Pourquoi le MSM est génial (même sans cicatrices!) et comment l’utiliser

Vous allez vous dire que je fais une obsession sur le MSM ces derniers temps…
J’ai eu beaucoup de questions de votre part suite à la dernière vidéo. Alors je voudrais vous donner plus de précisions.
En effet, même sans cicatrices, le MSM peut être un allié pour l’acné. Surtout, vous pouvez en optimiser les résultats avec un mode d’emploi détaillé. Donc voilà !

Le MSM, c’est quoi  ?

Le MSM est un composé naturel de soufre. On trouve du soufre dans tous les êtres vivants. C’est une des principaux constituants de notre corps, après l’eau et le sodium.
Le souffre nous vient de la mer, et nous parvient dans la chaîne alimentaire par l’intermédiaire de l’eau de pluie.  Il est présent en très faible quantité dans de nombreux aliments (fruits, légumes, grains, lait, algues, viande, fruits de mer, etc.) mais il est détruit très facilement, notamment par le processus de cuisson.

Le MSM, pourquoi ?

Le souffre est présent avant tout dans les tissus du corps, surtout dans le tissu conjonctif, c’est à dire le cartilage des articulations, la peau et le collagène.
On l’emploie donc pour maintenir l’intégrité de ce tissu conjonctif :
Il va avoir ainsi un très grand rôle bénéfique pour la peau. Comme je l’ai dit dans la précédente vidéo, la cicatrisation est accélérée par la prise de MSM (d’où mon enthousiasme !). Il aide à la formation de kératine, ce qui donne des ongles et des cheveux en pleine forme. De plus, beaucoup rapportent qu’il serait très utile également pour réduire les problèmes de pigmentation.
Comme le tissu conjonctif, c’est aussi les articulations, il est très utile aux sportifs, parce qu’il aide contre les raideurs et les douleurs des ligaments, des muscles et des articulations. Plusieurs études ont montré l’utilité d’une supplémentation en MSM dans les cas d’arthrose et d’arthrite rhumatoïde.

Mais pas que…

C’est là où cela devient particulièrement intéressant, et pas que pour les sportifs ou les cicatrices. Le MSM peut nous aider en cas d’acné active, à plusieurs niveaux.
Le Dr. Stanley Jacob et son collègue, Robert Herschler, un chimiste de la Oregon Health Sciences University de Portland, Oregon, ont été les pionniers de l’étude du MSM.
Ils ont été en mesure de prouver que le MSM peut :

  • neutraliser et éliminer les toxines de l’organisme.
  • aider le foie
  • lutter contre la constipation
  • constituer un anti-allergique naturel

Le MSM, pour la détox
La prise de MSM augmenterait la perméabilité des cellules. Les membranes des cellules étant plus souples, les toxines seraient plus facilement relâchées. Cela veut dire que si vous souhaitez vous débarrasser de toxines, le MSM accélérera et facilitera le processus.

Le MSM pour le foie
On pense que le soufre, élément chélateur des métaux lourds et des toxines, joue un rôle important dans la détoxification du foie. Il aiderait donc au bon fonctionnement de cet organe. Et un foie heureux, c’est une peau heureuse…

Le MSM pour la constipation
Le soufre a un effet tonique sur les intestins. Il inhibe l’enzyme cholinestérase, responsable du métabolisme de l’acétylcholine, neurotransmetteur impliqué dans les muscles intestinaux. Lors d’études cliniques, le Dr. Jacob a constaté que les patients atteints de constipation chronique présentent une amélioration soudaine et durable avec une administration supplétive de 100 à 500 mg de MSM par jour.

Le MSM, anti-allergique naturel
Le MSM réduit de manière impressionnante les allergies à la fois d’environnement et d’ordre alimentaire.
Les propriétés anti-allergènes du MSM sont comparables à ceux des antihistaminiques traditionnels. Les conditions respiratoires sur lesquelles le MSM offre des résultats satisfaisants sont la bronchiectasie, les allergies (rhume des foins), l’asthme et l’emphysème.
Le Dr. Herschler a découvert également que le MSM est en mesure de poser une pellicule sur tout le canal gastro-intestinal, empêchant complètement la pénétration des allergènes et les mettant dans l’impossibilité de nuire.
Les résultats rapportés sur les allergies d’environnement sont basés sur des dosages variant entre 50 mg et 1000 mg par jour.

Qu’est-ce que ça veut dire pour nous ?

