Perturbateurs endocriniens : protégez-vous MAINTENANT !

C'est un peu comme le dérèglement climatique : on peut choisir de ne pas y croire, et ne rien faire. Mais si vous lisez ces lignes en ce moment, vous ne pourrez pas prétendre que vous ne saviez pas. Les perturbateurs endocriniens, mes soeurs, c'est du sérieux, du lourd, de l'extrêmement chargé. Si votre peau ou vos hormones ne vous donnent pas entière satisfaction, si vous avez l'impression de "faire tout bien", mais de retomber dans les mêmes soucis éternels (acné, fatigue chronique, problèmes de poids, de cycle, moral en berne, je vous laisse remplir les cases...) alors je vous en conjure : commencez à vous protéger. Les perturbateurs endocriniens ne peuvent qu'aggraver vos déséquilibres. Passez à l'action maintenant, demain il peut être trop tard !

Les perturbateurs endocriniens, finalement, c'est quoi?

Allez, faisons simple : ce sont des produits chimiques qui sont reconnus pour interférer avec le fonctionnement de nos hormones. Ils peuvent le faire de différentes manières : par exemple, ils peuvent imiter certaines hormones. Ils peuvent également détruire les récepteurs hormonaux, au niveau des cellules, et empêcher ainsi nos hormones d'effectuer leur travail.

 sont-ils ?

Absolument partout - ce qui ne veut PAS dire qu'on ne peut pas s'en protéger. Ils se trouvent :

  • dans l'air que nous respirons
  • les aliments que nous mangeons
  • dans l'eau souvent
  • sur ce que nous appliquons sur notre peau (produits de beauté et d'hygiène)
  • dans nos parfums (et oui, même de grande marque !)
  • dans nos produits ménagers (pour nettoyer, mais aussi dans les sprays désodorisants, les bougies parfumées...)
  • dans nos ustensiles de cuisine 
  • dans les contenants alimentaires (boites type Tupperware, film plastique)

Les grandes familles de perturbateurs endocriniens

Les BPAs - officiellement bannis en France, mais souvent remplacés par des cousins tout aussi suspects. C'est ce que vous trouvez dans les matières plastiques souples, celles que l'on utilise dans les bouteilles d'eau et de soda par exemple. Ils sont impliqués dans une myriade de problèmes divers, d'anomalies du système reproducteur au développement de l'obésité et des pubertés prématurées. 

Les pesticides - allons, quand une substance sert à tuer des insectes, on se doute bien qu'elle ne peut pas vraiment être bonne pour nous, si ? En autre, les organophosphates (pesticides communs) sont accusés de perturber considérablement le fonctionnement de notre glande thyroïde, si importante pour l'équilibre de toutes nos hormones.

Les phtalates - également trouvés dans certains plastiques, et dans de nombreux parfums. Ils contribueraient à l'infertilité, à certaines anomalies de naissance et au diabète.

Les PFC (Perfluorinated chemicals) - ce sont les revêtements utilisés pour que nos aliments n'adhèrent pas dans une poêle en cours de cuisson. Très peu dégradables, les PFCs s'accumuleraient dans le corps et on pense qu'ils jouent un rôle important dans le développement de problèmes thyroïdiens, de la dégradation de la qualité du sperme, du sous-poids des nourrissons et de certains problèmes rénaux.

Les métaux lourds : l'arsenic, plomb, mercure... sont dangereux pour la santé et pour nos hormones. Et vous n'avez pas à aller loin pour les trouver !

  • L'arsenic peut se trouver dans l'eau du robinet et dans certains aliments (riz...),
  • le plomb dans les rouges à lèvres et certaines peintures, 
  • le mercure dans les amalgames dentaires et certains gros poissons. 

5 gestes de base pour se protéger 

De toute évidence, je prends très au sérieux la question des perturbateurs endocriniens. En 23 ans de carrière, je ne peux que constater :

- que la puberté chez les jeunes filles apparait de plus en plus tôt. On me consulte régulièrement pour des acnés qui commencent à 10/11 ans. C'était inconnu à mon début de carrière !

