L’incroyable secret du kéfir : comment rétablir sa flore intestinale

kéfir pour acnéVous vous êtes peut-être demandé, dans la dernière vidéo, pourquoi je mettais tant de soin à vous décrire les différents types de lait ?

Après tout, le lait est mauvais pour nous, on peut le bannir une bonne fois pour toute, non ?

Et bien… pas tout à fait.

Dans un premier temps, si votre acné est très virulente, il est certain que cela vaut la peine d’arrêter.

Pour certains, la différence est tellement dramatique qu’ils ne reviennent jamais aux produits laitiers.

Pour d’autres, c’est un peu plus dur….

Alors je voulais vous parler d’une famille de produits laitiers un peu différente.

C’est celle des produits fermentés.

C’est quoi, la lacto-fermentation ?

La lacto-fermentation est un phénomène qui transforme le sucre d’un aliment (ici le lactose) en acide lactique.

Il améliore la valeur nutritive, la saveur et la digestibilité du lait.

Les aliments lacto-fermentés contrairement à bien d’autres procédés de conservation, restent des aliments riches en enzymes qui facilitent le travail du système digestif, ce sont des aliments vivants.

Ces produits renferment des probiotiques, c’est à dire des micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent un effet positif sur la santé.

En quoi ça nous intéresse ?

Les probiotiques peuvent aider les problèmes de digestion. Ils contribuent à la bonne santé des intestins et peuvent favoriser le transit. Or, nous savons bien qu’une bonne digestion est primordiale quand on a des problèmes de peau. Si vous ne digérez pas correctement, la peau prendra le relais pour évacuer ce dont le corps ne veut pas. Et cela peut prendre la forme d’acné, mais aussi de problèmes de peau divers…

Par ailleurs, les produits lactofermentés apportent des bactéries précieuses favorisant l’équilibre physiologique de la flore intestinale.  Il est très courant quand on a souffert d’acné d’avoir été souvent sous antibiotiques. Or, les antibiotiques détruisent à la fois les bonnes et les « mauvaises » bactéries : elles ne font pas de « choix ». En conséquence, elles peuvent mener à un déséquilibre de la flore intestinale. La consommation de produits lacto-fermentés peut vous aider à remettre les choses en ordre…

Tous les produits lacto-fermentés se valent-ils ?

Non, certains sont plus puissants que d’autres. Parmi ceux-ci, le kéfir est une sorte de « Rolls-Royce » des produits fermentés. Il vient du Caucase, où il est consommé depuis l’antiquité.

On lui attribue de multiples bénéfices pour la santé, et notamment la propriété d’améliorer le système immunitaire.

Les Russes croient que la consommation régulière du kéfir est si bonne pour la santé qu’ils en proposent aux patients séjournant dans les hôpitaux, pour aider à combattre les infections et les maladies.

Tous les kéfirs se valent-ils ?

Non, un kéfir confectionné avec un lait de très haute qualité nutritive sera un meilleur kéfir. D’où ma dernière vidéo !

Si le lait employé est un lait industriel, s’il vient de grandes exploitations, il contiendra beaucoup des fameuses hormones dont je parle ici.

S’il a subi beaucoup d’altérations, comme la pasteurisation, il aura beaucoup moins de nutriments bénéfiques à l’acné (vitamine B, A et D).

En revanche, si vous utilisez un produit non-altéré, venant d’une petite exploitation, il contiendra à priori moins d’hormones (rappelons que ces hormones sont notamment augmentées quand les vaches sont systématiquement enceintes).

Il aura gardé beaucoup de ses vitamines.

Donc essayez vraiment de trouver ce fameux LAIT CRU ou « lait de ferme » dont je vous rabats les oreilles….

Il aura gardé ses vitamines et il y a de fortes chances qu’il vienne d’une exploitation plus petite, donc qu’il contienne moins d’hormones pro-acné.

Attention cependant : le lai cru n’est pas recommandé aux femmes enceintes et aux jeunes enfants pour des raisons sanitaires.

De plus, il ne conserve pas longtemps (au maximum 48 heures au frais après mise en bouteille) : il vous faut donc confectionner votre kéfir immédiatement.

Donc cela va m’aider pour mon acné ?

Cela peut… si votre acné est associé à des troubles digestifs ! Ce qui est sûr, c’est que le kéfir ne peut vous faire que du bien. Il fait partie des « super-aliments » qui vous aident d’une manière générale.

C’est cher ?

Honnêtement, je ne trouve pas : regardez, avec cette boite de ferments YALACTA, vous arrivez à faire du Kéfir pendant 3 semaines. Vous réutilisez une petite portion du kéfir pour redémarrer le processus avec un nouveau litre de lait. Plutôt sympa, non ?

Je n’aime pas le goût…

La qualité du lait de départ va jouer un grand rôle sur le résultat final. Plus il est crémeux, meilleur est le kéfir !

Par ailleurs, vous pouvez agrémenter votre kéfir, lui ajouter sirop d’agave, fruits, stevia…

J’attends d’ailleurs vos recettes préférées.

Amusez-vous bien, et bonne dégustation !

Vous trouvez cet article utile ? Parlez-en à vos amis (merci) :

Merci de partager cet article sur sur Facebook, sur Linked In, chez Google+ ou sur Twitter,
en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous.

Si vous l’avez trouvé utile, bien sûr !

Merci d’avance :

Vous aimerez aussi peut-être :

A propos Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure.com, un site dédié au bien-être féminin hormonal naturel et à la beauté de la peau. Spécialiste de la peau, diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Elle a ainsi aidé des milliers de femmes de tous âges à retrouver santé de la peau et bien-être à chaque étape de la vie. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle partage au fil des articles de beaute-pure.com sa philosophie et ses astuces pour une peau magnifique et une vie de femme au naturel. Vous trouverez également dans son e-boutique, beaute-pure-boutique.com, une sélection de ses produits de beauté préférés, adaptés aux peaux à problèmes, et des compléments alimentaires brevetés.

