, 2018 à 10:42 #

      Bonjour Jessie, les problèmes dûs à des ovaires polymicrokystiques sont complexes, et ne peuvent être solutionnés en quelques phrases. Comme vous avez pu le constater, ils ont souvent pour conséquence de l’acné et parfois engendrent des difficultés à concevoir. Ces problématiques sont reliées, c’est pourquoi soigner votre peau uniquement « de l’extérieur », par des crèmes, ne peut pas être à mon avis efficace. Généralement, la première chose à faire est de se demander d’où vient le souci. Est-ce que, classiquement, vous avez des soucis de glycémie ? Ou est-ce que d’autres facteurs peuvent rentrer en jeu ? Je parlais de ceci ici : Une fois le souci identifié, il faut bien sûr agir dessus. Exemple : si vous êtes insulino-résistante, apprendre à manger pour garder une glycémie constante (ce qui s’apprend et que 99% des personnes ne savent pas faire, parce que personne ne nous l’apprend). Cela permet d’améliorer la peau PARCE QUE le problème hormonal est amélioré, ce qui vraiment ce que vous voulez obtenir.
      Pour les pics inflammatoires, on peut « limiter les dégâts » en exfoliant avec de l’acide salicylique quelques jours avant les périodes dangereuses. J’en parlais ici en détail, sur comment synchroniser la peau et les hormones. Le Duo Epure Denovo (poudre + sérum à l’acide salicylique) est utile dans ce cas.
      Je vous engage à lire ces articles, à réfléchir à votre situation en fonction des pistes évoquées, et à revenir vers moi si vous avez besoin (en me pardonnant si je mets du temps à répondre, d’accord ? Les messages sont très nombreux).

    • Lison 26 Mar, 2018 à 12:07 #

      Bonjour Jessie, je ne suis pas une professionnelle ni aussi expérimentée qu’Emmanuelle mais j’ai suivi sa méthode il y a 3 ans maintenant car j’avais également des ovaires poly kystiques et de l’acné inflammatoire dans le cou (c’est pour cela que votre message m’a fait tilt et que je veux vous donner mon expérience on ne sait jamais ;)) des clous énormes partout dans le cou et sur le menton qui me faisaient extrêmement mal… et je n’avais plus mes règles non plus. Ce qui m’a sauvé je pense, c’est l’arrêt total du gluten, des produits laitiers et du sucre. Beaucoup de fruits et légumes bio. Puis en routine de soin : nettoyage à l’huile de jojoba, suivi d’un masque au rhassoul tous les soirs, puis peeling citron tous les 2 jours (sauf l’été). Mes règles sont revenues au bout de 9 mois, et au bout de 11 mois j’étais enceinte 🙂 Alors oui c’est contraignant, mais ça en vaut vraiment la peine car aujourd’hui mes ovaires sont redevenus normaux et je remange du sucre et un peu de gluten sans aucune conséquence sur ma peau (je croise les doigts). Voilà j’espère vous avoir aidé. Bon courage

      • Emanuelle Haudegond 26 Mar, 2018 à 12:22 #

        Merci Lison du témoignage, et très heureuse d’avoir de vos nouvelles après tout ce temps ! Grosses bises au bébé…

        • Lison 22 Avr, 2018 à 6:11 #

          Merci Emmanuelle 🙂 Et le bébé beauté pure a eu un petit frère dans la foulée 😀 Comme quoi votre méthode m’a vraiment bien débloquée ^^ Bonne continuation merci

          • Emanuelle Haudegond 23 Avr, 2018 à 8:52 #

            Super ! Je suis vraiment enchantée pour vous Lison, plein de bonnes choses à toute la famille (vous voilà très occupée désormais, j’imagine, avec deux jeunes enfants !!!!)

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.