- que certaines pathologies (SOPK, endométriose...) sont de plus en plus communes.

C'est pourquoi dans mon programme sur l'équilibre hormonal (renseignez-vous ici), j'expose un mode d'emploi très complet pour les éviter au maximum, c'est réellement important.

Voici mes recommandations de base pour commencer :

Passez au nettoyage écologique : du vinaigre ménager, du savon noir, du bicarbonate de sodium... le web regorge de recettes simples et efficaces pour éviter les produits ménagers conventionnels, par exemple ici. Profitez-en. Ni vous, ni votre maison n'aurez à le regretter. De plus, vous ferez de belles économies !

Choisissez des cosmétiques sûrs. La peau est un organe formidable, mais de nombreux produits la pénètrent et se retrouvent dans votre sang. Si ces produits cosmétiques contiennent des perturbateurs endocriniens, ils peuvent facilement s'accumuler dans votre corps.

Gardez en tête que si le produit cosmétique reste longtemps au contact de la peau, ou qu'il couvre de grandes surfaces cutanées, il sera encore plus problématique. À  ce titre, faites particulièrement attention aux produits pour le corps (grande surface couverte), et au maquillage (reste au contact de la peau longtemps). Faut-il le rappeler ? La boutique de beaute-pure est entièrement dédiée à une cosmétique naturelle respectueuse de votre peau et de votre équilibre hormonal.

Mangez bio autant que possible. Cela contribue également à votre santé digestive, car les pesticides détruisent la flore intestinale. Et bien sûr, je ne parle pas des avantages pour la planète !

Réduisez le plastique au contact des aliments - surtout s'ils sont chauds. Ne réchauffez pas vos plats au micro-onde dans un récipient en plastique, ne prenez pas votre café au distributeur du bureau dans une coupe en plastique et évitez de boire de l'eau (ou soda) en bouteille plastique... À chaque fois que c'est possible, choisissez la porcelaine, la céramique ou le verre. Il existe maintenant de très jolies gourdes en verre, vous trouverez un comparatif ici.

Passez-vous des désodorisants dans votre salle de bain ou les WCs. Un peu d'argile dans une coupelle absorbera beaucoup d'odeurs, vous apprendrez très vite ainsi à vous en passer !

Ce ne sont que quelques conseils de base, mais ils peuvent contribuer à éviter bien des problèmes. J'espère qu'ils sauront vous inspirer !

A propos Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure.com, un site dédié au bien-être féminin hormonal naturel et à la beauté de la peau. Spécialiste de la peau, diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Elle a ainsi aidé des milliers de femmes de tous âges à retrouver santé de la peau et bien-être à chaque étape de la vie. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle partage au fil des articles de beaute-pure.com sa philosophie et ses astuces pour une peau magnifique et une vie de femme au naturel. Vous trouverez également dans son e-boutique, beaute-pure-boutique.com, une sélection de ses produits de beauté préférés, adaptés aux peaux à problèmes, et des compléments alimentaires brevetés.
  • Gabrielle dit :

    Bonjour Emanuelle,

    En quoi consiste « Hormone Harmonie »? Est-ce le nouveau nom de la méthode avancée qui s’appelait pour moi « Peau Zéro Défaut »? Ou est-ce différent et donc intéressant à faire en complément potentiellement?

    Merci d’avance de votre réponse 🙂

    • Bonjour Gabrielle, oui, la méthode Hormone Harmonie est nouvelle, j’y parle d’équilibre hormonal féminin. Les hormones agissent sur le cerveau, le métabolisme, la fertilité, la libido, le bien-être, mais également les cheveux et la peau. Donc cette méthode aidera l’acné, mais également plus ! Je recommande donc fortement aux personnes souffrant d’acné de s’y intéresser, même si les bénéfices seront encore plus larges !

