Pourquoi les produits laitiers vous donnent de l’acné

Si vous mangez des produits laitiers (lait, yaourts, fromages, glaces...) et que vous avez de l'acné, ce conseil est certainement le plus important que l'on puisse vous donner : soyez très prudent avec ce type d'aliments ! Les produits laitiers donnent de l'acné (études 1a,1b,1c). Voyons pourquoi...

 Cet article explore pourquoi les produits laitiers donnent de l'acné. Le prochain article évoquera quels sont les produits laitiers les plus problématiques, et ceux qui peuvent être (parfois) conservés.

Si vous avez des questions en vue du prochain article, posez-les en commentaire. 

Si vous découvrez beaute-pure pour la première fois, et que vous souhaitez être prévenu de la sortie des articles, inscrivez-vous à la méthode gratuite.

Qu'est-ce qui rend les produits laitiers si mauvais pour l'acné ?

La plupart des produits laitiers combinent cinq raisons de vous donner des boutons.

Cinq !!!!

  • 1
    Ils contiennent des hormones qui stimulent l'acné.
  • 2
    Ils stimulent la sécrétion excessive d'insuline, ce qui occasionne encore plus d'hormones pro-acné.
  • 3
     Ils contiennent de la caséine A1 qui peut endommager votre système digestif.
  • 4
     Le calcium empêche le zinc d'être absorbé correctement. 
  • 5
    Plus de la moitié de la population mondiale est intolérante au lactose.

1. Les hormones dans le lait

Que ce soit chez une vache, une chèvre ou chez l'humain, le lait sert à nourrir les bébés, de manière à les aider à grandir. 

On ne s'étonnera donc pas qu'il soit riche en hormones qui stimulent la croissance

Deux d'entre jouent un rôle diabolique sur l'acné !

L'IGF-1

IGF-1 est une hormone destinée à réparer. Elle est excellente si vous avez une déchirure musculaire, par exemple. 

Elle est beaucoup moins formidable pour l'acné (2).

Elle signale au corps de produire de nouvelles cellules cutanées, pour remplacer les anciennes. 

Or beaucoup de nouvelles cellules cutanées signifie plus de cellules mortes. Elles peuvent bloquer l'entrée des pores et favoriser ainsi les boutons...

L'IGFBP-3

C'est une autre hormone de croissance, qui agit cette fois en "collant" les cellules mortes entre elles.

Cette agglomération empêche l'air de rentrer dans le pore, et le rend plus sensible à l'infection.

2. Les produits laitiers stimulent l'insuline

Généralement l'insuline est stimulée quand on consomme un aliment à index glycémique élevé.

Mais le lait fait figure d'exception ! 

Son index glycémique est très correct. Pourtant il stimule l'insuline très fortement, plus même que le pain blanc (3).

Ce serait à cause de deux de ces composants : la caséine et le petit-lait. 

L'insuline est une mauvaise nouvelle pour l'acné pour deux raisons : 

1. à court terme, l'insuline stimule la sécrétion d'encore plus d'IGF-1 et d'IGFBP-3. 

2. à long terme, chez la femme, la surproduction d'insuline peut amener les ovaires à produire trop d'androgènes, ce qui empire l'acné.

3. Le lait favorise l'inflammation

La caséine A1 peut facilement pénétrer la paroi intestinale et entrer dans le réseau sanguin.

Elle est à ce titre semblable au gluten.

 Une fois dans le sang, le corps la ressent comme une menace et déclenche une réaction inflammatoire (4).

Si le processus est répété jour après jour, un état d'inflammation chronique s'installe.

L'inflammation chronique aggrave l'acné pour deux raisons :

1. L'acné est déjà une maladie inflammatoire. Elles sera exacerbée par ce surplus d'inflammation. Les boutons seront plus rouges et enflés.

2. L'inflammation endommage nos récepteurs hormonaux au niveau des cellules. Vous avez un taux "normal" d'une certaine hormone dans le sang, mais cette hormone peut déclencher une réaction excessive au niveau de la cellule.

C'est ce dont vous a peut-être parlé votre docteur, s'il a évoqué une "hyper-sensibilité aux androgènes", par exemple.

