Mes 3 tisanes contre l’acné préférées

L’hiver est là, et avec lui les tisanes ! Oui mais quelles sont les meilleures tisanes contre l’acné  ? Je voudrais ici parler de 3 tisanes contre l’acné que j’évoque souvent en clientèle. Elles peuvent s’avérer utiles, selon votre profil d’acné. J’aimerais vous aider à choisir…

Attention cependant : ce n’est pas parce que ces plantes sont diluées dans de l’eau qu’elles sont bénignes et vous conviennent forcément. Je pense que c’est une grave erreur d’utiliser une tisane en continu, donc je recommande toujours une utilisation ponctuelle. Enfin, toute plante peut avoir des contre-indications et ne pas vous convenir. Merci de bien vous renseigner avant de les utiliser. Cet article n’a qu’un but d’information et ne saurait se substituer aux conseils de votre médecin. 

tisane de tulsi La tisane de tulsi (Ocimum sanctum)

Le tulsi est une de mes plantes adaptogènes préférées, avec l’Ashawagandha, que j’utilise pour faire mon lait d’or (je montre la recette ici).

Le tulsi est également appelé Basilic sacré. C’est une des plantes les plus respectées de l’ayurveda, la médecine traditionnelle indienne. Ce respect est illustré par les nombreux surnoms que l’on donne à cette plante : « reine des plantes » « l’herbe incomparable » « mère-médecine de la Nature »…

Le tulsi serait « rasayana ». Cela signifie qu’il ramènerait l’individu vers la santé, quelque soit ses problèmes. En clair, il saurait s’adapter.

Moi, c’est pour ses vertus apaisantes que j’adore le tulsi. On l’utilise en Inde pour préparer à la méditation et se recentrer.

En effet, le tulsi procure souvent une grande relaxation, sans pour autant assommer ou empêcher de raisonner.

En bref, le tulsi permet d’être zen tout en ayant beaucoup de clairvoyance. Imaginez-vous parfaitement calme tout en étant très alerte à la fois.

C’est pour qui ?

Peut-être pour vous si vous êtes d’un tempérament anxieux, et qu’on vous dit souvent que « vous vous faites trop de soucis ». Peut-être pour vous aussi si vous avez un flot incessant de pensées et qu’il vous est difficile de vous concentrer. Certainement pour vous si vous savez que votre acné est reliée au stress, ou que vos taux de D.H.E.A.S sont élevés dans vos analyses sanguines.

Sous quelle forme ?

Vous trouverez la plante de tulsi contre l’acné en poudre ou sous forme de plantes séchées dans le commerce. Cependant, il faut savoir qu’un grand nombre des qualités du tulsi sont perdues au séchage. La forme fraîche est beaucoup plus puissante. Aussi n’hésitez pas à le cultiver au printemps prochain. Vous trouverez un bon tutoriel ici.

Contre-indications les plus courantes (attention, cette liste n’a pas l’ambition d’être exhaustive !)

Le tulsi a un effet sur la glycémie en l’abaissant; ce qui est généralement une bonne chose pour l’acné mais il faut prendre en compte cet effet en cas de traitement contre le diabète et de prise d’insuline. Le tulsi n’est également pas recommandé pour les femmes enceintes et allaitantes, même sous forme d’infusion. Il ne doit pas être consommé chez l’enfant de mois de 6 ans.

tisane de menthe contre l'acnéLa tisane de menthe verte

Je l’avais déjà abordé dans 3 aliments qui diminuent le taux de testostérone, mais la menthe verte (Mentha spicata) est plus que simplement rafraichissante, elle possède un effet anti-androgène.

Dans ces deux essais cliniques (1,2), des femmes souffrant de SOPK et d’hirsutisme (pilosité répartie chez la femme selon un type masculin – en clair dans des zones comme le visage, le cou, le thorax, etc.) ont bu de la tisane de menthe verte deux fois par jour pendant 5 jours (essai de 2007) puis 30 jours (essai de 2010). Leur niveau de testostérone sanguin fut ensuite mesuré.