  • Gwen dit :

    Bonjour Emmanuelle,

    Je ne sais pas trop où poster ce message..
    J ai acheté il y a environ 2 semaines le rouleau de jade dans votre boutique.je l adore, il a clairement réduit des taches,cicatrices rouges..
    Cela dit,une de mes 2 jours est plus abimée..et depuis que je passe le rouleau,bam,à nouveau,apparition de microkystes (6,7) que je n avais plus depuis des mois à cet endroit.
    J ai peur que ce ne soit le froid de ma pierre qui ne resserre mes pores..certainement pas assez nets j imagine.
    Il est vrai que depuis 1 gros mois,je ne me lave plus le visage,suite à de réellement très gros soucis..j ai eu la peau très rouge,des marques qui,par chances s attenuent mais je n y croyais pas,après 6 mois de calvaire et d essais en tout genre,des parties de mon visage sont très abimees après avoir testé le miel de manuka,l huile de chanvre,l huile de jojoba,argiles blanches et rasshoul..enfin bref..ma peau n en pouvait plus.j ai arrêté de me maquiller la peau et ai décidé de ne plus rien faire,si ce n est le rouleau de jade.
    J ai repris du poids aussi.
    Les 2 combinés font que ma peau va réellement mieux (moins sèche,moins vieille,plus jolie..)excepté à cet endroit,où j ai des pores plus dilatés et des cicatrices.
    Avez-vous une idée?est ce que je dois arrêter le rouleau?
    Vaut il alors mieux que je l utilise moins et a température ambiante ?
    Je remarque que j ai moins de vrais boutons de type inflammatoire depuis que je l utilise…j ai donc peur d arrêter!
    Actuellement,un jour sur 3,je mets de l huile de noisette sur mon visage,le soir,c est tout.
    Est ce que vous pouvez me donner votre avis?
    Avant tous ces soucis de peau,il y a 2 ans et demi, je ne faisais que me démaquiller et je n avais aucun problème.

    Merci beaucoup,

    Gwen

    • Bonjour Gwen, je n’ai pas assez d’informations pour pouvoir vous aider. Si je comprends bien, votre peau était irritée, et du coup vous avez cessé de la nettoyer, n’est-ce-pas ? C’est une stratégie qui est intéressante en effet pour rétablir le pH normal de la peau, mais généralement quelques jours sont suffisants. Donc je pense qu’il faut reprendre un nettoyage, car cela peut être la raison des microkystes. Je ne pense pas que ce soit le rouleau en lui-même, surtout utilisé froid. En revanche, en l’absence de nettoyage, et avec une application d’huile végétale de temps en temps, à mon avis il peut y avoir propagation de bactéries. Pour le reste, il faudrait en plus sur votre situation interne…

  • Séverine dit :

    Bonjour Emmanuelle et encore et toujours merci pour vos articles si précieux… Une question me taraude depuis longtemps est-ce que à force de lavage les perturbateurs endocriniens diminuent voir s’éliminent? je pense notamment aux boîtes Tupperware que j’utilise malheureusement tous les jours par commodité ?

  • Lauriane dit :

    Que pensez-vous de l’encens ? Et lesquels privilégier ? Merci.

  • Lulu dit :

    Merci beaucoup pour cet article qui arrive à point nommé avec un petit bébé à la maison 🙂 Prenons soin de lui avec du vinaigre, hihi…

  • Ilitia dit :

    Bonjour
    Je sais que pour la peau il faut avoir une bonne hygiène de vie et utiliser des bons produits. Mais je voulais juste savoir quelle est la méthode afin de soigner l’acné de l’intérieur et non simplement de l’extérieur ?

  • Lucie dit :

    Merci pour cet article très intéressant. J’ai cependant une question par rapport à l’eau. Les bouteilles en plastique contiennent des perturbateurs endocriniens mais l’eau du robinet aussi d’après ce que vous dites. Alors quelle eau consommer? Merci!

  • >