4. Trop de calcium empêche l'absorption de zinc

Je sais ce que vous pensez certainement.

N'avons-nous pas besoin de calcium pour des os forts, et donc de produits laitiers ?

Pas si évident : le calcium peut être trouvé dans beaucoup d'autres aliments.

Surtout, l'excès de calcium empêche l'absorption de zinc (6). Or le zinc joue un rôle crucial pour la peau. 

De plus, avec le magnésium, le zinc est un des minéraux indispensables à l'ovulation, et donc à un cycle féminin harmonieux. 

D'un point vue statistique, si vous avez de l'acné, il est probable que vous soyez carencé en zinc. Mais une consommation excessive de produits laitiers vous met encore plus à risque !

5. L'intolérance au lactose

C'est simple : l'intolérance au lactose est l'intolérance la plus fréquente au niveau mondial. 75% de la population mondiale serait intolérante au lactose. Il semblerait que nous puissions le tolérer en tant que bébé, mais que nous perdons cette capacité dès l'âge de deux-trois ans.

En tout cas, si vous vous exposez régulièrement à une substance que vous ne tolérez pas, vous mettez votre système immunitaire à dure épreuve.

Or tout ce que votre corps a besoin de chasser à tout prix est chassé par la peau.

Autant de bonnes raisons en cas d'acné d'éliminer les produits laitiers, vous ne trouvez pas ?

Références

(1a) High glycemic load diet, milk and ice cream consumption are related to acne vulgaris in Malaysian young adults: a case control study.
Ismail NH1, Manaf ZA, Azizan NZ. BMC Dermatol. 2012 Aug 16;12:13. doi: 10.1186/1471-5945-12-13.

(1b) Milk consumption and acne in teenaged boys. Journal of the American Academy of Dermatology. 2008 May;58(5):787-93

(1c) Family history, body mass index, selected dietary factors, menstrual history, and risk of moderate to severe acne in adolescents and young adults. Journal of the American Academy of Dermatology. 2012 Dec;67(6):1129-35

(2) Correlation between serum levels of insulin-like growth factor 1, dehydroepiandrosterone sulfate, and dihydrotestosterone and acne lesion counts in adult women.
Cappel M1, Mauger D, Thiboutot D. Arch Dermatol. 2005 Mar;141(3):333-8.

(3) Glycemia and insulinemia in healthy subjects after lactoseequivalent meals of milk and other food proteins: the role of plasmaamino acids and incretins1–3
Mikael Nilsson, Marianne Stenberg, Anders H Frid, Jens J Holst, and Inger ME Björck Am J Clin Nutr 2004;80:1246 –53.

(4) Systematic Review of the Gastrointestinal Effects of A1 Compared with A2 ?-Casein
Simon Brooke-Taylor Karen Dwyer Keith Woodford Natalya Kost Advances in Nutrition, Volume 8, Issue 5, 1 September 2017, Pages 739–748

(5) Fractures, calcium, and the modern diet
D Mark Hegsted The American Journal of Clinical Nutrition, Volume 74, Issue 5, 1 November 2001, Pages 571–573

(6) High dietary calcium intakes reduce zinc absorption and balance in humans
R J Wood J J Zheng The American Journal of Clinical Nutrition, Volume 65, Issue 6, 1 June 1997, Pages 1803–1809,


?

A propos Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure.com, un site dédié au bien-être féminin naturel et à la beauté de la peau. Spécialiste de la peau, diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Elle a ainsi aidé des milliers de femmes de tous âges à retrouver santé de la peau et bien-être à chaque étape de la vie. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle partage au fil des articles de beaute-pure.com sa philosophie et ses astuces pour une peau magnifique et une vie de femme au naturel. Vous trouverez également dans son e-boutique, beaute-pure-boutique.com, une sélection de ses produits de beauté préférés, adaptés aux peaux à problèmes, et des compléments alimentaires brevetés.

, , , , ,

  • Elisabeth dit :

    bonjour , pouvez vous me donner des infos sur la méthode avancée.J’ai amélioré l’état de ma peau depuis que je connais votre site , cependant j’ai de l’acné sur le décolleté et dans le dos et je désespère de résoudre ce problème ( j’ai 43 ans).merci pour la réponse.