, , , , ,

  • Pandora dit :

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour l’ensemble de votre travail et de votre partage généreux qui m’aide beaucoup quotidiennement !
    Est-il possible d’utiliser du kefir en remplacement du lait dans certaines recettes où il sera cuit ( exemple pâte a crêpe ou dans un cake) ou cela tue les bienfaits de la fermentation ? Merci de votre reponse : )

    • Cela dépend totalement de la qualité du kéfir, donc de la qualité du lait qui a servi au départ à le fabriquer. Je n’ai aucune confiance dans les kéfirs du commerce qui peuvent à mon avis être dangereux pour l’acné. Et à la maison, cela dépend de la qualité du lait utilisé. Si vous pouvez substituer par du lait ou de la crème de coco, c’est moins risqué si acné active…

  • léonie dit :

    Bonjour, lorsqu’on consomme des yaourts végétaux comme celui-ci : https://www.abbotkinneys.com/fr/winkel/coco-start-naturel/) qui sont faits avec des ferments lactiques ((S. thermophilus, L. bulgaricus, L. acidophilus, B. lactis)), peut on parler d’apport en probiotiques (même minime) ? J’ai l’impression que les probiotiques, en ce moment, accentuent mes colites… Le kéfir de lait, ça va être difficile pour moi car rien que la vision du lait me donne des nausées…

  • Kielan dit :

    Je suis enceinte de 3 mois puis-je boire du kefir ?

  • Benedicte dit :

    Bonjour,

    Ayant une acné encore active, je n’ose pas me lancer dans le kéfir de lait et je fais du kéfir de fruits à partir de ferment Yalacla. La recette préconise 40 g de sucre pour 1 litre d’eau. Le sucre servant de substrat, je comprends qu’il est absorbé par la fermentation, c’est bien ça?est-ce qu’il est ´safe ´ de mettre du sucre de canne ? Est-ce que ça marcherait avec du Xylitol? Merci, merci!!

    • Bonjour Bénédicte, je ne suis pas sûre que cela marcherait avec du xylitol… Mais oui, la fermentation enlève la quasi totalité du sucre. En revanche il y a un peu d’alcool. Mon conseil est de varier les fermentations, et de se confectionner plusieurs légumes lacto-fermentés, que l’on incorpore par exemple dans les salades, et de faire des rotations.

  • farrah dit :

    Bonjour Emmanuelle,

    J’ai trouvé cet article parce que à vrai dire je l’ai cherché en étant sûre que vous aviez déjà traité le sujet. Etant d’origine Algerienne, j’ai bu toute mon enfance du « Laben » ce qui est je pense comme le kéfir. A l’âge adulte, en quittant le cocon familial j’ai arrêté d’en boire. Puis cet été je suis retrournée en France pour les vacances ( je vis aux USA) et je me suis remise à en boire. J’avais remarqué une petite amélioration sur mes gonflements du ventre. J’ai donc continué en rentrant aux USA en achetant du lait kéfir en bouteille à Whole foods ( 5 dollars la bouteille que je finis en 4 jours…). et effectivement je me sens mieux au niveau digestif, même si ce n’est pas encore totalement ça. Même au niveau de mon acné je ne trouve pas que ça ce soit empiré, au contraire.
    Je n’ai pas vraiment de boutons, j’ai surtout des milliards de microkystes qui parfois s’inflamment et sont principalement localisés sur les tempes et au dessus des joues.Ils sont tellement faciles à percer, ils ne demandent qu’à sortir et je suis malheureusement souvent tentée de le faire….

    Bref, je voulais être certaine que le kéfir ne soit pas mauvais pour mon acné et je me suis dit que vous aviez surement écrit un article à ce sujet et j’avais raison. J’aimerais vraiment beaucoup faire le kéfir moi même, ça me reviendrait déjà surement moins cher mais aussi il serait surement plus bénéfique que le kéfir, bio certes, mais fait à base de lait pasteurisé que j’achète à whole foods. Le problème c’est que la vidéo ne marche pas, il est dit qu’elle est indisponible, comment faire?

    Merci beaucoup.
    Farrah

  • Lulu dit :

    Bonjour,
    J’ai acheté mes ferments yalacta en magasin bio en attendant de trouver de vrais grains de Kéfir, et j’ai trouvé au marché mon lait cru HIP HIP HOURRA !! Par contre je ne peux me faire livrer qu’une fois par semaine… Pour 1 à 2 personnes (peut être chérinou rejoindra-t-il l’aventure…), j’évalue ma consommation hebdomadaire de lait cru à 2L, du moins pour commencer, et le lait ne se conservant que maxi 48h, il m’est venu une question : n’est-il pas possible de le congeler ?!
    Merci d’avance.

  • Aeysun dit :

    Bonjour,

    Ici au Maroc, nous avons l’occasion d’avoir du lben frais. C’est aussi du lait fermenté mais je ne connais pas les differences. Etant d’origine indienne, je le bois en recette traditionnelle avec un melange de coriandre, persil et celeri mixé et un peu de sel. C’est delicieux !

  • JEAN-PIERRE dit :

    pour faire du bon kéfir de lait j utilise du lait micro filtré vendu au rayon frais essayer vous verrez la différence il est ni traité ni pasteurisé simplement filtré

  • Fabienne dit :

    Bonjour Emmanuelle,

    Je ne bois pas de lait. Puis-je le remplacer par un autre liquide pour faire le kéfir ? Et lequel ?

