Peau sèche ET de l’acné ? 4 types d’aliments peuvent aider…

La mauvaise saison n’est pas tendre pour les personnes souffrant d’acné : l’absence d’humidité, les écarts de température et le vent assèchent la peau acnéïque. Elle devient déshydratée, pèle parfois et est souvent inconfortable. C’est le début d’un dilemme très commun : la routine de soin habituelle ne fonctionne plus, mais les crèmes plus épaisses et riches constituent un risque certain d’acné. Alors que peut-on faire ? Selon mon expérience, une bonne partie de la solution à la peau sèche se trouve au fond de l’assiette. Voici les aliments que je veille à avoir en grande quantité en hiver. Selon moi, c’est le premier réflexe à avoir (j’aborderai les autres la semaine prochaine), parce que les vrais progrès viennent toujours de l’intérieur…

Les aliments riches en vitamine A

La vitamine A, c’est le St Graal de la peau acnéïque, de la peau sèche et des cicatrices. Elle aide à réparer et à repulper la peau. Elle renforce sa barrière protectrice. Un bon apport alimentaire permet de soulager les démangeaisons et d’éviter de peler. C’est pourquoi en hiver il est judicieux de faire une très large part aux légumes oranges, souvent riches en béta-carotène, comme la carotte, les potimarons et autres courges, les patates douces. Cependant, comme j’en parlais dans « Vitamine A : quand la carotte ne suffit pas… », ces aliments demandent une conversion pour être transformés en vitamine A. Cette conversion est souvent déficiente chez les personnes souffrant d’acné. Il est donc  judicieux en hiver de se tourner vers les aliments directement riches en vitamine A. Ce sont par exemple :

  • Les jaunes d’œuf – préférez toujours les œufs bio et n’ayez surtout pas peur du cholestérol.
  • Le beurre – préférez le ghee (ou beurre clarifié), fait à partir de beurre bio, qui contient moins de caséine, et dont le point de fumée est plus élevé (ce qui en fait un gras de cuisson très intéressant). Apprenez à faire votre ghee ici, c’est facile et délicieux !
  • Le foie et les abats d’animaux élevés en pâturage – à consommer idéalement une à deux fois par semaine : rognon de bœuf, rognon d’agneau, rognon de veau, foie d’agneau, foie de porc, foie de veau, foie de volaille, foie de génisse, foie de canard.

Mon préféré pour l’acné :

Le foie est particulièrement riche en vitamine A ; la valeur en U.I. (unité internationale) pour 100 grammes est la suivante : Foie de canard : 40,000 – Foie de veau : 35,000. C’est imbattable !

Si vous parlez à vos grands-parents, vous vous apercevrez qu’il était beaucoup plus commun autrefois de consommer des abats. L’habitude s’est perdue. Pourtant, cela permet de cuisiner des plats très économiques. Pour ceux qui consomment de la viande, cela vaut vraiment la peine de chercher un boucher qui vous garantisse des abats d’excellente qualité… La richesse en vitamine A est sans comparaison, et une consommation de foie ou de rognons une fois par semaine peut faire des miracles pour votre peau sèche.

Les aliments riches en omega-3

Ils font double emploi, voir triple ! Ils modèrent la sécheresse cutanée, mais également l’inflammation (et l’acné est une maladie à composante inflammatoire, ne l’oublions pas…). Par ailleurs, ils agissent positivement sur l’humeur, ce qui est un gros bonus quand les jours sont courts et le moral en berne. Là encore, on peut tenter d’obtenir des omega-3 avec des sources végétales, mais il faudra une conversion, souvent mal assurée. C’est pourquoi en dehors des sources végétales comme les noix de Grenoble, la mâche, le pourpier, les graines de lin, on peut penser aux poissons gras (saumon, le hareng, le maquereau, les sardines) et aux produits de la filière bleu-blanc-coeur (par exemple des oeufs venant de poules nourries aux graines de lin, faciles à trouver en hypermarché).

Mon préféré pour l’acné :

La sardine, car elle est source d’omega-3, et aussi très riche en calcium (798 mg de calcium pour 100g). Comme il est souvent bénéfique en cas d’acné d’éviter les produits laitiers (en dehors du beurre bio/ghee…), consommer des sardines régulièrement vous permet d’obtenir calcium et omega 3 sans vous ruiner. Préférez-la conservée dans l’huile d’olive vierge, il semblerait que cela conserve plus longtemps les omega-3. Une portion de 100 g de sardines fournit environ 1 g d’omega-3.

Les aliments riches en zinc

Si votre peau est sèche et craque, mais vous avez de l’acné, tournez-vous également vers les aliments riches en zinc : le zinc aide à réparer les plaies et joue un rôle protecteur contre l’acné. Vous en trouverez beaucoup dans les huitres, les crabes, les abats (encore), le veau, le boeuf, le cacao, et plus modérément dans certains fruits à coque (noix de cajou…), les céréales complètes et certaines légumineuses (lentilles, haricots blancs, pois-chiches).

