Les 4 types d’acné

Il existe de nombreux systèmes pour classifier l’acné.

Le système le plus courant utilisé par les dermatologues classifie l’acné en fonction de sa sévérité.Note : si vous n’êtes pas sûr(e) de reconnaître quelles sont vos lésions d’acné, référez-vous aux photos et descriptions de l’article suivant : « Au fait, l’acné, c’est quoi ? ».

En voici les grandes lignes :

 

Acné – Type 1

On l’associe à moins de 10 lésions d’acné (une lésion est un terme générique, synonyme de blessure. Ici, il fait référence à un pore bouché) habituellement sur le visage.

Ces lésions sont appelées «comédons » par les médecins. Un comédon peut être soit un point noir ou un point blanc. Un point blanc est un pore bouché qui est fermé à la surface. Un point noir est ouvert (et oxydé, d’où la couleur noire).

Le type 1 est aussi associé à une occasionnelle « papule » (tache rouge surélevée) ou une « pustule» (une papule qui contient du pus. Le pus est tout simplement les cellules blanches du sang qui attaquent le pore bouché et l’infection. C’est généralement les papules qu’on se plait à vouloir « faire sauter ».)

Pour voir à quoi ressemblent des comédons, des papules et pustules, consulter également l’article « Au fait, l’acné, c’est quoi ? ».

Avec le type 1, il y a généralement peu ou pas d’inflammation et pas de cicatrices.

Acné – Type 2

On l’associe à 10 à 25 lésions sur le visage et sur le tronc. Les points noirs et blancs sont plus nombreux. On constate un peu d’inflammation et quelques cicatrices.

Acné – Type 3

Associé par de nombreux comédons, papules, pustules répartis sur le visage, dos, poitrine et épaules. Un kyste occasionnel ( un kyste est une poche close ayant une membrane distincte se développant anormalement dans une partie du corps. Typiquement, un kyste cutané est un bouton sous la peau sans tête apparente.) ou un nodule (un nodule est un gros bouton rouge et douloureux (+ de 5 mm de diamètre) peuvent apparaître. Plus de cicatrices.

Acné – Type 4

On l’associe à de nombreux kystes et nodules sur le visage et la partie supérieure du corps et à de nombreuses cicatrices.

Que faut-il retenir de tout cela ?

Ce système de classification est avant tout utile pour vous permettre de réfléchir sur la « sévérité » de votre acné. Comme beaucoup de systèmes, il dépend de l’observation du médecin.

Selon moi, la notion la plus importante est: « Est-ce que j’ai beaucoup de kystes et/ou de nodules ? ». Si la réponse est « oui », il est raisonnable de penser que votre risque d’avoir des cicatrices est plus grand. Il est donc de mon devoir de vous recommander de consulter un dermatologue.

Est-ce que cela veut dire qu’un traitement « naturel » de votre acné, une approche « globale » est inutile ?

Pas du tout !

Les méthodes naturelles sont essentielles parce que souvent elles aident à guérir plus vite, elles réduisent les érythèmes et l’inflammation des boutons et elles peuvent prévenir les rechutes.

Les médicaments se contentent souvent de traiter l’acné en surface. Les méthodes naturelles sont importantes parce qu’elles s’attaquent à la racine du problème.

Souvent, les soins médicaux et les soins naturels agissent très bien ensemble. Si votre acné est très sévère, qu’elle vous déprime réellement, une visite chez le dermatologue est une bonne idée. Mais ne pensez en aucun cas que c’est la seule solution qui s’offre à vous. La majorité des formes d’acné peut être traitée naturellement en complément. Une bonne gestion du stress, une approche nutritionnelle de l’acné construisent une fondation solide et travaillant pour vous sur le long terme.

La conclusion ? Inscrivez-vous à notre formation gratuite sur l’acné. Vous y apprendrez notamment :

  • la nutrition de l’acné
  • comment choisir ses produits
  • le rôle du stress
  • mes hormones, mon acné et moi

A bientôt donc,

Coach en Soin de la Peau, diplômée de l’État de Californie

 

  • L'Angealatetedelion67 dit :

    Bonjour,

    d’abord je tiens à vous dire, que votre site est génial et en pleins d’informations précieuses (d’ailleurs je m’y perd un peu:) . J’ai depuis l’âge de 12 ans de l’acné,au début je n’en avait que sur le front, puis j’en ai commencé en avoir sur les joues mais à partir de ce moment j’ai percés mes boutons…. Aujourd’hui j’ai 18 ans je n’ai plus du tout d’acné sur le front ( part quelques uns qui sorte de temps en temps, mais qui ne ce voyant presque pas); en revanche je me retrouve aujourd’hui avec des pleins de petites tâches rouges sur les 2 joues et sur les côtés des joues, et j’ai comme des cicatrices sur ces tâches. J’ai également des points noirs entre le nez et les joues et j’ai aussi un peu de boutons sur le menton. Je voudrais savoir quel type d’acné j’ai, (puisque je n’ai plus de boutons mais pleins de petits tâches rouges sur les joues) ? Quels produits pourriez-vous me conseiller,( puisque j’ai vraiment tout essayer et aujourd’hui j’ai vraiment envisagé un peeling fort en institut voir du laser) ? Je préfère passer par vous pour éviter de gaspiller une fortune et d’utiliser des produits chimique.

    J’espère que vous pourriez m’apportez des solutions puisque aujourd’hui l’acné je me gâche le visage. 😉
    Merci infiniment pour l’aide que vous apporter à toute ces gens qui ont de l’acné.

    Bien à vous,
    L’Ange

    • Elsa Kreiss dit :

      Bonjour L’Ange,

      La bonne nouvelle, c’est que les marques rouges s’estompent généralement très bien avec le temps. Il faut de la patience, et des produits efficaces. Vous pouvez par exemple combiner :

      – une cure d’OptiMSM ;

      – des soins visage adaptés, comme une goutte d’huile de chanvre, éventuellement additionnée d’une huile essentielle anti-rougeurs comme le santal (peut aussi s’ajouter à une crème) ;

      – dès l’automne, un programme d’exfoliation maison (si vous avez besoin d’aide pour choisir ce programme, vous pouvez m’indiquer votre score à ce test)

  • >