    Merci, votre site est super et de bon conseil et les vidéos très sympa.
    Et c’est chouette d’avoir créer la boutique.

    • Elsa Kreiss dit :

      Bonjour Fabienne,

      Il semblerait que l’on puisse faire du kéfir avec du lait végétal (je vous conseille de faire une recherche Internet pour les recettes) ; toutefois, Emanuelle estime que c’est moins intéressant nutritivement.

    • JEAN-PIERRE dit :

      avec du lait de soja bio sa marche très bien

  • Marie dit :

    Bonjour,
    Merci pour vos conseils que je suis depuis plus d’un an déjà et qui m’ont permis de remettre en cause tout ce que l’on peut nous raconter sur l’alimentation et autre! Je revis grâce à mes réformes alimentaires!
    J’ai depuis moins d’une semaine commencé à introduire le Kéfir de Lait (1/4 de litre par jour) préparé avec des grains de kéfir que l’on m’a donné . Je prépare mon kéfir avec du lait de chèvre ou de vache (tout dépend ce que je trouve), cependant depuis son introduction je suis sujette à des flatulences. Est-ce lié à votre avis à un « effet détox » ou alors à une intolérance à la caséine ou la quantité infime de lactose qui réside dans mon kéfir?
    Je vous pose cette question car je ne voudrais pas que mon acné se redéveloppe (j’ai supprimé toute forme de produits laitiers durant 1 an, depuis 2 mois je consommais des K-philius (4 par jours) et n’avais eu aucun problème de cet ordre.

    Merci pour votre réponse qui me sera d’une grande aide.

    Cordialement

    Marie

    • Emanuelle dit :

      Bonjour Marie,
      Difficile à dire ce qui génère le problème, du lactose à dose minimales ou de la caséine… Mais si votre corps n’est pas content, mieux vaut l’écouter…

  • Magali dit :

    Bonjour Emanuelle,
    je suis la formation avancée en ce moment et les résultats sont encourageants ! Mille mercis pour tout ! J’ai beaucoup moins de nouveaux kystes et les anciens commencent à partir doucement, malgré cela il m’en reste pas mal. Je viens de faire une semaine d’antibio et je voudrais aider plus que jamais ma flore à se rétablir. Je consommes des légumes fermentés chaque jour depuis plusieurs semaines et je voulais varier les souches. Donc je voudrais tenter le kéfir de lait ! J’ai trouvé du bon lait cru et des ferments, mon kéfir est en cours.
    Mais je me questionne sur les bienfaits du kéfir de lait dans mon cas étant donné que mon acné est encore présente (même si beaucoup moins virulente). Est-il recommandé de faire une cure de kéfir de lait ou moins vaut-il attendre que je n’ai plus d’acné ? Je n’arrive pas à savoir si je dois en consommer ou non ? Si oui alors je fais une cure d’un verre/jour pendant un mois, ça irait ? Si non alors je m’abstiendrai !

    Merci encore et bonne journée 🙂

    • Emanuelle dit :

      Dans le doute, si l’acné est très, très active, consacrez-vous pour l’instant aux autres produits fermentés, Magali, plutôt que de faire une cure de kéfir avec un verre par jour pour l’instant (mais ne jetez pas le vôtre au bon lait cru, mangez-le sans scrupule, c’est excellent et ne vous donnera pas d’acné à ce stade).

      • Magali dit :

        Merci Emanuelle 🙂

      • David dit :

        Bonjour Emanuelle, pour les personnes ayant des soucis avec le lait, si ils prennent du lait, matin léger de l’actel, est ce negatif? pour avoir les propriété de ce kefir?

        • Elsa Kreiss dit :

          Bonjour David,

          Je me permets de répondre : tout dépend du problème avec le lait. S’il s’agit d’une intolérance ou d’une allergie, aucun lait ne conviendra. Mais s’il s’agit d’hormones, un lait industriel ne sera pas pour autant un bon choix : il contiendra beaucoup plus d’hormones que le lait de petite exploitation conseillé par Emanuelle pour faire le kéfir… Un bon kéfir, surtout quand on a de l’acné, c’est d’abord un très bon lait.

  • Ludmila dit :

    Bonjour Emmanuelle.
    J’ai cru voir que vous répondiez à bons nombres de commentaires ou de messages, j’espère vraiment que j’en ferai partie. Car aujourd’hui j’ai un petit problème: je ne trouve pas de ferments lactiques au kefir de Yalacta après être allée à 5 magasins bio de ma ville (Lyon), pourtant j’ai trouvé seulement les ferments pour yaourt Yalacta dans une pharmacie. Est-ce toujours bon? J’ai du lait cru, or avec ces ferments il faut le faire bouillir et ils exigent des yaourtières pour la préparation. Conservera-t-il ses vertus?
    Si vous connaissez un endroit où l’on peut se procurer les ferments kéfir Yalacta sur Lyon, faites le moi savoir. (et si vous, internaute, vous le sauriez aussi…)
    C’est en quelques sorte urgent, puisque j’ai 16 ans, et que les laitages sont une source de conflit avec ma mère qui a acheté du lait cru pour l’occasion afin que j’en consomme!

    En attente d’une réponse,
    merci à l’avance!

  • Rodolphe dit :

    Bonjour,
    Tous d’abords MERCI de rétablir enfin la vérité sur l’acné. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai lu que l’acné d’avait absolument rien à voir avec l’alimentation…

    Concernant le Kéfir, puis-je en consommer sachant que je suis vraiment très sensibles à tous ce qui est produits laitiers ? un morceau de fromage et 2 jours après ca ne pardonne pas : les boutons sont de sortie. Le kéfir ne va t’il pas aussi avoir cet effet la ?