Attention là-aussi pour les végétariens/végétaliens : les phytates, souvent présents dans les céréales complètes et les légumineuses, préviennent l’absorption du zinc. Par ailleurs, le zinc végétal est moins facilement assimilable que celui de source animale. Bref, je voie beaucoup de carence en zinc en clientèle. Ce n’est pas une bonne chose pour l’acné et peut contribuer à une perte de cheveux précoce. Soyez vigilants à ajouter sciemment des sources concentrées de zinc dans votre alimentation, comme les graines de sésame, de citrouille ou de chanvre, le cacao, l’ortie et l’algue kelp, d’accord ?

Mon préféré pour l’acné :

Les huitres et le cacao, bien sûr ! Quelle belle excuse pour se faire plaisir !

Les aliments riches en vitamine E

Cette vitamine est très puissante pour aider la peau à retenir son taux d’hydratation. Les aliments riches en vitamine E sont les noix et les graines, l’avocat, le germe de blé, les graines de lin, les légumes verts à feuille et le brocoli.

Mon préféré :

Les graines de lin sont riches en anti-oxydants, en oméga-3 et en lignanes, ce qui les rend très utiles en cas d’acné hormonale, pour éviter certains des désagréments liés à la ménopause et en cas de constipation. Moulues, elles enrichissent avantageusement un muesli maison, surtout en première partie de cycle…

Que pouvez-vous faire d’autre ?

Nous aborderons la semaine prochaine les autres réflexes à avoir en cas de peau sèche et d’acné. Ils sont nombreux, et combinés à ces aliments, très utiles pour passer cette période délicate en douceur…

 

A propos Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure. Elle est l'auteur de la méthode gratuite "Vers une Peau sans Acné en 7 étapes" et de la méthode avancée "Méthode Peau-Zéro-Défaut", pour les peaux à problèmes. Diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle partage au fil des articles sa philosophie et ses astuces pour une peau magnifique. Vous trouverez également dans son e-boutique, beaute-pure-boutique.com, une sélection de ses produits de beauté préférés, adaptés aux peaux à problèmes, et des compléments alimentaires brevetés.

, , , ,

17 Responses to Peau sèche ET de l’acné ? 4 types d’aliments peuvent aider…

  1. Maria 12 Jan, 2018 à 8:26 #

    Bonjour Emanuelle,

    J’ai relu il y a peu de temps votre article sur le lait et les problèmes d’acné qu’il pouvait engendrer.
    En plus d’être accro au lait, je mange aussi beaucoup de sucre. Je ne suis pas du tout en surpoids mais je me sens souvent fatiguée et un an après l’arrêt du terrible roaccutane, voilà l’acné qui repeinte le bout de son nez avec ce froid qui arrive.
    Je me demandais donc si vous aviez des conseils de remise en route pour une alimentation saine, des sortes de meal plan peut-être ?

    Merci beaucoup !

    • Emanuelle Haudegond 15 Jan, 2018 à 3:47 #

      Bonjour Maria, oui le sucre n’est vraiment pas bon, ni pour l’acné, ni pour l’immunité (qui peut être diminuée de 40% à cause des excès de sucre : https://amelioretasante.com/8-choses-qui-detruisent-le-systeme-immune/). Je pense qu’il serait préférable que vous soyez suivie personnellement (par un naturopathe par exemple) ou que vous envisagiez la méthode avancée, car le sevrage peut sembler difficile et je pense qu’un soutien est nécessaire pour tenir le coup (mais rassurez-vous, ça devient facile après un moment).

  2. Claire 09 Jan, 2018 à 9:55 #

    Bonjour Emmanuelle,
    Je souffre pour ma part d’acné depuis longtemps. Elle a été cachée par la pilule pendant des années et a resurgi brusquement à l’arrêt de cette dernière. Après d’énormes poussées d’acné qui m’ont clairement défiguré, j’ai finalement réussi à revenir à une acné disons modéré.
    J’ai fait beaucoup de recherches pour essayer de comprendre l’origine de cette acné (ton site est d’ailleurs une bonne source d’informations 🙂 ) et je suis aujourd’hui persuadée que l’alimentation joue un rôle important dans l’acné.
    J’ai pour ma part réalisé des prises de sang pour savoir si j’étais dans les normes et surprise je manque de vitamines A, D et E. Mes résultats et ton article me confortent dans l’idée que les carences alimentaires et l’acné sont intimement liés. Par contre, une question reste dans ma tête : pourquoi les personnes souffrant d’acné peuvent avoir des manques en vitamines A, E ? Quelle peut être la raison ? Cela doit bien s’expliquer…. Aurais tu un avis sur le sujet ?

  3. Estelle 08 Jan, 2018 à 6:32 #

    Bonjour,

    Merci pour vos conseils, j’ajouterais que le foie de morue fumé ou au naturel que l’on trouve en boite en magasin bio contient beaucoup de vitamine A et d’oméga 3. C’est un produit peu connu mais qui est délicieux tartiné sur du pain (ou autre) avec du citron! Mon fils de 3 ans adore!
    Par contre, est ce que tous ces produits sont conseillés quand même si on a une peau mixte? C’est mon cas, de plus à 33 ans je pense avoir de l’acné hormonal (fluctue en cours de cycle et présent surtout menton, cou, décolleté et dos).
    Merci, a bientôt,
    Estelle

    • Emanuelle Haudegond 17 Jan, 2018 à 3:52 #

      Bonjour Estelle, c’est vrai que le foie de morue est une excellente option ! Pour les produits, vous voulez dire les aliments dont je parle dans l’article ?