Si vous vous êtes inscrits à la formation gratuite, vous savez déjà que l’acné peut avoir de multiples causes ou facteurs aggravants.
Parmi ceux-ci, les problèmes d’allergie, de constipation, de foie et d’intoxication générale ont largement leur place.
C’est là où le MSM peut être un allié utile. Bien sûr, il ne remplacera pas les mesures nécessaires : éviter les principaux allergènes de l’alimentation (lait, gluten, parfois soja) par exemple, faire de l’exercice pour la constipation ou manger plus d’aliments complets et moins raffinés.

Ce travail-là, de fond, personne ne peut le faire à notre place. En revanche, le MSM peut être le petit coup de pouce qui fait toute la différence. Il peut peut-être vous aider si votre acné est dûe à une allergie, si vous avez besoin de « détox », si vous êtes constipé…

Quand prendre du MSM

D’abord, il faut bien comprendre que le MSM permet de chasser les toxines. En clair, il va nous aider à éliminer certains poisons de notre corps. Mais cela n’a de sens que si on cesse de s’empoisonner, bien sûr… Donc si vous êtes tentés par l’aventure MSM, on est bien d’accord : c’est parce que vous venez d’arrêter les produits laitiers, ou que vous avez cessé de fumer ou que vous passez du café au thé vert, n’est-ce pas ?

Comment prendre du MSM

La clé est de commencer doucement. Imaginons en effet que vous « carburiez » à 6/8 tasses de café par jour et que vous commencez le MSM à haute dose. Il y a de grandes chances que vous « déstockiez » le café conservé dans vos cellules tout d’un coup. Le résultat ? Et bien certainement ce qui vous arriverait avec 24 tasses d’un coup : une très grande excitation, de l’insomnie, peut-être des tremblements… No fun !

De la même manière, plus vous êtes un gros consommateur de médicaments, de cigarettes, d’excitants, de junk-food, etc… plus je vous recommande de commencer doucement. Nos « poisons » ont tendance à rester dans nos cellules plus longtemps qu’on ne le pense. D’où le besoin (et le plaisir !) de s’en débarrasser !

Doucement, ça veut dire quoi ?

Très, très, très, très doucement, cela veut dire : 500 mg/par jour soit une gélule.
Très doucement : 1000 mg/jour soit 2 gélules (à prendre séparément pendant un repas)
Normalement : 1500 mg/jour soit 3 gélules (à prendre séparément pendant un repas)
N’hésitez pas à boire beaucoup d’eau quand vous commencez le MSM. Puis, au fil des semaines, vous pouvez progressivement augmenter les doses.

C’est quoi, la posologie maximale ?

Selon les travaux du Dr. Jacob, aucun effet négatif sur la santé n’a pu être observé avec des doses élevées de MSM sur les patients, et ce dans des études cliniques portant sur plusieurs années d’observation. Le MSM serait un supplément remarquablement dénué de toxicité.
Cependant, les recommandations de la plupart des fabricants sont généralement les suivantes : il faudrait « plafonner » à 2000 mg par 45 kilos de poids, 2 fois par jour.
Donc, si vous pesez 60 kilos, vous pouvez prendre 2500/3000 mg deux fois par jour, soit 5 à 6 gélules par repas, soit 10 à 12 par jour.

Comment optimiser l’incroyable performance du MSM

La meilleure façon de prendre votre MSM est avec de la vitamine C.  La vitamine C va en optimiser l’absorption considérablement et faire des veines et des artères fortes.
Pas besoin de prendre un autre supplément pour cela : vous pouvez par exemple presser le jus de deux ou trois citrons dans un litre d’eau le matin, boire cette eau en prenant votre MSM, et vous assurer de la présence de vitamine C à chaque repas.
Je joins en bas de l’article un tableau des aliments les plus riches en vitamine C, à vous de jouer en cuisinant !

Et comme toujours…

Se souvenir que tout n’arrive pas du jour au lendemain, surtout avec notre corps. Les résultats avec le MSM peuvent vraiment prendre du temps à venir.
Mon observation auprès de ma clientèle est qu’il faut souvent un, voire souvent deux mois avant d’observer une différence au niveau des cheveux et de la peau.
En revanche, après ce laps de temps, les progrès sont généralement rapides. De plus, beaucoup de personnes ressentent plus d’énergie avec le MSM, et il semblerait qu’il aide le système immunitaire.
Enfin, comme pour tout, ce qui marche pour l’un ne marchera pas forcément pour l’autre. S’il fallait donner une estimation, je dirais que huit personnes sur dix ressentent les effets positifs du MSM. J’espère très sincèrement que ce sera votre cas !