    Je rajouterai même une précision, après chaque consommation de produit laitiers, mes boutons et rougeurs apparaissent toujours au même endroit : les ailes du nez. Hasard ? pas du tout, ma mère pratiquant le shiatsu j’ai appris que cette zone correspondait au méridien du… ? gros intestin !! Comme quoi encore une preuve que l’alimentation et le bon fonctionnement du système digestif était directement liés à l’acné ou même a notre santé générale ( NETTEMENT moins de rhumes en hiver avec une alimentation équilibrées sans laitages et en limitant le gluten).
    Bonne continuation.
    Rodolphe

    • Emanuelle dit :

      Bonjour Rodolphe,

      Le kéfir fait partie de ce que je considère « les moins pires » des produits laitiers concernant l’acné, mais il est clair que si vous êtes très sensible, je m’abstiendrais également.

      Je vous recommande plutôt d’essayer les légumes fermentés dans la grande famille de la fermentation : j’avais préparé une recette de salade fermentée ici, et je vais bientôt monter d’autres recettes.

      Merci de votre témoignage !

  • Corinne dit :

    Bonjour Emanuelle,

    Tout d’abord, merci pour ce site aux conseils précieux.
    J’ai réalisé il y a quelques jours mon premier Kéfir grâce aux ferments Yalacta. Je l’ai trouvé délicieux et très agréable à digérer! J’en ai réalisé un second grâce à la méthode conseillée sur votre site et sur la notice de Yalacta, mais il ne ressemble pas vraiment au premier : il est moins pétillant, et présente comme des grumeaux de yaourth. Est-ce normal? Est-il aussi efficace? Il me semble que j’en avais réservé moins d’un demi-verre, c’est peut-être bien là le problème.

    Merci d’avance.
    Au plaisir…

    • Emanuelle dit :

      Je pense que c’est le problème Corinne…

      • Corinne dit :

        Merci, de votre réponse! Je vais donc racheter des ferments et être plus attentive aux proportions, car quand c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bon! Moi qui me sens lourde si j’ingurgite un yaourth, avec le kéfir, j’ai l’impression d’être toute légère!

  • nadia dit :

    Bonjour,
    j’ai cherché partout du lait cru Bio dans les magasins de mon quartier, mais impossible d’en trouver !!!

    est ce que quelqu’un a une adresse sur paris, proche 17eme si possible, où je pourrai en acheter?

    Merci

  • Nadia dit :

    Bjr, d’abord un grand merci pour ce blog plein de conseils, et moi aussi j’attend avec impatience votre lire 🙂
    moi j’achete depuis des années le lait fermenté de la marque YORIK de Yoplait
    voir ici: http://www.yoplait.fr/nos_produits/Yorik

    est ce que c’est l’équivalent du Kéfir?

    Merci

    • Emanuelle dit :

      Bonjour Nadia,

      En cas de difficulté, on peut obtenir la liste sur notre page Facebook.
      http://www.facebook.com/ExpertePeau/app_190322544333196 (me faire savoir si ça ne marche pas, d’acord ?)
      Pour le lait Yoplait, hélas, ce n’est pas aussi bien : le lait contient des ferments moins actifs qu’une recette maison, et il n’est pas aussi nutritif qu’un « lait cru ».
      Ça vaut la peine d’essayer de le faire, Nadia, car en plus c’est TRÈS, TRÈS bon…

  • Line dit :

    Bonjour Emanuelle,
    Je suis vos conseils depuis plus d’un mois maintenant. J’ai eu de bons résultats en arrêtant les produits laitiers et en utilisant le rhassoul et le peeling au citron (le peeling m’a vraiment aidée). Mais, j’ai encore beaucoup de points noirs et de points blancs qui sont décidemment réticents. J’ai du mal à déterminer la cause de mon acné. Stress, digestion, hormones… C’est peut-être dû à tout ça… Je désespère d’avoir un jour une vraie belle peau…
    Enfin, comme j’ai décidé de suivre tous vos conseils, je vais tenter le kéfir. Seulement, je ne veux vraiment pas revenir au lait. J’aimerais utiliser des laits végétaux (amandes, riz…) à la place. Est-ce possible ?
    Autre question, quand vous dites qu’il faut boire le kéfir rapidemment, cela veut dire quoi ? Car je ne boirai jamais un litre en une journée. Un litre me fait facilement 3 jours, pas moins.

    • Emanuelle dit :

      Je suis contente que le peeling ait aidé !
      Pour le kéfir, non à priori il faut du lait animal, pas végétal.
      Et comme je le préconise, il est important que ce soit alors du lait de petite exploitation et CRU.
      C’est OK de le consommer sur plusieurs jours. En revanche, le lait cru ne se conserve pas, donc il faut faire le kéfir immédiatement après l’achat.
      En règle générale, je recommande de mixer les différentes sources d’aliments fermentés.
      En effet, on s’est rendu compte que c’était de loin la stratégie la plus efficace pour reconstituer une bonne flore intestinale.
      Donc je vais donner régulièrement des recettes différentes sur le blog.
      Car c’est vraiment très, très bon pour l’acné,
      d’incorporer ce type de recettes tous les jours, à petites doses, dans son alimentation.
      En attendant, je vous suggère si vous souhaitez quelque chose d’idéal pour l’été
      d’essayer de trouver une recette de kéfir de fruits.
      C’est délicieux, et très rafraîchissant…

      • Line dit :

        Merci pour votre réponse Emanuelle. J’attends vos recettes avec impatience ! Et merci pour tous vos bons conseils.

