Un ventre gonflé et de l’acné ? Peut-être de bonnes nouvelles !

acne digestive.001Je parle souvent du lien presque inévitable entre une mauvaise digestion et l’acné… mais il y a de bonnes nouvelles pour ceux qui souffrent du syndrome du côlon irritable (également appelé troubles fonctionnels intestinaux, syndrome de l’intestin irritable ou colopathie fonctionnelle) !

Une nouvelle étude parue dans le Gastro Journal met clairement en avant les effets positifs du programme FODMAPs sur le côlon irritable. Lors d’essais cliniques d’envergure, effectués auprès de l’Université du Michigan, ce programme a atténué les symptômes de plus de la moitié des personnes souffrant de cette maladie (61%). C’est la première fois qu’on a sur l’alimentation sans FODMAPs une étude à telle échelle, et elle confirme ce que m’ont souvent rapporté mes clients.

Alors si vous souffrez de ce trouble digestif, et que cela vous conduit à des troubles cutanés, vous devriez certainement vous pencher sur ce que veut dire cet acronyme bizarre…

Justement, les FODMAPs, c’est quoi ?

Les FODMAPs sont une famille de glucides qui a la particularité de fermenter. Ils peuvent ainsi provoquer des troubles digestifs et faire gonfler le ventre. Cela se passe en bas du tube digestif, dans le côlon.

FODMAPs veut dire :

  • Fermentable (fermentescibles, qui fermente facilement dans le colon)
  • Oligosaccharide (le fructane, dans par exemple le blé, oignons, choux, artichaut ; le galactane dans par exemple légumineuses; les fructo-oligosaccharides de l’inuline, comme par exemple dans la chicorée, les topinambours ou le pissenlit)
  • Di-saccharides, comme le lactose, contenu par exemple dans le lait, les fromages, les yaourts…
  • Monosaccharides, comme le fructose, contenu dans les pommes, les abricots, etc….
  • And (et…)
  • Polyols, contenus dans certains édulcorants, comme le sorbitol, dans certains fruits, comme les dattes et les pruneaux, ou dans certains légumes, comme les petits pois et le maïs.

Les aliments riches en FODMAPs ne sont pas facilement digérés ni absorbés.  Par ailleurs, ils sont osmotiques : cela veut dire qu’ils attirent l’eau. Cette combinaison : « État non digéré » + « Eau » font qu’ils peuvent fermenter facilement quand ils sont consommés en excès. Peuvent s’ensuivre des flatulences, des crampes, des diarrhées, de la constipation, une alternance des deux, d’éventuelles douleurs, un ventre gonflé…

Dans le détail, quels aliments sont concernés ?

Cela risque de vous étonner… mais il existe beaucoup d’aliments qui sont considérés comme « très sains » mais qui sont très « FODMAPs ».

C’est le cas par exemple de beaucoup de fruits et de certains légumes. En bref, vous pouvez avoir une alimentation « équilibrée » depuis des années mais riche en FODMAPs.

C’est la raison pour laquelle je parle beaucoup des FODMAPs dans la Méthode avancée (programme pour les peaux « à problèmes » particulièrement rebelles) car ils peuvent être à l’origine de troubles digestifs, voir cutanés, alors qu’on croit faire « tout bien »…

A titre d’information, les FODMAPs en pratique, cela ressemble à cela :

fdl-14-2

Un parcours FODMAPs typique…

Le programme consiste le plus souvent à éviter les aliments riches en FODMAPs, dans un premier temps pendant deux mois. Cela vous donne de bonnes chances (61 % de succès !) de retrouver un confort digestif inimaginable, perdu depuis longtemps.

Mais c’est un régime contraignant, qui peut mener à des carences s’il est effectué sur le long terme. Après huit semaines d’exclusion totale, les FODMAPs sont donc réintroduits dans le régime alimentaire, mais petit à petit, famille après famille. Cela permet d’identifier les familles (la O, D, M, P…) à laquelle une personne est sensible : lorsque la famille est réintroduite, les symptômes digestifs reviennent… ou pas. Par la suite, la personne n’aura donc à éviter que la ou les famille(s) de FODMAPs problématique(s) pour elle.

Ça marche pour tout le monde ?

Le programme FODMAPs constitue une belle avancée, mais ce n’est pas non plus un miracle. Il existe des personnes qui n’auront pas de bons résultats avec le régime FODMAPs. Il peut exister à cela de multiples raisons : une intolérance à une protéine comme le gluten, le soja ou la caséine, un additif alimentaire, une intolérance à l’histamine, une flore intestinale déséquilibrée, ou une autre condition médicale.

Je peux me lancer tout seul ?