Où trouver de la vitamine C ?

Nom /pourcentage des besoins quotidiens en vitamines d’un adulte fournies par 100 g d’aliment 
Azerole 1 677 %
Goyave 250%
Piment 243%
Persil 210%
Cassis 200%
Poivron Rouge 190%
Poivron Jaune 184%
Raifort 134%
Poivron Vert 127%
Oseille 125%
Chou Vert 120%
Brocoli 118%
Radis Noir 114%
Chou de Bruxelles 100%
kiwi 93%
Cresson de Fontaine  80%
Chou-Fleur 72%
Litchi 72%
Cresson Alénois  68%
Fraise 68%
Framboise 68%
Groseille 68%
Citron 65%
Papaye 64%
Ciboulette 60%
Haricot Mange-Tout  60%
Mangue 60%
Orange 60%
Ris de Veau 58%
Epinard 50%
Estragon 50%
Pamplemousse 45%
Mandarine 41%
Châtaigne 40%
Groseille à Maquereau 40%
Petit Pois 40%

Partagez cet article !

À propos de l'auteur : Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure.com, un site dédié au bien-être féminin hormonal naturel et à la beauté de la peau. Spécialiste de la peau, diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Elle a ainsi aidé des milliers de femmes de tous âges à retrouver santé de la peau et bien-être à chaque étape de la vie. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle donne au fil des articles de beaute-pure.com ses astuces pour une peau magnifique. Ancienne acnéïque, elle partage dans sa méthode "7 étapes vers une peau sans acné" sa philosophie d'un combat contre l'acné au naturel. Vous trouverez également dans son e-boutique une sélection de ses produits de soins préférés, adaptés aux peaux à problèmes, et des compléments alimentaires brevetés.

  • Marie dit :

    Bonjour
    J’ai acheté du msm en poudre
    Savez vous s’il est possible de l’incorporez à des huiles pour le visage ?
    Je souffre de rosacée et couperose

  • Honegger dit :

    Bonjour Emmanuelle. Encore pleins dinfos intéressantes, je passe dun article à un autre. Je pe se bientôt refaire une cure detox foie comme je fais chaque année mais je cherche quelque chose de doux qui m’éviterait de passer par la phase de crise élimination avec recru d’acné. Es ce que MSM peut-être intéressant ? en allant très en douceur dans les doses (en augmentant dune gélule par semaine par ex) ? Merci davance. m

  • Virginie dit :

    Bonjour Emanuelle,

    Merci pour tout ses précieux conseils que je vais suivre à la lettre.
    Je suis atteinte d’une rosacée depuis 5 ans sur les 2 joues et quelques boutons d’acné rouge inflammatoire au niveau du menton et la mâchoire.
    J’ai aussi quelques problèmes de digestion parfois avec des flatulences régulières (tout les jours).
    Je commence ma cure de MSM ce soir, sachant que je fais 57kg pour 1m62, puis-je commencer par 2 gélules par jour? si oui sur combien de temps avant d’augmenter la dose? Puis-je aussi prendre du magnésium en même temps? et si oui combien par jour?

    Je vous remercie pour votre réponse. Cordialement.

    Virginie

    • Bonjour Virginie,

      Vous pouvez commencer avec 2 gélules par jour, une le midi, l’autre le soir, et augmenter par tranche de 2 gélules supplémentaires/jour/chaque nouvelle semaine, soit 2 le midi et 2 le soir la deuxième semaine, puis 3 le midi et 3 le soir la 3eme semaine, etc…jusqu’à 5 gélules le midi et 5 le soir maximum. Vous pouvez dès lors rester à ces doses pendant 3 mois puis faire une pause d’un mois, et repartir sur une autre cure de 3 mois , avec toujours entrée progressive. Vous devriez avoir de très beaux résultats. Au cas où l’acné rosacée persévère cependant, pensez à mon accompagnement privé sur 3 mois. Il se peut qu’il y ait une problématique digestive plus poussée, mais le MSM est un très bon premier réflexe.