  • lea dit :

    Bonjour et merci pour cette article trés intéressant !
    j’aimerais savoir si on pouvais associer antibiotique et kéfir ( en même temps ) ?
    et j’ai entendu parler du kéfir de fruit ,est il meilleur pour l’acné que le kéfir de lait ?
    merci pour vos réponses !

    • Emanuelle dit :

      Oui, on peut associer antibio et kéfir,
      et je dirais même que c’est hautement recommandé !
      Le kéfir de fruits est également bon
      mais coté nutritif,
      c’est le kéfir de lait s’il est fait maison
      à partir de lait cru, de petite exploitation et bio
      qui remporte la palme pour l’effet probiotique et la nutrition.

  • Céline dit :

    Génial Emmanuelle et encore merci !

    En effet c’est tout une organisation. C’est pour cette raison que j’ai pris mon temps.

    Une autre question: fait il en boire plus qu’un lait « classique » ou simplement remplacer le verre de lait du matin pour déjà ressentir un effet au niveau digestif dans un 1er temps ?

    Je pense au radis noir en disant cela. Même si celui -ci n’a pas la même action, au bout de 3 -4 jours avec une simple petite tranche quotidienne c’est efficace.

    Merci d’avance.
    Au plaisir,

    • Emanuelle dit :

      Je trouve qu’il n’est pas nécessaire d’en boire plus qu’un verre/bol par jour
      pour en ressentir les effets…
      Coté organisation, en fait cela devient une routine, et on n’y pense pas plus que cela, promis !

  • Céline dit :

    Bonjour Emmanuelle,

    J’ai trouvé le lait cru et les ferments dans mon magasin BIO donc je vais essayer tout ça !
    Finalement le lait cru n’est pas vraiment cher (à peine 2 euros). Par contre, les ferments le sont (quasi 6 euros).

    Avant une simple question: je ne comprends pas pourquoi vous dites qu’on peut faire du féfir seulement pendant 3 semaines ? Est-ce le temps de « cure » que vous recommandez ?

    Merci d’avance pour votre réponse.
    Au plaisir,

    • Emanuelle dit :

      Bonjour Céline,

      Tu as trouvé le lait cru en magasin bio ? Super !

      Les ferments ne sont pas nécessaires tout le temps, on peut « ré-ensemmencer » avec le kéfir que l’on a préparé.
      Je te joins la recette avec les ferments Yalacta :

      « Comment préparer le kéfir de lait ?
      A. Première préparation :

      – Délayer le contenu du flacon de ferment dans une tasse avec un peu de lait. Ajouter le lait petit à petit, en remuant à la cuillère pour obtenir un mélange homogène.
      – Mélanger le ferment ainsi préparé avec 1 litre de lait et laisser la fermentation se développer lentement, récipient couvert, à température ambiante durant 24 heures pour la première fabrication et durant 16/18 heures pour les préparations suivantes.

      Dès que le lait s’épaissit, à plus forte raison s’il est pris en masse (coagulation), la fermentation est terminée.

      B. Préparations suivantes :
      Pour les préparations suivantes, il vous suffira de conserver ½ verre environ de votre préparation précédente, pour ensemencer un nouveau litre de lait, dans les mêmes conditions. »

      … je parle de 3 semaines, car à partir de 3 semaines, de « ré-semancement », les résultats deviennent aléatoires, il vaut mieux alors reprendre de nouveaux ferments.

      Mais comme tu le vois, au bout du compte, c’est assez économique, et incroyable pour la santé.

      En revanche, prépare-bien le kéfir rapidement, car le lait cru se conserve très peu, OK ?

      Et moi, je fais des cures familiales sur plusieurs mois. En revanche, c’est calorique, donc on mange moins d’autres choses pour compenser….

  • Marie dit :

    Bonjour,

    Je viens seulement de voir cette vidéo car je n’ai pas eu le temps auparavant.
    Je suis très embêtée de voir tout cela. En effet, j’ai de l’acné depuis que j’ai 12ans (j’en ai aujourd’hui 23), j’ai essayé tous les traitements possibles et rien à changer.
    Or, j’ai vu que les laitages et le sucre était mauvais pour l’acné et qu’il fallait privilégier le kéfir. Le problème est que je suis une très grande fan de sucré et de laitage , je ferai volontiers mes repas avec ces deux ingrédients. Un repas sans yahourt est inimaginable pour moi, je cuisine beaucoup avec de la crème fraiche (légère) et je bois beaucoup de boisson à base de lait (cappuccino, chocolat).
    Bref, je me retrouve très très embêtée en regardant la vidéo du lait.
    De plus, le lait cru en effet ma paraissait très calorique, et j’ai pu lire que oui ça l’est. Malheureusement je fais très attention à ma ligne car même si j’aime le sucré, je prends des laitages faibles en matières grasses.
    Et le kéfir est seulement un produit à boire, comment je remplace mes yahourts? ma crème fraîche? (peut-être qu’ils ne font pas partis des produits laitiers mauvais pour l’acné , avec un peu de chance?)
    Et à part le matin, comment consommer le képhir?
    Combien de temps peux tu conserver le litre de képhir que l »on vient de faire?