Non, ce n’est pas recommandé. D’abord, parce que le premier geste, c’est avant tout d’être sûr de souffrir du syndrome de l’intestin irritable et donc d’obtenir le diagnostic d’un médecin gastro-entérologue. Ensuite, le programme peut être plus compliqué qu’il n’y paraît : quand on réintroduit dans l’alimentation une catégorie de FODMAPs, il faut choisir des aliments qui n’appartiennent réellement qu’à UNE seule catégorie . Or la plupart des aliments sont des combinaisons de FODMAPs… C’est pourquoi, après diagnostic, il vaut mieux être accompagné d’un diététicien nutritionniste spécialisé, comme par exemple Julie Delorme, dont le blog est très riche en recettes FODMAPs.  Ainsi, vous êtes guidé dans votre démarche avec un plan cohérent, et vous ne faites pas n’importe quoi, tout seul dans votre coin.

Un bel avenir…

Nul doute qu’avec cette étude d’une ampleur sans précédent, le programme FODMAPs (né en Australie) va commencer à faire davantage parler de lui en France. Votre médecin devrait donc être en mesure de vous aider avec les FODMAPs ou de vous envoyer vers un diététicien nutritionniste compétent.

En attendant, il commence à y avoir d’excellents livres sur le sujet, je vous donne ici quelques références :

Plus_jamais_mal_au_ventre_c1_large

BOOK FODMAP 2

Le programme original, écrit par le Dr. Sue Shepherd et le Dr. Peter Gibson, comporte des recettes délicieuses. Je m’en sers au quotidien, et je n’ai pas le syndrome de l’intestin irritable.

Bonne chance à vous si vous tentez le programme FODMAPs!

Et si vous le connaissez déjà, n’hésitez pas partager votre expérience dans les commentaires…

A propos Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure. Elle est l'auteur de la méthode gratuite "Vers une Peau sans Acné en 7 étapes" et de la méthode avancée "Méthode Peau-Zéro-Défaut", pour les peaux à problèmes. Diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle partage au fil des articles sa philosophie et ses astuces pour une peau magnifique. Vous trouverez également dans sa boutique naturelle une sélection de ses produits préférés.

18 Responses to Un ventre gonflé et de l’acné ? Peut-être de bonnes nouvelles !

  1. Tatiana 01 Sep, 2016 à 11:00 #

    Bonjour à tous!
    Je suis votre méthode anti-acné depuis peu. D’ailleurs bravo et merci pour votre méthode et votre site qui sont très utiles!
    J’ai pour ma part une acné rebelle au niveau du menton seulement depuis quelques années (5ans). Je me suis reconnue dans cette rubrique à propos du colon irritable. Je vais bien sûr me diriger vers cette piste pour tenter de résoudre mes problèmes digestifs mais pensez-vous qu’une acné du bas du visage (sous les extrémités de la bouche pour être exacte) soit liée aux problèmes intestinaux? Ou bien les personnes souffrant d’acné dûe aux problèmes intestinaux en ont-elles en général sur tout le visage? Merci d’avance

    • Emanuelle Haudegond 02 Sep, 2016 à 7:01 #

      Tatiana,

      Selon la médecine chinoise, l’endroit que vous évoquez (extrémités de la bouche) relie à la zone côlon/poumon. Je vous laisse relire l’article : http://beaute-pure.com/pourquoi-jai-toujours-des-boutons-au-menton/ Cela évoque souvent un problème d’élimination par la peau. Et oui, en effet, des soucis digestifs peuvent tout à fait mener vers cela…

      • Tatiana 05 Sep, 2016 à 8:47 #

        Bonjour Emmanuelle,
        Merci pour votre réponse. Je vais essayer de résoudre tout cela au plus vite.

  2. liliblue 29 Juin, 2016 à 6:48 #

    bonjour
    je ne savais ou poster cette question je voulais savoir quels conseils donnez vous aux enfants (10 ans)qui présentent quelques petits boutons ou microkystes sur le nez ou les joues ? merci pour votre réponse

  3. antoine 27 Juin, 2016 à 5:02 #

    Bonjour a tous,

    Encore une fois merci pour la transmission de ces informations.
    Cependant une question demeure :la pré-fermentation dans des bocaux des aliments riche en FODMAP( je pense notamment aux legumes: choux,bettrave etc et oleagineux ) permet elle de rendre ces aliments plus digeste?
    Merci beaucoup

    • agathe 31 Juil, 2016 à 10:00 #

      je ne suis pas specialiste de cette methode , mais pour en avoir essayer de nombreuses (crudivorisme, hypoallergenique, feinstein, feingold, separation protéine / sucres lents, etc), j’abonderais dans votre sens.
      Les lactofermentations ne rendent pas juste les aliments plus digestes, elles les enrichissent aussi (et pas juste en probiotiques).
      Je pense par contre aussi que pour quelqu’un de vraiment sensible a tout interêt à passer par une phase de repos, sans irritants du tout (les version feinstein et feingold sont plus limitante encore), pour appaiser d’abord (ouf !), et essayer doucement après de mesurer ce qui lui convient.