  • Anaïs dit :

    Bonjour Emmanuelle,

    Très intéressant. Pour ma part je m’étais tournée vers les produits laitiers « sans lactose ». Est ce une solution ?

    Mercii pour votre savoir

  • Dina dit :

    Bonjour Emmanuelle,

    Merci pour cet article très intéressant et riche en informations!
    Avec mon expérience qui date de 10 ans maintenant, je commence à penser que l’acné est une maladie bien plus complexe et qu’il n’y a pas de solution naturelle tenable.
    Dans mon cas, acné hormonale, la suppression des produits laitiers n’a joué aucun rôle. J’avais tout arrêté pendant un an (produits laitiers et sucres) et c’était la pire période pour mon acné. J’ai eu des kystes douloureux non stop. Et le moral dans les chaussettes.
    Aujourd’hui, beaucoup d’articles nous conseillent d’arrêter les produits laitiers, d’arrêter le sucre (même les fruits trop sucrés), de ne pas manger gras…Il faudrait presque se nourrir que de la salade verte 🙂 Beaucoup de sacrifice pour un résultat quasi nul ou très faible.
    Dans mon cas, un tel régime m’a juste fait perdre trop de poids alors que je ne suis déjà pas trop épaisse. J’ai été épuisée sans arrêt, avec une mauvaise mine et j’avais faim tout le temps…
    Après avoir tout essayé, je me demande s’il existe aujourd’hui une vraie solution naturelle contre l’acné hormonale d’adulte. Si oui, je pense qu’elle n’est malheureusement pas dans l’alimentation mais plutôt ailleurs (gestion du stress, de l’anxiété, dans notre personnalité …). Si je vis au quotidien avec un nœud au ventre (pour différentes raisons), j’ai beau arrêter tout aliment considéré comme nocif pour l’acné, celle-ci ne s’améliorera pas. Je suis de plus en plus persuadée que le secret est dans nos émotions et dans notre façon de les gérer face à une situation précise. Je ne pense pas qu’un petit « kiri » deux fois par jour soit le bon coupable.
    Cordialement,

    • Laurence. dit :

      Bonjour Dina ??, je te rejoins lorsque tu évoques la liaison avec les émotions et comment nous les gérons. Personnellement, j ai vu mon teint moins brouillé depuis l arrêt du fromage ( mon seul produit laitier consommé), ceci dit il n y a pas que ça, évidemment.
      Je me suis rapproché d une naturopathe qui ma fait beaucoup de bien. Nous sommes en train de découvrir des blocages in-utero qui pourrait être la cause de mon acné. A voir en faisant de l EFT maintenant.
      Bonne continuation. ?

    • Lucie dit :

      Bonjour Dina, je voulais simplement dire que j’ai vécu la même expérience que toi (arrêt des produits laitiers, sucre, céréales blanches pour tenter de résoudre mon problème d’acné) et pour moi non plus cela n’a rien changé, si ce n’est me faire perdre du poids alors que j’étais déjà très mince. Je ne sais en revanche pas si les émotions jouent un rôle, car je suis relativement peu stressée et je n’ai pas plus d’acné en période de stress…

    • Emanuelle Haudegond dit :

      Bonjour Dina, vous avez raison, l’acné est un problème complexe. S’en débarrasser n’est pas qu’une question d’alimentation pour beaucoup. D’autres facteurs, comme la gestion du stress et de l’anxiété peuvent être jouer un rôle très important. Et pour d’autres personnes, ce sera une question de thyroïde, ou de régler un problème digestif, etc. Chacun est différent. Mais ne jetez pas l’éponge, même si vos efforts n’ont pas porté leur fruit jusqu’à présent.Essayez de voir quels sont les domaines où vous pouvez améliorer les choses, et comment. Par ailleurs, pour rappel pour nos lecteurs, sur beaute-pure, on ne préconise jamais de se passer de matières grasses, bien au contraire ! J’ alerte beaucoup sur l’importance de bonnes sources de gras pour la vie hormonale, comme dans l’article suivant : https://www.beaute-pure.com/pourquoi-manger-low-fat-nest-pas-une-bonne-idee-pour-votre-acne/ Alors la salade verte chez nous, c’est avec huile d’olive, avocats et sardines dedans, bien sûr (Smile)! Ne lâchez pas l’affaire Dina, on compte sur vous !