    Merci pour votre réponse
    Cordialement,
    Marie

    • Emanuelle dit :

      Bonjour Marie,
      La première chose à faire
      quand on a de l’acné tétu,
      c’est en effet d’abandonner le lait et les produits laitiers
      pendant plusieurs semaines (4/5)
      et de voir si cela a un impact.
      Comme ça, on est fixé…
      Et oui, il s’agit d’abandonner tous les produits laitiers, Marie
      Même les yaourts…
      Mais tu verras, cela parait difficile,
      mais quand on a décidé,
      tout devient plus facile…

      • Marie dit :

        Merci pour cette réponse, je vais tester mais comme je suis beaucoup de vos conseils, je vais surement (enfin je l’espère) voir une amélioration sans savoir forcément si cela vient du lait ou pas, cela pourra venir de d’autres choses comme l’huile de jojoba que je teste. Mais je vais tout de même essayer de beaucoup diminuer et me mettre au képhir. Mais peux t-on faire des yahourts avec le képhir? Et si je remplace mes yahourts par des crème au soja est-ce mieux?
        Aussi, quand vous dites tous les produits laitiers, la crème fraiche en fait partie? Car je fais régulièrement des sauces pour le poisson avec de la crème allégée dois-je aussi arrêter?
        Et le lait dans les gateaux ou les crêpes? Est ce déconseillé aussi?
        Merci encore pour votre réponse et les méthodes que vous nous apportez.

        Cordialement,
        Marie

        • Emanuelle dit :

          Bonjour Marie,

          Le képhir ne pourra pas remplacer les yaourts, je pense.
          Il ressemble plus à un fromage blanc aigre liquide.
          En revanche, tu peux essayer les yaourts au soja
          (quoi que dans l’absolu,
          le soja peut aussi être mal digéré)
          ou le yaourt au lait de brebis.
          La crème fraiche fait partie des produits laitiers…
          et elle est un peu difficile à remplacer dans le cas d’un accompagnement de poisson.
          Il vaut mieux axer sur le beurre qui pose lui, moins de problèmes,
          car est 100% lipides, et ce sont les protéines du lait qui posent le plus grand problème.
          Le lait dans les gateaux/crèpes peut être remplacé par un lait végétal (très bon, il est difficile de se rendre compte de la substitution).
          Bon courage Marie !

          • Caroline dit :

            Bonjour,

            je viens de découvrir votre site avec beaucoup d’intérêt, puisque je suis sujette à l’acné depuis presque dix ans (je suis passée par toutes sortes de traitements, dont roaccutane), et je suis ravie qu’ici le lien de l’acné avec les intolérances alimentaires, répandues mais ignorées, soit pris au sérieux. Dans mon cas, j’ai pu me rendre compte il y a un an que le lactose me donne des boutons, puisqu’après avoir supprimé tout produit laitier ou produit industriel contenant du lait/lactose/lactoserum/etc, je n’ai presque plus de problème (une routine de soin adaptée suffit).

            Et c’est pourquoi je voudrais intervenir sur ce que vous dites sur les produits laitiers, car il y a 2 points sur lesquels je ne suis pas d’accord.

            – le yaourt EST adapté aux personnes intolérantes au lactose, puisqu’il est précisément fermenté avec la lactase, une enzyme qui se nourrit de lactose.

            – le beurre n’EST PAS pour une personne intolérante au lactose, ce n’est pas « 100% lipide », il contient de la caséine et du lactose. En revanche le beurre clarifié (ou ghee) est « 100% lipide », puisqu’on l’obtient en chauffant le beurre pour séparer la phase huileuse de ses impuretés (la mousse contient le lactose, et les pépites dorées la caséine).

            Je ne me prononce pas sur le kéfir car je ne connais pas, mais je jure qu’il n’y a aucun problème pour consommer du yaourt ! Attention je parle du yaourt « solide » (qui cette forme car l’acidité « solidifie » la caséine et lui enlève ses propriétés allergènes). En revanche il faut arrêter de croire que le beurre n’est pas à considérer comme un produit laitier, je vois clairement la différence sur moi lorsque je consomme des pâtisseries au beurre normal ou au beurre clarifié.

            Cordialement,
            Caroline

          • Emanuelle dit :

            Bonjour Caroline,

            Merci beaucoup pour ces points
            qui sont très éclairants
            concernant le lactose.

            Il est tout à fait vrai que le ghee
            permet d’éliminer les impuretés lactose-caséine du beurre,
            ce qui peut constituer une différence
            pour les personnes très sensibles au lactose.
            (d’ailleurs, je pense qu’une video sur la confection du ghee
            pourrait être très utile, merci Caroline pour cette inspiration !)

            Cependant, du strict point de vue de l’acné,
            le problème avec les produits laitiers
            n’est pas seulement dû au lactose
            et n’est pas seulement un problème d’intolérance alimentaire.

            Il peut également être dû à la présence d’hormones de croissance
            qui sont très fortes dans le lait de vache
            et que notre corps peut convertir immédiatement en acné.

            Ces hormones de croissance seraient plus fortes
            dans les produits issus de l’élevage intensif
            car les vaches seraient systématiquement enceintes
            (pour des questions de rendement) pendant la traite.

            Dans cette perspective, le yaourt n’est pas un produit adéquat pour l’acné,
            à moins de consommer des yaourts de brebis (hormones de croissance plus faibles que la vache)
            et/ou des yaourts faits avec du lait de petite exploitation (sans pratique intensive).

            Donc, pour certaines personnes,
            pour qui c’est le lactose qui est le problème,
            le yaourt et le kéfir sont OK
            (les enzymes du kéfir se nourrissent du lactose également, et sont encore plus efficaces pour la flore intestinale)
            et le beurre a besoin d’être clarifié.

            Pour celles qui sont surtout sensibles
            aux hormones de croissance,
            il est plus sage de limiter ces produits dans leur ensemble
            (ce que je recommmande avant tout, surtout dans un premier temps)

            et si on veut les ré-introduire progressivement dans l’alimentation,
            je favorise plutôt le kéfir que yaourt pour ces enzymes
            et plutôt le beurre que le lait pour sa vitamine A
            et toujours de petite exploitation
            et si possible à partir de lait CRU
            car la teneur en vitamine est incomparable
            par rapport aux produits pasteurisés…

            En espérant avoir éclairé une question assez complexe…

  • Aline dit :

    Bonjour,
    En Bretagne, on trouve du lait ribot, qui est un lait fermenté également.
    J’imagine qu’il ne s’agit pas des mêmes ferments lactiques que pour le kéfir, mais l’intérêt pour la digestion et pour l’acné est-il équivalent?