      Enfin, ça n’est qu’une observation familiale, mais beaucoup d’aliments fermentescibles cru mangés régulièrement, ne nous posent plus du tout de problème de gaz du tout après une longue phase crudivore. Peut être aussi que nos intestins sont mieux adapté ? (ça n’est pas une invitation à faire n’importe quoi, juste un constat unanime qui nous a d’ailleurs assez surpris, et que nous ne serions en aucun cas expliquer)

  4. sarah 24 Juin, 2016 à 9:10 #

    Bonjour,

    Je suis avec grand plaisir toutes les publications que vous faites. j’ai fais votre methode et ca a enormement amélioré ma peau. Cependant, j’ai encore des soucis de mycrokystes uniquement sur le menton 1 ou 2 jours avant mes regles. (et également des boutons dans le dos et les épaules).
    Ma question est surtout, quand un kyste apparait, que pouvons nous mettre dessus pour le faire partir plus rapidement? On lit tellement de choses différentes sur le net que je ne sais plus quoi tester.
    merci mille fois d’avance pour votre réponse

    • Elsa Kreiss 26 Juin, 2016 à 12:16 #

      Bonjour Sarah et bravo pour ces résultats !

      Parmi les soins locaux utiles :
      l’extrait de crajiru ou une he puissante comme celle de manuka (à diluer),
      – le miel de manuka appliqué en local et laissé longuement,
      – à la maison, des cataplasmes d’argile verte, sous compresse, juste sur les boutons.

  5. Laurent Maeva 21 Juin, 2016 à 6:51 #

    Boujours!

    J’ai laisser le même commentaire sur un autre site (à quelque détalle près) en esperant reçevoir une réponse.

    J’ai 14 ans et cela fait deux ans que j’ai de l’acnée au front. Avant, j’en avait tout aussi au front mais énormément sur les tempe (ils étaient rouge) et un peu sur les joues. A ce jour je n’ent ait plus sur les joue et les tempes. Je mange très sainement et suis au naturel. Utilise des produits bio et fait quelque cures détox.

    Mon problème est que je n’arrive pas à identifier mon acnée et n’arrive pas à améliorer mon acnée malgrés tout ce que je fait et tout ce que vous avez pu faire pour moi (j’ai suivie le programme 7 étapes pour…).

    De face, ont ne voit pas de boutons blanc, noir, ni rouge. Ont ne voit rien. De côté ont voit énormément de boutons (toujours pas de boutons blanc ni noir ni rouge) je dirais même des sortes de boules de voulant pas sortir. Information : ils ne me font absolument pas mal.

    Je ne c’est plus quoi faire. Aider moi..

    • Elsa Kreiss 21 Juin, 2016 à 10:04 #

      Bonjour Maeva,

      Il est déjà très positif que vous soyez parvenue à vous débarrasser de l’acné des temps : bravo ! Ces « boules » sont-elles plutôt petites et proches de la surface de la peau ou bien grosses et bien enfoncées sous la peau ?

  6. Alison 07 Juin, 2016 à 7:22 #

    Bonjour Emmanuelle, avez-vous une idée de la date de la prochaine session de la méthode avancée?

    Merci !

    Alison

    • Elsa Kreiss 07 Juin, 2016 à 8:28 #

      Bonjour Alison,

      Je me permets de répondre : rien n’est fixé pour le moment, mais nous vous tiendrons bien sûr informés !

  7. Mireille 06 Juin, 2016 à 2:54 #

    Bonjour Emanuelle,
    j’hésite entre les 2 livres, lequel me conseillez-vous ?
    Votre article est très intéressant et j’ai bien envie d’essayer ce programme car je suis souvent ballonnée.
    J’aimerai bien vos conseils sur un programme « minceur » pour perdre 3 kgs (que manger le matin, le midi, le soir,…). On reçoit beaucoup d’informations sur les jus de légumes, qu’en pensez-vous ? J’ai 49 ans.
    Merci d’avance.
    Bien cordialement.

    • Emanuelle Haudegond 09 Juin, 2016 à 12:02 #

      Bonjour Mireille, le livre de la méthode originale (celui que je tiens dans la photo) est vraiment très bien. Les jus de légumes peuvent être un souci, si les légumes choisis sont riches en FODMAPs.

  8. Landais Michele 05 Juin, 2016 à 2:59 #

    Je confirme que les FODMAPS causent beaucoup de problèmes d acné, problèmes digestifs, même problèmes de dos puisque digestion mauvaise. Et constipation etc… ou l’inverse…. et en plus on a du mal à maigrir….. A cause de ces aliments on a tendance à gonfler partout.

    Depuis que je ne mange plus de FODMAPS je n’ai plus aucun problèmes. Je précise que j’ai été faire des tests medicaux chez le gastroenterologue Dr Donatini qui ont révélé mon intolérance aux FODMAPS

    Belles vies à tous

    Michele L.

    • Emanuelle Haudegond 05 Juin, 2016 à 7:33 #

      Merci Michelle de votre partage !

    • Laure 25 Juin, 2016 à 6:54 #

      Bonjour
      Merci de l article, en quoi consistent les tests de l intestin svp, est ce douloureux, long ou contraignant ?
      Merci beaucoup

      • Elsa Kreiss 26 Juin, 2016 à 12:26 #

        Bonjour Laure,

        C’est plutôt une question à poser au médecin. Je vous renvoie cependant au site de l’APSSII, sur le colon irritable, pour plus d’informations.

Laisser un commentaire