Produits anti-acné : attention interactions !

interactions.001Un produit, ça va, deux produits, bonjour les dégâts… Dans votre lutte contre l’acné, certaines combinaisons peuvent faire plus de mal que de bien. Des incompatibilités souvent observées, et à éviter le plus possible !

1. Le PEROXYDE DE BENZOYLE avec le RHASSOUL/PEELING CITRON

3545800_1__056583300_1730_24062014Le peroxyde de benzoyle est un traitement local de l’acné. Il est très présent dans beaucoup de produits de soin des peaux « à problèmes » et peut être prescrit par le dermatologue à des concentrations supérieures (10%, 15%). Si vous venez juste de découvrir la méthode gratuite, il est donc possible que vous ayez des produits à base de peroxyde de benzoyle dans votre placard…

Quelques médicaments à base de peroxyde de benzoyle : Brevoxyl, Curaspot, Cutacnyl, Eclaran, Effacné, Epiduo, Pannogel, Panoxyl, Papclair…

Ce que j’en pense : le peroxyde de benzoyle est un traitement antibactérien : il « tue » les bactéries présentes dans un bouton. Il n’a en revanche aucune action sur la production de sébum. Cela veut dire qu’il peut s’avérer efficace pour assainir un bouton existant, mais qu’il n’a pas d’action préventive. C’est pour cette raison que quand on l’arrête, l’acné revient le plus souvent en force.

Surtout, il est extrêmement irritant pour la peau et augmente sa sensibilité au soleil.

Aussi, quand vous employez du peroxyde de benzoyle, votre peau est asséchée et sensibilisée. Elle ne tolérera pas bien d’autres exfoliants, comme le rhassoul. De plus, plus la peau est sèche, plus un acide y pénètre rapidement. Donc si vous faites le peeling citron, il sera beaucoup plus « fort » que sur une peau saine. C’est la porte ouverte aux problèmes…

Alors je fais quoi ?

On choisit l’un ou l’autre. Personnellement, je ne vois pas beaucoup d’intérêt au peroxyde de benzoyle pour l’acné. Je trouve même extrêmement contre-productif de l’employer sur de larges zones. Il entraîne souvent un « effet rebond » :  la peau devient plus grasse pour contrecarrer l’agression qu’elle subit. Et une peau plus grasse peut signifier à terme plus d’acné, car les bactéries se nourrissent, justement de sébum.

Faut-il jeter son peroxyde benzoyle ?

Pas forcément : appliqué sur un bouton unique, pour le faire disparaître plus rapidement, une « pointe » de peroxyde de benzoyle saura souvent être efficace. Mais attention à ne pas en abuser, sur de larges zones…

2. La vitamine A acide (RÉTINOÏDES) avec le RHASSOUL/PEELING CITRON/HUILES ESSENTIELLES

49705_imagesLes rétinoïdes sont une classe de composés chimiques dérivés de la vitamine A. Ils accélèrent la croissance de la couche externe de la peau, c’est à dire l’épiderme. Cette couche est donc remplacée par de nouvelles cellules cutanées tandis que les anciennes cellules (cellules mortes) sont exfoliées.

Il y a trois générations de rétinoïdes « topiques » (employés sur la peau). Pour l’acné, ce sont surtout la trétinoïne, le tazarotène et l’adapalène qui sont employés.

  • Quelques médicaments à base de trétinoïne : Effederm, Ketrel, Retacnyl, Retinova, Tretinoine Kefrane, Zanea, Erylik, Locacid, Retin a, Retitop, Vesanoid
  • Un médicament à base de tazarotène : Zorac
  • Quelques médicaments à base d’adapalène : Teva, Differine, Zentiva, Epiduo

Ce que j’en pense : la vitamine A acide permet une exfoliation très efficace de la peau, ce qui est bénéfique pour l’acné, car elle permet d’éviter la formation de « bouchons » de cellules mortes qui peuvent occasionner des boutons. Elle comporte cependant beaucoup d’inconvénients qui me font préférer les alternatives naturelles :

  • L’application topique de rétinoïdes peut entraîner irritation de la peau, sécheresse et érythème. Une desquamation de la couche cornée peut se produire. La peau ne supporte plus rien et peut développer des réactions allergiques à des substances qui lui ne posaient pas jusqu’alors de problèmes particuliers : parfums, par exemple, ou produits contenant des huiles essentielles.
  • les formulations à base de vitamine A acide sont très souvent peu naturelles, et comportent de nombreux  ingrédients pétro-chimiques. Paradoxalement, elles peuvent être très grasses, voire clairement comédogènes.

Alors je fais quoi ?

On choisit l’un ou l’autre. Quand vous employez des rétinoïdes, votre peau est extrêmement sensibilisée. C’est clairement une contre-indication pour le peeling citron. C’est également un problème avec le rhassoul, bien toléré par une peau saine, mais qui sera trop asséchant ici. Enfin, sous rétinoïdes, oubliez les huiles essentielles, qui provoqueront aussi facilement des réactions.

Faut-il jeter son rétinoïde ?

Non, il peut être intéressant de le conserver dans un endroit frais, sombre et sec. Une fois l’acné disparue, les rétinoïdes peuvent jouer un rôle positif sur certaines cicatrices: en accélérant la croissance des cellules, ils peuvent aider à reconstruire du tissu cutané. Si :

  • la zone où il y a des cicatrices est petite,
  • votre peau n’est pas sensible,
  • votre acné est maîtrisée depuis plus de 3 mois,
  • vous êtes prêt(e) à vous passer de soleil (les rétinoïdes ne font pas bon ménage avec le soleil).