    • Même si je pense que les ferments du kéfir sont superieurs,
      il est probable que l’on peut obtenir beaucoup de bénéfices aussi du lait ribot,
      si le lait de départ est un lait cru venant d’une petite exploitation…
      Ce qui doit bien se trouver en bretagne…

  • morgane dit :

    C’est surement une question un peu bête, mais j’ai consommé mon 1er kéfir aujourd’hui et ma remarque c’est que ça semble très riche. J’en ai bu 1/2 litre entre le goûter et le diner et j’ai l’impression d’avoir mangé le double de mon diner habituel ! Je suppose qu’il faut réduire le repas avec lequel on consomme le kéfir non? Tous les jours 1/2 litre de kéfir ça me semble beaucoup et risqué si on surveille sa ligne !

    • Merci Morgane d’attirer l’attention sur ça, c’est vrai que je n’en ai pas parlé…
      Tout à fait d’accord : le kéfir, surtout fait à partir de lait cru, est une aliment riche caloriquement,
      donc il faut en prendre compte dans les calories totales d’une journée.
      Personnellement, je l’aime beaucoup au petit déjeuner, et j’en fais des cures…

  • steph dit :

    bonjour Emanuelle j’aimerais savoir si on peu utiliser le lait fermenter que l’on trouve dans les épicerie marocaine ou autre a la place du kéfir?et que puis je faire pour mon grain de peau qui est pas très jolie surtout que jai la peau grasse javé penser au bain de vapeur merci j attend votre réponse avec impatience

  • morgane dit :

    Bonjour Emanuelle, je n’ai pas trouvé de poudre de kéfir dans mon magasin bio, par contre il y avait un kéfir déjà préparé sous forme d’un yaourt, fait avec du lait bio.
    Peut on envisager d’en préparer un avec du lait frais comme tu l’indiques, mais à partir de ce produit? en mettant une cuillere de kéfir du commerce à fermenter dans le lait?
    Merci

  • Caroline dit :

    J’ai lu que le kéfir contenait de l’alcool ???

    • Oui, c’est le résultat de la fermentation. C’est vraiment peu, je crois de l’ordre de 1%, cela augmente avec les jours.
      En conséquence, ce n’est pas recommandé pour les jeunes enfants (de toute façon, cela ne l’est pas si c’est avec du lait cru).

  • Mystical dit :

    Bonjour

    Je suis très étonnée, un de mes oncles fait son propre kéfir (avec graines et figues si je me souviens bien), mais il n’utilise pas de lait. Du coup la je suis étonnée de voir du Kéfir avec du lait.

    Finalement après avoir fait une recherche de mon coté, j’ai compris, lui il fait du kéfir de fruits. Peut être serait-ce mieux pour les intolérants au lactose?

    • Bonjour Mystical,`
      Les intolérants au lactose n’auront pas de problème en fait avec le kéfir
      parce que la fermentation transforme le lactose
      et du coup le rend digeste pour eux.
      Mais pour ceux qui veulent éviter un produit laitier au départ
      ou qui ne trouvent pas de lait cru (de ferme)
      comme je le recommande
      il y a effectivement le kefir de fruit.
      Cependant, cela reste une préparation sucrée
      donc si on a beaucoup d’acné…
      Je ferai plus tard d’autres vidéos sur d’autres produits fermentés qu’on peut faire à la maison
      le kimchi coréins par exemple…

  • Ludivine dit :

    Bonjour Emanuelle,

    Je suis en train de confectionner du kéfir de fruits. Il est en pleine fermentation. La vidéo est très intéressante mais quelque chose m’interroge. J’ai surfé sur plusieurs sites parlant du kéfir et de sa confection. J’ai lu qu’il ne fallait pas utiliser d’ustensiles en métal pour éviter une possible oxydation du kéfir. Les sites préconisent des ustensiles en bois ou en plastique (mais le plastique beurk beurk et je pense qu’il y a également des risques de transfert de certains composés du plastique dans le kéfir). Voilà, je ne sais pas si tu étais au courant et ce que tu penses des indications des sites web… J’attends ton avis !

    • Bonjour Ludivine,
      Je sais que c’était effectivement le cas avec les graines de kéfir.
      Ici, il n’y avait aucune indication de ce genre dans la notice de la poudre Yalacta.
      Je ne sais pas en fait pourquoi c’est déconseillé.
      Je me suis demandé si à l’origine c’était parce que les ustensiles étaient en argent
      et que l’argent est anti-bactérien, donc pouvait agir sur les « bonnes » bactéries qu’on injecte ?
      Est-ce que ce s’applique toujours pour l’acier, qui n’est pas anti-bactérien ?
      Comme beaucoup de « documentation » sur le kéfir vient d’usages anciens, il est possible que cette anachronie soit conservée sans rationalité derrière, non ?
      Au cas où il y ait une « vraie » explication, est-ce qu’un bref contact, comme avec une fourchette, est suffisant pour contaminer?
      ou est-ce que cela s’applique seulement pour la conservation du kéfir dans des bouteilles en métal ?
      En attendant, tu as probablement raison :
      par principe de prudence, il vaut certainement mieux employer une cuillère en bois…

  • helene dit :

    bonjour Emanuelle ,

    est ce que prendre des probiotiques pour reguler sa flore intestinale peut avoir les memes effet que le kefir ?