Dans les deux cas, le taux de testostérone « libre », c’est à dire actif, avait diminué de près d’un tiers ! La menthe peut donc à juste titre être considérée comme une des tisanes contre l’acné majeures.

C’est pour qui ?

Peut-être pour vous si vous souffrez de SOPK et avez clairement un excès de testostérone dans le sang.

Sous quelle forme ?

Dans ces études, la tisane était préparée en versant de l’eau bouillante sur une cuillerée à thé comble de feuilles de menthe sèches (5 grammes) et en laissant infuser pendant 5 à 10 minutes. Elle était prise deux fois par jour, à raison d’une tasse à chaque fois.

Contre-indications les plus courantes (attention, cette liste n’a pas l’ambition d’être exhaustive !)

La menthe aurait tendance à réduire l’absorption de fer, donc pourrait ne pas être indiquée en cas d’anémie. Elle contient également de la vitamine K et peut ne pas convenir aux personnes sous traitement anticoagulant.

tisane d'ortie anti-acnéLa tisane d’ortie

L’ortie est très riche en nutriments, vitamines, oligoéléments et protéines. Elle est connue pour fortifier et reminéraliser l’organisme. Elle est notamment riche en magnésium et en zinc, deux minéraux très importants pour la peau et la santé hormonale. C’est une plante contre l’acné qui favorise l’épuration, elle est traditionnellement utilisée contre l’acné dûe à un excès de toxines. C’est donc l’une des tisanes contre l’acné les plus connues. Sa richesse en fer la rend très utile en cas de règles abondantes.

C’est pour qui ?

Peut-être pour vous si vous êtes anémiée ou carencée ou en cours de convalescence. Peut-être pour vous si à la suite d’abus, vous vous sentez intoxiquée et avez besoin d’éliminer. Peut-être pour vous si vos règles sont abondantes, pour sa richesse en fer. Peut-être pour vous si vous des problèmes digestifs qui vous empêchent de fixer certaines vitamines et minéraux. Peut-être pour vous si vous avez les cheveux gras ou avec pellicules.

Sous quelle forme ?

On utilisera les feuilles en infusion, généralement en utilisant de 20 à 30 g de feuilles par litre d’eau et en laissant infuser 20 à 30 minutes. Vous obtiendrez une boisson d’un vert très profond, profondément reconstituante et tonique… un vrai nectar magique !

On peut également se confectionner une poudre d’ortie, que l’on mélangera à d’autres boissons ou à des soupes. Vous avez un bon tutoriel ici pour faire sa propre poudre.

Contre-indications les plus courantes (attention, cette liste n’a pas l’ambition d’être exhaustive !)

L’ortie est contre-indiquée aux femmes enceintes, à celles qui allaitent et aux enfants de moins de 12 ans. Elle est également déconseillée aux asthmatiques, aux personnes souffrant de troubles cardiaques ou rénaux ou sous traitements anti-coagulants.

Partagez cet article !

À propos de l'auteur : Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure.com, un site dédié au bien-être féminin hormonal naturel et à la beauté de la peau. Spécialiste de la peau, diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Elle a ainsi aidé des milliers de femmes de tous âges à retrouver santé de la peau et bien-être à chaque étape de la vie. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle donne au fil des articles de beaute-pure.com ses astuces pour une peau magnifique. Ancienne acnéïque, elle partage dans sa méthode "7 étapes vers une peau sans acné" sa philosophie d'un combat contre l'acné au naturel. Vous trouverez également dans son e-boutique une sélection de ses produits de soins préférés, adaptés aux peaux à problèmes, et des compléments alimentaires brevetés.

  • Solenn dit :

    Quand je vivais en chine, on m’a recommandé des infusions de fleurs de chrysanthème.
    Selon leur vision, les irruptions d’acné sont un effet d’élimination du ‘feu intérieur’. Celui-ci peut être dû à une alimentation trop riche (charcuterie, coca …).
    Bref, je répète ce que l’on m’a dit, et surtout, je témoigne de l’efficacité de la ‘prescription’ vraiment adaptée à mon profil…

  • Catherine dit :

    Bonjour. J’ai acheté de la tisane d’ortie piquante bio. Je vais en boire 2 à 3 tasses par jour. On verra bien. Merci beaucoup pour toutes ces précieuses informations.