  4. Jabbari 08 Jan, 2018 à 9:20 #

    Bonjour Emmanuelle,
    Depuis que je vous suis, j’ai mis en place pas mal de chose pour faire face à cet acné récurrent. Arrêt de la pilule pour la remplacer par une pose de stérilet au cuivre et sans hormone depuis à peine 1 mois; le nettoyage de peau à base d’huile végétale, un gel nettoyant coréen et une eau florale depuis 3 mois. Manque encore une bonne crème hydratante bio non comédogène et le maquillage Lily Lolo. J’ai même acheté la super brosse coréenne visage Coc peach. Néanmoins, toujours pas de résultat. Est-ce que l’on peut aussi ajouter des vitamines à notre régime pour être sure d’avoir la dose conseillée ?

    • Emanuelle Haudegond 08 Jan, 2018 à 10:31 #

      Bonjour Jabbari,
      Bravo pour ces changements, de chercher des solutions pérennes… Plutôt qu’une crème hydratane, avez-vous songé à une huile hydratante et traitante ? Quelques gouttes de l’huile purifiante Gressa peuvent par exemple faire une vraie différence : https://www.beaute-pure-boutique.com/home/373-huile-purifiante-purifying-oil-gressa-skin.html?search_query=huile&results=110
      Je ne suis jamais en faveur d’une supplémentation en vitamine sans suivi personnalisé. C’est toujours délicat : par exemple, le zinc peut entraîner des carences en cuivre, la vitamine A surdosée peut être dangereuse, etc… En revanche, on peut obtenir des résultats sûrs et néanmoins probants avec l’alimentation, cela permet d’adopter de nouveaux réflexes et quand on le fait scrupuleusement (par exemple en veillant à ses apports de vitamine A, omega-3 et Zinc, en incorporant des aliments qui en contiennent tous les jours), on obtient des résultats en quelques semaines souvent…

  5. Adila 08 Jan, 2018 à 7:08 #

    Merci beaucoup pour ce article…j’ai une peaux sèches et acnéique et la cerise sur le gâteau c’est la melasma après ma grossesse à 35 ans et la j’attends avec impatience vos conseils pour la melasma ..encore merci infiniment pour ces conseils très outils.

  6. Lulu 07 Jan, 2018 à 7:23 #

    Merci pour ce sujet qui m’intéresse beaucoup ! Informations très utiles 🙂

    • Lulu 07 Jan, 2018 à 7:50 #

      Les œufs bio, mais pas bleu blanc coeur contiennent-ils autant d’Oméga 3 ? Si non, leur teneur est-elle quand même appréciable ?

      • Emanuelle Haudegond 08 Jan, 2018 à 7:32 #

        Non Lulu, ce ne sera pas la même chose coté omega 3 car dans la filière bleu-blanc-coeur, les poules sont nourries aux graines de lin ce qui enrichit grandement la teneur de l’oeuf en omega 3. Les œufs classiques, même bio (car les poules bio mangent toujours majoritairement du blé et du maïs bio) contiennent beaucoup d’oméga-6 et bien trop peu d’oméga-3. En revanche, tout oeuf bio reste un très bon aliment pour la peau, car riche en vitamine A, D et en sélénium…

        • Lulu 14 Jan, 2018 à 8:01 #

          Merci beaucoup pour cette réponse claire 🙂

  7. Pauline 07 Jan, 2018 à 5:58 #

    Mille mercis Emmanuelle pour cet article et la série qui s’annonce ! Je viens de m’installer au Canada, en plein pendant la vague de froid historique, et ma peau acnéique de trentenaire n’aime pas du tout ça… Je suis donc à la recherche de tous les conseils pouvant aider !

    Très belle nouvelle année à vous et toutes les lectrices BP,

    Pauline

    • Emanuelle Haudegond 07 Jan, 2018 à 7:31 #

      Oui, ce grand froid doit être difficile à vivre… Très belle année à vous aussi Pauline.

  8. Malle 07 Jan, 2018 à 2:47 #

    Merci pour ces bons conseils. Je vais essayer de me mettre aux abats mais ça ne va pas être facile!! Je ne mange pas beaucoup de viande à la base mais tant qu’à faire, autant être efficace!
    Petite question ds un autre domaine: que pensez-vous des crèmes de jour où sérums bio qui contiennent de l’acide hyaluronique ?
    Est-ce une bonne chose?
    Merci de votre réponse !
    Cordialement
    Hélène

    • Emanuelle Haudegond 07 Jan, 2018 à 6:07 #

      C’est un peu ma philosophie aussi: peu, mais efficace, et de la meilleure qualité possible ! Pour l’acide hyaluronique, cela dépend de la taille de la molécule et du savoir-faire du fabriquant. En règle générale, cela peut avoir une action repulpante dans la bonne formulation, mais ce sera bien sûr temporaire.

Laisser un commentaire