  • sonia dit :

    Bonjour Emanuelle,
    En fesant des recherches, j’ai vu qu’il avait pas loin de chez moi une petite exploitation pour le lait cru , il faut que j’aille voir…
    Par contre, je me demandai (je ne sais plus si vous l’avez dit ) combien de temps se conserve le lait cru non ouvert au frigo ? car aller en acheter tous les jours, cela va être compliqué.
    Est ce que le kéfir pourrai remplacer l’eau dans votre recette de boisson au cacao et à l’avoine ou pas du tout ?
    Est ce que vous allez bientôt faire un article sur l’acné hormonale ?
    Et pour votre livre, est qu’il va sortir prochainnement ?
    Merci !

    • Bonjour Sonia,
      Le lait cru se conserve en effet très peu de temps tel quel, 24 heures.
      En revanche, il se conserve plusieurs jours sous la forme de kéfir.
      Donc l’astuce consiste à acheter le lait qui correspond à sa consommation de kéfir.
      Et de n’en racheter que quand celui-ci est épuisé.
      Quand je fais du kéfir, j’achète 3 litres de lait à la fois.
      Cela me permet d’avoir du kéfir pour 3/4 jours pour 3 personnes.
      Je fais des cures pendant 3/4 semaines.
      Et j’alterne après avec du lait végétal…

      • sonia dit :

        Merci pour votre réponse
        Et une petite réponse à mes autres questions svp
        Est ce que le kéfir pourrai remplacer l’eau dans votre recette de boisson au cacao et à l’avoine ou pas du tout ?
        Est ce que vous allez bientôt faire un article sur l’acné hormonale ?
        Et pour votre livre, est qu’il va sortir prochainnement ?

        • OK, pardon j’ai « zappé » les autres questions !
          – le kéfir se prète à plein de préparation. jen’ai pas essayé avec ma recette cacao, mais pourquoi pas ?
          – je vais faire un article sur l’acné hormonale, mais en fait il y a plusieurs types d’acné hormonale
          donc je vais les couvrir dans mon livre.
          – j’y travaille ! Mais j’enlève, je rajoute… je tiens à faire un guide qui soit pratico-pratique,
          alors j’essaye d’épurer et d’aller à l’essentiel. Je pense être prête dans quelques semaines !

          • sonia dit :

            D’accord. Merci , j’ai hâte !
            J’avais acheté il y quelques du rétinol avec d’autres matières premières car je compte faire quelques cosmetiques moi même. J’ai mis du rétinol dans de l’huile de jojoba car c’est miscibke dans l’huile pour utiliser sur le corps.Mais je me demandai, si je pouvai l’utiliser sur le visage ou non en meme temps que la gamme jovees et le peeling citron ? peut que sa fait trop, il me semble qe vous déconseillai les crèmes du dermato avec le peeling citron (moi je nemet aucune crème du dermato car cela fait bien longtemps que je n’y vais plus) . donc pour le rétinol je sais pas …

          • Bonjour Sonia,
            Non, je ne rajouterais pas de rétinol pour l’instant.
            Le rétinol augmente la pénétration des acides de fruit (et d’ailleurs de tout).
            En d’autre terme, il rendrait le citron beaucoup plus « puissant »…
            En revanche, cela peut être une stratégie, plus tard
            quand tu espaceras les peelings citron…
            Il faudra cependant alors
            vraiment veiller au soleil
            le rétinol rend fortement photosensible…

  • Valérie dit :

    Bonjour Emanuelle

    Que penses-tu des yaourt de lait de brebis ou de chèvre Bio ?
    Ainsi que les fromages de chèvres ou brebsi ((le Feta ou roquefort)?

    Et le Kéfir de lait de soja?

    Pour les bonnes bactéries est ce que tu trouves la Kombucha utile?

    😉 Merci pour cette chouette vidéo, en suisse à ma connaissance, impossible de trouver du lait cru (à moins d’aller chez un laitier si on habite à la campagne…)

    • Bonjour Valérie,
      Les yaourts de brebis ou de chèvre sont toujours préférables à ceux au lait de vache.
      Moi, j’aime beaucoup le goût de ceux au lait de brebis, miam.
      Quant au Roquefort, j’adore.
      Oui- Mille fois oui comparé au lait de vache….
      Le kéfir de lait de soja est OK, mais beaucoup de gens peuvent être sensible au soja, faire attention.
      La kombucha – très, très, très bien, mais moins nutrifif que le kéfir au lait cru.
      C’est vrai, pour la Suisse et le lait cru ? J’aurais pensé qu’au moins chez vous, c’était possible !
      Mon image d’Épinal en prend un coup – Tu veux dire que Heidi ne mange plus de lait cru ?

  • Constance dit :

    Bonjour emmanuelle.

    Je me disais que la recette étant équivalente à celle des yaourts, peut-on également consommer le lait cru sous forme de yaourts? Et quel genre de fruits puis-je y ajouter (j’avais pensé que des dattes seraient très bonnes avec le kéfir)? dois-je les ajouter dans la préparation ou plutôt dans mon bol au moment de la dégustation?

    Merci de votre réponse.

    • Bonjour Constance,
      Ce qui rend le kéfir au lait cru unique, c’est le nombre et la qualité de bactéries « probiotiques » qu’on y injecte.
      Elles sont beaucoup plus nombreuses et plus puissantes que dans un yaourt…
      Pour les fruits, c’est mieux dans le bol après confection du kéfir.
      Se méfier des dattes qui ont un IG élevé.

  • julie dit :

    Dommage pour moi, je suis intolérente au kefir… pourtant j’ai des soucis digestifs, ça m’aurait fait du bien !

  • >