      • Dina dit :

        Merci Emmanuelle! Je viens de lire votre article sur les graisses. Très intéressant! J’ai encore appris des choses. Merci!

  • Blandine dit :

    Moi j’ai une question un peu différente, il me semblait jusque là que j’étais intolérante au lactose réellement mais depuis que j’ai eu ma fille qui semble être intolérante aux protéines de lait de vache, je me remets donc en question si ce n’est plutot pas les PDLV que je ne tolère pas. Comment peut on faire la différence ?
    (Avec les fromages de chevre et de brebis par exemple j’ai également des troubles digestifs mais moindres..)

  • Emmanuelle dit :

    Bonjour,
    Merci pour ces informations très intéressantes!
    Est-ce que les produits laitiers peuvent avoir un effet sur l’acné rosacée?
    Merci!

  • Nisrine dit :

    Bonjour Emmanuelle,
    Merci pour l’article. En ce qui me concerne j’avais arreté pendant une petite période les produits laitiers. Puis j’ai repris un peu le yaourt nature de chevre ou de brebis, ainsi que le fromage de chevre au lait cru bio. Ceux-ci m’ont été suggérés par mon médecin spécialisée en médecine chinoise. Je n’en mange pas tout le temps mais je ne m’en prive pas.
    Il est vrai que parfois j’ai des boutons enflammés mais il me semble que c’est plus lié à mon cycle, une dizaine de jours avant mes règles. Ce que je remarque aussi est que j’ai quelques poils épais mais courts qui sortent dans le cou au-dessous du menton. Est-ce dû à une surproduction d’hôrmone mâle / androgène ?
    Merci.

  • Aurélie dit :

    Bonjour,
    Tous les produits laitiers sont-ils à égalité dans les effets néfastes qu’ils produisent ?
    Contiennent-ils tous les hormones que vous citez, de la caséine et du lactose ?
    La réponse m’intéresse beaucoup car je n’ai aucun mal à me passer de lait et de crème, en revanche je me vois mal éliminer de mon alimentation le fromage…

    • Inès dit :

      Merci pour les conseils. Je me posais également la question concernant le lait non pasteurisé, cru? Je suis le régime GAPS qui conseille de consommer du lait cru fermenté, y a t’il également les mêmes effets sur les androgènes Avec un lait cru fermenté ou sous forme de kefir ?si cest le cas, je ne le consommerai pas. Cordialement 🙂
      Merci beaucoup.

      • Bonjour Inès, le lait cru est plus nutritif que pasteurisé, et la fermentation désactive les IGF et le lactose en partie. Mais cela ne reste pas à 100% sûr pour l’acné, même si c’est généralement beaucoup mieux toléré.

    • J’aborderais ceci plus en détail dans le prochain article, Aurélie, mais je crains que pour les fromages, ce soit une mauvaise nouvelle (à mon plus grand regret…)

  • Laurie dit :

    Merci pour ces explications hormonales précieuses et les références bibliographiques !

  • Anne-Sophie dit :

    Dans le prochain article serait possible de se pencher sur le fromage ? En effet j’ai complètement arrêté yaourt lait et beurre. (les remplacer par des alternatives végétales est très facile). Mais il reste un péché mignon que je n’arrive pas à remplacer : le fromage !!! Que peux t’on manger pr le remplacer les soirs d’hiver qd on mange la traditionnelle soupe-tranche de fromage pour un repas rapide et léger les soirs de semaine où l’on rentre tard. Je ne mange presque plus de viande alors j’avoue être un peu perdue ! Merci Emmanuelle pour tout vos conseils si précieux !

    • Si vous ne pouvez pas complètement vous passer de fromage, Anne-Sophie, il faudra privilégier celui de chèvre ou de brebis, mais ce ne sera pas totalement sans risque. J’en parle dans le prochain article. Il vaut mieux une tartine avec du ghee…

  • >