  • Lili dit :

    Peut-on boire les 3 tisanes en même temps si on a l’impression qu’elles correspondent toutes à nos besoins?

    • Je ne le recommande pas, Lili. Si une d’entre elles ne vous convient pas, vous ne saurez pas laquelle. Il vaut mieux procéder avec ordre et prudence. Identifiez d’abord quel est votre plus gros besoin, et commencez pas la tisane correspondante. Et bien sûr, il faut toujours penser la tisane comme un ajout à une stratégie globale. Si vous êtes stressée, rajoutez des exercices de respiration, si vous êtes carencée, variez votre alimentation, etc….

  • Emilie dit :

    Merci pour ces infos Emmanuelle! Je me fais souvent un mélange de menthe verte, ortie et Achillée mille-feuilles.
    Inconsciemment on dirait que le corps choisi ce qui peut lui venir en aide parfois..
    Belle semaine à vous..

  • Anne-Sophie dit :

    Bonjour
    Super article !
    Cependant, pourquoi dites vous que l’ortie n’est pas recommandée pour les femmes allaitantes ? Une herbaliste me l’avait même recommandé, elle est tellement riche en nutriment que c’est super pour l’allaitement, elle favorise d’ailleurs la lactation. J’en bois une tasse tous les matins depuis longtemps, et depuis le début de mon allaitement soit 17 mois et aucun soucis :).

  • Cecilia dit :

    L’ortie est l’une des plantes les plus recommandées par les sages-femmes pendant la grossesse pour ses propriétés reminéralisantes…

    • Bonjour Cécilia, les recommandations à ce sujet diffèrent, certains herboristes (voir ici) pensent que l’ortie est emmenagogue et doit donc être évitée en début de grossesse. J’ai donc choisi l’option prudente.

      • Ngo Danielle dit :

        Merci pour tous vos conseils je vous suis depuis le Cameroun. Svp j’ai une pilosité au niveau des joues, du menton et du thorax et je souffre d’acné depuis 2017 et j’ 32 ans avant je n’av Pas ce problème. Ma dermatologue m’av Prescrite doxy 100mg, effederm cream et la lotion eau précieuse . Tantôt sa disparaît puis sa revient et c’est parfois douloureux. Tous vos conseils seront les bienvenues. Merci

        • Bonjour Danielle, souffrez-vous également de cycles longs ou irréguliers ? Si oui, un excès de pilosité peut être une des manifestation du SOPK, syndrome des ovaires polykystiques. Je vous engage à vous renseigner et à éventuellement procéder à des analyses complémentaires.

    • Anne-Sophie dit :

      On me l’avait plus recommandé pendant l’allaitement que la grossesse.
      J’avais d’ailleurs lu une étude sur le fait qu’elle était abortive, mais le test avait été réalisé sur une lapine.

  • Bonjour Emmanuelle, vous m’inquiétez…je fais régulièrement des soupes et des tartes aux orties pour mes enfants. Quel est le problème pour les moins de 12 ans? Pour le reste, merci beaucoup de ce comparatif…je vais rester sur l’ortie qui correspond bien à mon profil !

    • Avec Hashimoto, c’est vrai qu’elle convient bien, Céline. La mention « ne convient pas au moins de 12 ans » est très conservatrice et due à l’exceptionnelle richesse minérale qui peut ne pas convenir à un très jeune enfant. Mon avis est qu’il faut utiliser son bon sens. Une tisane quotidienne est peut-être excessive pour un enfant très jeune, en revanche si on approche des 12 ans, elle saura certainement peu problématique. Bonne journée !

  • Catégories : Solution acné, SOPK

    La méthode !

    Vers une peau sans acné en 7 étapes

    Découvrez comment des milliers de lecteurs se sont délivrés de leur acné sans produits agressifs ni médicaments. Sûr, simple, et efficace

    JE COMMENCE !

    Vous aimerez aussi ...

    Titre

    Aller en haut