  • YILDIZ dit :

    Bonjour,

    J’ai du MSM que je compte utiliser mais j’aurais quelques questions.
    Pour me définir rapidement, j’ai le SOPK et je fais pas mal de psoriasis au cuire chevelu, en ce moment mes tendons du genoux et de la hanche gauche sont fragilisés.
    Après plusieurs yoyos, je pèse 94kg et depuis janvier je suis un rééquilibrage alimentaire en faisant plus particulièrement attention à la charge de glycémie et à manger complet (-4kg).
    J’ai des périodes où je fais des poussées d’acné sans comprendre les raisons puisque je n’ai jamais mes règles voire très occasionnellement.

    Depuis aujourd’hui suis un traitement de 10 jours pour déclencher mes règles (dydrogestérone) après cela je vais prendre ma pilule normalement (optimizette) c’est la seule que je peux prendre car je suis à risque de thrombose.

    Actuellement, cela fait 2 semaines que je prends du zinc et les matins je bois 30ml de jus de noni à jeun.
    J’aimerai également commencer la berberine mais je ne sais pas exactement quand.. car j’aimerai également prendre du MSM mais je ne pense pas que ça soit très conseillé de prendre autant de compléments.

    – Concernant le MSM, peut-on commencer par prendre 2 comprimés pour débuter au lieu d’1 ?
    – A partir de quand pouvons-nous augmenter la dose ?
    – Compte tenu de mes 94kg (et en admettant que ça ne bouge pas) il faudra qu’a la fin je prenne 4000mg par jours ?
    – J’ai un peu du mal à comprendre le fait de multiplier par 2 fois la dose journalière, cela voudrait dire que je doive aboutir à 8000mg par jour ?
    – Peut-on opter plutôt pour la boîte de 1000mg le comprimé ?
    – Quand vous dites « à prendre séparément pendant un repas » cela veut dire qu’on ne peut pas avaler en une gorgée les 3 comprimés par exemple mais plutôt les avaler séparer lors d’un seul repas ?

    Je suis désolée pour ce pavé, j’aimerai juste faire les choses sans me préoccuper de les avoir mal fait.

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse

  • Laura dit :

    Bonjour,
    j’ai entamé depuis deux mois une nouvelle routine aux huilles naturelles de chez Odacité ainsi que différents compléments alimentaires :
    MSM, levure de bière et vitamine B8 (chute de cheveux), spiruline (défenses immunitaires), mélisse, escholtzia (stress), ortie.
    Mais maintenant j’ai la peau toute granuleuse, avec beaucoup de boutons rouges essentiellement localisés sur les tempes, le front et les joues, qui me grattent très légèrement, alors qu’avant c’était occasionnel. Je vais arrêter les huiles et me demandais si les compléments cités pouvaient également être la cause de mon acné ?
    Je vous remercie par avance pour votre retour,
    bien cordialement

    • Oui Laura, c’est pourquoi j’enseigne bien dans mes programmes à ne PAS commencer les plantes/compléments dépuratifs, surtout plusieurs en même temps, avant d’avoir allégé d’abord la charge toxique et cherché à trouver la raison-racine des problèmes. Je vous incite à arrêter le MSM et l’ortie pour l’instant. Il se peut également que vous ayez de l’acné fongique et non vulgaire, auquel cas les huiles ont accentué les choses…

      • Laura dit :

        Bonjour,
        merci beaucoup pour votre retour !
        Oui, j’ai bien l’impression qu’il s’agit d’une acné fongique (1000 mercis pour vos conseils, je crois que vous avez pointé le problème).
        J’ai donc suivi vos recommandations du « jour 2 » et viens de me procurer l’émulsion Avène conseillée.
        Je me demande maintenant la chose suivante : si l’on a connu un épisode d’acné fongique, est-ce que l’utilisation d’huiles est non conseillé « à vie » ? Ou bien est-ce lorsque cet épisode d’acné sera terminé, il sera possible d’intégrer des huiles à la routine, et par exemple faire le double nettoyage avec de l’huile de jojoba et dans mon cas éventuellement intégrer 2 gouttes d’huiles Odacité dans ma crème ?
        Concernant le MSM, et les plantes dépuratives, à quel moment devrais-je les intégrer ?
        Et dernière petite question : est-ce que toutes ces recommandations peuvent être appliquées sur les enfants ? Mon fils a 11 ans et commence à avoir des points noirs au niveau du nez…
        Encore, merci, ce soir je goûte le moon milk !