… l’utilisation de rétinoïde peut être intéressante. Demandez conseil à votre dermatologue.

L’ACIDE SALICYLIQUE et le PEELING CITRON

imagesL’acide salicylique n’est pas couramment employé en France dans les médicaments contre l’acné. On le trouve plutôt dans les médicaments contre les verrues. En revanche, c’est un ingrédient que l’on retrouve beaucoup dans certains produits cosmétiques contre l’acné. En pharmacie, par exemple, il est présent dans : Norevia Zeniac, Norevia Exfoliac, ou Vichy Normaderm detox purifiant. Il agit comme un agent kératolytique, ce qui signifie qu’il encourage l’élimination des cellules mortes. C’est un exfoliant du groupe des BHA (Bêta-Hydroxy-Acide).

C’est quoi le problème ?

L’acide salicylique est lipophile, il pénètre au niveau des glandes sébacées et induit une action sébo-régulatrice. En bref, il rend la peau moins grasse. On l’utilisera donc volontiers pour les peaux mixtes ou grasses, d’autant qu’il est anti-inflammatoire. Cependant, parce qu’il agit justement en diminuant le sébum, il va faciliter la pénétration des autres acides.

Traduction : sous acide salicylique, si :

  • vous employez un produit de soin contenant un autre acide, comme un acide glycolique,
  • ou si vous faites le peeling citron, qui  emploie un acide de fruit,

… vous pouvez sévèrement assécher la peau. En effet, l’huile de la peau gène la pénétration d’un acide. Comme la peau est moins grasse sous l’action de l’acide salicylique, les autres acides pénétreront plus facilement la peau. Ils seront donc plus puissants. Employés ensembles, ces deux types d’exfoliants risquent d’être très difficiles à maîtriser correctement.

Alors je fais quoi ?

Encore une fois, on choisit l’un ou l’autre, autrement on risque une réaction mal maîtrisable !

Faut-il jeter son produit à base d’acide salicylique ?

  • Malheureusement, les produits de soin contenant de l’acide salicylique sont très souvent très peu naturels et contiennent beaucoup d’ingrédients issus de la pétrochimie. Donc vérifiez avant tout la composition globale. Si vous y voyez beaucoup d’ingrédients suspects, mon avis est qu’il est certainement sage d’éviter de l’utiliser sur le long terme.
  • Aussi, gardez en tête que l’acide salicylique étant lipophile, il peut facilement être véhiculé par le sébum et pénétrer dans le réseau sanguin. A fortes doses, il était proscrit pour les femmes enceintes dans les cabinets de dermatologie pour lesquels j’ai travaillé. À doses réduites, il est généralement toléré dans ce cas, mais « toléré » ne veut pas dire forcément que c’est bien… Personnellement, si j’étais enceinte, je n’utiliserais pas de produits à base d’acide salicylique.
  • Si la composition est « clean », si on n’est pas enceinte, si on n’utilise pas d’acides de fruits, l’acide salicylique peut être utile, surtout en soin ciblé, sur un bouton particulier.

EN CONCLUSION :

Quand on a de l’acné, on est particulièrement frustré. Il est tentant de vouloir combiner plusieurs produits. Mais les produits cosmétiques « conventionnels » et les médicaments pour l’acné ont généralement une logique très différente de celle des soins naturels. Ils privilégient une approche très agressive et sont rarement compatibles avec l’approche que je prône : de la douceur avant tout. Pour cette raison, faites attention à certaines combinaisons !

A propos Emanuelle Haudegond

Emanuelle Haudegond est la fondatrice de beaute-pure.com, un site dédié au bien-être féminin hormonal naturel et à la beauté de la peau. Spécialiste de la peau, diplômée de l'état de Californie, elle a longtemps travaillé auprès de dermatologues et de chirurgiens plasticiens avant de fonder sa propre clinique de soins esthétiques à Los Angeles. Elle a ainsi aidé des milliers de femmes de tous âges à retrouver santé de la peau et bien-être à chaque étape de la vie. Passionnée par la peau, guidée par des principes naturopathiques, elle partage au fil des articles de beaute-pure.com sa philosophie et ses astuces pour une peau magnifique et une vie de femme au naturel. Vous trouverez également dans son e-boutique, beaute-pure-boutique.com, une sélection de ses produits de beauté préférés, adaptés aux peaux à problèmes, et des compléments alimentaires brevetés.

, , , ,

  • Frédérique dit :

    Bonjour! J’ai quelques micro kystes qui refont surface, je mets Skinoren depuis plusieurs années et il me semble qu’il agit bien sur l’acné retentionnelle. Si je fais un peeling citron deux à trois par semaine, est-ce ok? Merci beaucoup!

    • Bonjour Frédérique, non, le peeling citron n’est pas compatible avec Skinoren, qui rend la pénétration des acides de fruit beaucoup plus profonde et donc le peeling beaucoup plus puissant. Je le déconseille vraiment.

  • emillia dit :

    Bonjour emmanuelle,
    j’ai été chez mon dermatologue pour des petit soucis d’acné et de taches pigmentaires due a ces boutons.
    Je ne les ai pas encore acheter mais il m’a prescrit tetralysal pendant 6 mois et epiduo gel pendant 6 mois également.
    Rien d’autre du coup je souhaitais avoir votre avis que pensé vous de se traitement connaissez vous les résultats et en combien de temps je peux les espéré ? je voudrais également savoir avec quoi je pourrais complété cette routine pour que ce ne soit pas dangereux je suis inscrite a votre méthode.

    Merci

  • >