        • Bonjour Laura, je resterais prudente pendant plusieurs mois : la malasezia est une levure très têtue….
          Pour les plantes dépuratives, il faut d’abord veiller à « s’alléger » car autrement on « purge » avec plus de boutons.
          J’aurais tendance plutôt à vous conseiller une cure de probiotiques 5 milliards (puis 10 milliards au deuxième flacon, donc une cure d’au moins 2 mois) car ces signes sont vraisemblablement reliés à une flore intestinale déséquilibrée. Les flores cutanées et intestinales sont connectées… Donc moins de sucre, des légumes frais (donc certains crus, pour les enzymes) et cure de probiotiques plutôt.
          Pour votre fils, il faut attendre. Des points noirs sont OK. Si les boutons commencent, le premier réflexe, c’est d’arrêter les produits laitiers.

          • Laura dit :

            Merci infiniment ! Je vais suivre vos recommandations (j’attends le jour 7 des conseils).
            Pour mon fils, j’avoue que je lui enlève les points noirs, je n’arrive pas à le laisser avec ça – j’espère ne pas faire de bêtise ! Petite question : est-ce que à distance il sera possible de faire une consultation pour lui par la suite ? Il a encore une belle peau mais s’il a comme son père des boutons, je ne vais pas avoir envie de lui mettre des traitements chimiques sur le visage, à moins bien sûr que cela ne soit la seule solution…
            Merci encore, vous me redonnez espoir !

  • Chloe dit :

    Bonjour Emanuelle ,
    Je me demande si la prise de msm est problématique dans le cadre du sopk ? (Par rapport à la pousse de poils) Merci beaucoup

  • clara dit :

    Bonsoir Emanuelle,
    Je souhaiterai avoir votre avis d’experte en la matière: suite à la prise de la pilule et de plusieurs antibiotiques pour traiter l’acné (peu efficaces après leur arrêt), j’ai décidé de tout arreter (marre de prendre des produits néfastes)et l’acné est revenu. Une naturopathe m’a conseillé de détoxifier mon foie/intestins et j’ai donc commencé depuis quasiment 2 mois la prise de compléments d’artichaut/radis noir, desmodium et sel de nigari le matin.
    Suite à une purge sur ma peau, les boutons se sont calmés mais j’en ai toujours constamment, en bas du visage/menton (acné probablement hormonal car je me reconnais dans votre autre vidéo). Pensez-vous que le MSM puisse aider?

    Merci pour vos conseils précieux,
    Clara

    • Bonjour Clara, j’ai tendance à penser que si les boutons persistent après une purge/nettoyage du foie, c’est qu’effectivement il subsiste un problème de base, souvent hormonal. Dans ce cas, il vaudrait mieux être accompagnée. Je pense reprendre mes accompagnements à la rentrée, je vous incite à me contacter alors, et à essayer d’avoir les analyses suivantes en attendant (cela nous fera avancer plus rapidement)

  • Emilie dit :

    Bonjour, article très intéressant, merci! J’ai retrouvé du MSM dans mon placard, périmé au 31/12/2018… puis-je le consommer? J’avais acheté 1 kg et je ne l’ai pas terminé…

  • Katia dit :

    Merci pour vos articles passionnants ! Je commence une cure de msm (chute cheveux et boutons récalcitrants sur le menton). Je voulais savoir si c était compatible avec du fer, du magnésium transcutané, huile onagre et huile de foie de morue car je prends également ces compléments alimentaires (toujours dans l espoir de calmer cette énorme chute de cheveux). Je prends aussi du levothyrox (à cause d un hashimoto). Merci beaucoup pour votre réponse !

    • Bonjour Katia, ça fait beaucoup mais rien qui est a priori incompatible. Cependant, en cas d’hashimoto, généralement il faut travailler sur l’alimentation et le mode de vie, pour de bons résultats…

  • Delphine dit :

    Bonjour Emmanuel

    Je vais bientôt commencer une cure de charbon actif. Est-il possible de faire une cure de MSM en même temps?

    bien cordialement

    Delphine

  • laura dit :

    Peut-on prendre des probiotiques et du MSM en même temps ?

    Merci par avance,

  • La méthode !

    Vers une peau sans acné en 7 étapes

    Découvrez comment des milliers de lecteurs se sont délivrés de leur acné sans produits agressifs ni médicaments. Sûr, simple, et efficace

    JE COMMENCE !

    Vous aimerez aussi ...

    Titre

    Aller en haut